A l'affiche Foot

El Chadaille Bitshiabu : le géant aux pieds d’or

On pourrait s’y tromper, mais El Chadaille n’a rien d’un colosse aux pieds d’argile, et tout d’un futur prince parisien prêt à régner sur la planète foot. Malgré son jeune âge, il attire déjà de nombreux regards venus de toute l’Europe et fait l’unanimité au sein du club parisien. Son avenir semble donc déjà tout tracé dans un top club européen. Analyse d’une star en devenir.

Une histoire tracée pour la gloire

Le jeune El Chadaille Bitshiabu est né le 16 mai 2005 à Villeneuve-Saint-Georges, il fait ses premiers pas dans le football dès ses 6 ans à l’US Saint Denis où il apprend les bases du jeu durant quelques années. A 12 ans, il fait déjà 1 mètre 90 pour 78kg, de quoi impressionner les observateurs. Il enchaine en travaillant ses gammes au club de Boulogne Billancourt. Il réalise un premier test avec le PSG, mais celui-ci n’est pas concluant. Cependant, une deuxième chance lui est offerte, lui permettant de rejoindre l’académie parisienne seulement un an après avoir quitté l’US Saint Denis.

Il y est directement surclassé et responsabilisé comme un des piliers du centre de formation. En U17 à 14 ans, puis en U19 à 15 ans, il s’entraîne désormais avec le groupe professionnel et plaît beaucoup à Pochettino. Le club parisien a même fait une demande de dérogation à la Ligue pour que El Chadaille puisse participer à ses premiers matchs en professionnel. Le jeune de 15 ans pourrait ainsi battre le record de précocité en Ligue 1 détenu par un certain… Laurent Paganelli. Il a signé un contrat inspirant cet été courant jusqu’en 2023, mais il devrait signer un contrat pro d’ici les mois qui viennent.

El Chadaille est aussi régulièrement appelé en équipe de France jeune. Il a participé aux différentes confrontations U16 s’étant déroulé en 2020 et a été dernièrement appelé en U17, avec la génération 2004 où il est l’unique joueur né en 2005.

Une qualité technique permettant de briser les lignes

Le principal point fort du natif du Val-de-Marne est sa qualité de passe. Sur des passes courtes, il sait trouver ses latéraux, ses milieux défensifs et même ses joueurs offensifs sur des passes plus allongées. Il peut aussi lancer ses joueurs offensifs dans la profondeur avec une précision rare pour son âge. Le titi parisien brise ainsi régulièrement une ou deux lignes défensives, ce qui crée un décalage et facilite le transition offensive. Il possède des qualités sur ce plan qui feraient rougir Payet quelques milieux de notre cher Ligue des Talents. Cela permet à son équipe de perdre très peu de ballon, et savoir se libérer du pressing sera une qualité importante au haut niveau.

El Chadaille peut aussi créer le décalage par son dribble. Il a un contrôle de balle très propre et sait jouer de son corps et de ses feintes de balle pour éliminer un premier pressing adverse. Surtout, il ose prendre les opportunités que le pressing adverse lui laisse pour créer le surnombre. Cette palette technique et cette mentalité sont des qualités rares chez un si jeune joueur, il possède déjà ces bases qui sont importantes et recherchées dans le football actuel.

On peut voir ci-dessous quelques extraits de ses qualités techniques qui lui permettent de se différencier des autres défenseurs centraux de son âge.

Une vision de jeu supérieure à la moyenne

El Chadaille possède aussi une vision excellente des opportunités de passe à sa disposition. Lorsqu’il possède plusieurs options de passe en face de lui il sait choisir la bonne pour que son coéquipier soit dans les meilleures dispositions. Il peut ainsi jouer ce rôle de « quarterback » en lançant des offensives depuis la base arrière comme pouvait l’être Hummels à Dortmund. Cependant, il a parfois trop cette tendance à vouloir réaliser la dernière passe, mais nul doute que ce petit défaut sera gommé au fil des matchs de haut niveau.

Sur cet extrait, on conseille souvent aux jeunes défenseurs centraux de jouer avec son latéral ou avec son ailier sur une passe courte pour que celui-ci puisse jouer son un contre un et créer une différence. Mais El Chadaille voit le jeu différemment. Il voit que le jeu est ouvert de l’autre côté et sa technique lui permet de donner un ballon parfait, son coéquipier n’a plus qu’à finir.

Un physique au service de la défense

Il faut rappeler que même si le côté offensif est très important dans le football actuel, un défenseur central reste avant tout… un défenseur. Et même sur ce plan la, El Chadaille n’a pas à rougir. Il profite et sait jouer de sa grande taille pour être une vraie tour défensivement, il prend la plupart des ballons de la tête et ses grands compas lui permet de ratisser de nombreux ballons, et de revenir sur les attaquants osant essayer de prendre la profondeur.

Il profite cependant du physique peu imposant de la plupart de ses adversaires. En effet la plupart des joueurs de cet âge né dépasse pas le mètre 80. Son niveau défensif sera ainsi mis à rude épreuve lorsqu’il devra faire face à des adultes. Hormis sa taille, toutes ses autres capacités physiques offertes par son gabarit seront affaiblies. El Chadaille ne pourra plus systématiquement rattraper ses adversaires qui s’échappent dans la profondeur . Il ne pourra également plus briser une, voir deux lignes en profitant de sa vitesse avec ses grandes cannes. Le jeune central de 15 ans devra aussi s’améliorer dans son marquage défensif pour devenir irréprochable ainsi que s’épaissir physiquement  pour ne pas être dominé face à des attaquants du même gabarit que lui

Ainsi, El Chadaille Bitshiabu a tous les atouts du défenseur central moderne. Il possède des qualités athlétiques importantes, mais il possède aussi des qualités techniques exceptionnelles pour son âge. Il a clairement le potentiel pour devenir un défenseur central de grande classe, dans le style d’un Kimpembe.  Attention, comme pour tout jeune joueur, à être bien entouré et à toujours avoir du temps de jeu et ne pas finir comme trop de titis parisiens à rester sur un banc sans avoir d’opportunités dans un effectif surchargé.

Crédits photo de couverture : Les titis du PSG

Plus d’informations :

(3 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :