Basket

NBA : les plus grandes super-équipes de l’histoire

Des transferts controversés, des échanges médiatisés… chaque nouvelle saison de la NBA apporte son lot de surprises. Pour dominer celle qui vient, les directeurs de recrutement misent sur une formation inédite. Les grands joueurs s’associent pour devenir les super-équipes. Avec le transfert de James Harden en janvier dernier chez les Nets de Brooklyn, le débat revient sur le tapis.

La super-équipe des Celtics dans les années 80

Deux équipes se sont démarquées dans les années 80 : les Celtics de Boston et les Lakers de Los Angeles.

Fondée en 1946, la première devient un des clubs phares de la Ligue. Au top de son niveau, les Celtics a remporté plusieurs fois le championnat de la NBA dans les années 50. Malgré des hauts et des bas sur plusieurs saisons, l’équipe ressemble les meilleurs joueurs.

Les Celtics sont les rivaux principaux des Lakers de L.A au cours des années 80. À sa tête, Robert Parish, Kevin McHale et Larry Bird. Pour dominer les saisons, ils montent d’un niveau et recrutent Dennis Johnson en 1984. Pour leur première saison, le quatuor s’impose face aux Lakers avec un score de 4-3. La même année, Larry Bird est élu MVP.

Sacrés de nouveau champions en 1986, les Celtics retrouvent leur gloire des années 50. Le départ à la retraite de Dennis Johnson en 1990 met fin au « Big four » .

Lakers de Los Angeles, 10 ans de règne

Les champions en titre viennent de réaliser un exploit mardi dernier face aux Thunder d’Oklahoma City. Pour son deuxième match, les Lakers s’offrent la victoire à la prolongation. Un scénario qui s’est déjà produit lors de leur premier match. Actuellement en deuxième place, derrière les Jazz d’Utah, le club de L.A fait partie des favoris des paris sportifs sur Betway.

Le grand James continue de porter haut le nom des Lakers. Doté de meilleurs joueurs depuis sa création, le club s’est déjà attribué des formations impressionnantes dans le passé.

1982 : James Worthy rejoint les Lakers aux côtés de Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar. À eux trois, ils forment la super-équipe des « purple and gold » jusqu’en 1989.

La superteam des Warriors de 2016

Une saison qui s’est bouclée avec le titre de champion de 2015, les Warriors perdent face aux Cavaliers en 2016. Pour prendre sa revanche, la franchise signe avec Kevin Durant. À ses côtés, Draymond Green, Stephen Curry et Klay Thompson. Les Warriors s’offrent une des meilleures super-équipes de la Ligue.

La combinaison Durant – Curry porte en effet ses fruits, car le club remporte le trophée deux années consécutives. Le club vit un âge d’or jusqu’au départ de Durant en 2019.

Depuis, Golden State a du mal à retrouver son niveau. L’absence de Klay Thompson pour toute la saison en cours se ressent. Stephen Curry, en lice pour devenir MVP, mène seul les Warriors. L’équipe est actuellement en huitième position de la Conférence Ouest.

La super-équipe controversée des Miami Heat

La superteam des Heat de Miami de 2010 est sûrement la formation la plus discutée de l’histoire de la NBA.

Les rumeurs sont lancées : LeBron James rejoindrait Dwyane Wade et Chris Bosh. Elles sont confirmées plus tard par le joueur lui-même dans la célèbre émission TV « The Decision ». Un départ qui a été très mal accueilli par les fans des Cavs, mais également des anciens joueurs de Cleveland. 

LeBron, Wade et Bosh forment désormais la super-équipe des Heat. Les Heatles s’infligent toutefois une défaite en finale en 2011 contre les Mavericks de Dallas. Miami remonte vite la pente pour les deux saisons qui suivent. Ils sont sacrés champions en 2012 et 2013. Par la même occasion, James est élu MVP.

Le trio mène Miami en finale pour quatre saisons consécutives. En 2015, LeBron retourne à ses premiers amours pour réintégrer les Cavaliers.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :