Grand Chelem Omnisport Tennis

Open d’Australie : un Medvedev taille patron rejoint Djoko

Novak Djokovic est en finale, la vingt-huitième de sa carrière en Grand Chelem. Il a assurément regardé avec attention la partie entre Stefanos Tsitsipas et Daniil Medvedev, pour jauger de l’état de forme de son futur adversaire. Les 6ème et 4ème mondiaux se sont livrés une âpre bataille pour venir contester le maître des lieux. Le mieux classé l’a emporté, enchaînant une vingtième victoire de rang.

Après des premiers jeux de service assez bien menés par les deux joueurs, Daniil Medvedev s’illustre en premier et break son adversaire pour mener 4 jeux à 2. Au service, le Russe est on ne peut plus relâché. Quand la première balle passe, elle ne revient pas. Les deux joueurs proposent de belles choses, et le public revenu en nombre peut apprécier le spectacle proposé. La nonchalance de Medvedev contraste avec l’apparente concentration de Stefanos Tsitsipas. A 5/4, Medvedev sert pour empocher la première manche. Et c’est indubitablement sur ce jeu là qu’il éprouve le plus de difficulté. Mais il ne tremble pas et remporte le premier set en 39 minutes : 6/4. Tsitsipas ne s’avoue pas vaincu et entame positivement le second set. Malheureusement pour lui, il ne parvient toujours pas à voler le service d’un Medvedev imperturbable. Deux personnalités différentes s’affrontent, le calme froid du Russe contraste avec les encouragements et les poings serrés du Grec. Mais Medvedev break à la première occasion et mène déjà 2 jeux à 1, service à suivre. Quelques jeux plus tard, Medvedev break encore et mène 5/2. Tsitsipas se bat bien mais ne peut rien face à l’efficacité de son adversaire. 6/2, et une finale qui se rapproche de plus en plus.

Daniil Medvedev semble imbattable en ce début d’année 2020. (Photo by David Gray / AFP)

Encore une fois, Daniil Medvedev break rapidement et prend une option sur l’accès en finale. Toutes les manches se ressemblent. Le Russe est impeccable sur son service, le Grec lutte pour conserver le sien. Capable de remporter de très jolis points, Tsitsipas n’a jamais inquiété son adversaire, la faute à un jeu trop peu varié. Medvedev couvre le court à la perfection et fait galoper son rival. Combatif, Tsitsipas l’est. Mais cela ne suffit pas face à un adversaire dans un tel état de confiance. Dès que l’échange dure, le Russe l’emporte. Mais Tsitsipas parvient à débreaker, alors que l’on pensait cela impossible ! 3 jeux partout, le match est-il relancé ? Le public l’espère en tout cas, et semble avoir choisi son camp derrière le fougueux Grec. Les drapeaux bleu et blanc s’agitent, et les encouragements résonnent ! Tsitsipas is back! Le Grec poursuit sa marche en avant et mène 5/4. Pour empocher cette troisième manche, il doit prendre le service de Medvedev. C’est finalement tout le contraire qui se produit. Medvedev recolle, breake encore et s’offre un jeu de service pour se qualifier en finale grâce à un passing phénoménal sur un Tsitsipas médusé. Sans trembler, Daniil Medvedev convertit sa première balle de match ! Victoire 6/4, 6/2, 7/5. Il affrontera Novak Djokovic dimanche matin pour décrocher le premier Grand Chelem de sa carrière.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :