Site icon Café Crème Sport

Draft NFL 2021: J.O.K. missile sol-sol

La draft, cet événement annuel qui permet aux franchises du sport américain de se renouveler. La NFL ne déroge pas à la règle et le 29 Avril prochain, une nouvelle classe de joueurs sortant de l’université sera repêché et rentrera dans la grande ligue. Entre, choix judicieux, coup du sort, déceptions, le tout saupoudré d’un soupçon de chance, cette année sera encore une fois l’apogée de l’intersaison. Le CCS se mobilise pour vous préparer au mieux à la prochaine draft avec la présentation de profils détaillés des plus gros espoirs, mais aussi des bons coups que l’on pourrait trouver plus tard dans l’événement. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NFL.

Bilan 2020

Bilan équipe : 10-2 (College Football Playoffs inclus)

Dans une saison bien particulière, Notre Dame a réalisé un beau parcours puisque l’Université a obtenu 10 victoires d’affilée avant de chuter en finale ACC face à Clemson puis au Rose Bowl face à Alabama, futur Champion National. Le parcours presque parfait des Fighting Irish leur avait permis de se qualifier pour les College Football Playoffs en 4è position derrière Alabama, Clemson et Ohio State.

Statistiques individuelles : 62 tackles, 11 pour perte, 1,5 sacks, 3 fumbles forcés, 2 fumbles recouverts, 1 interception et 3 passes déviées

JOK termine cette incroyable saison 2020 des Fighting Irish sans titre ni Bowl mais il décroche néanmoins nombre d’honneurs ! Il est notamment récompensé par le Butkus Award, décerné au meilleur linebacker du pays. Il intègre également la first team All-ACC et la first team All-American de ESPN, CBS, PFF, Sporting News et Associated Press. La reconnaissance est unanime pour le joueur. Unanime et justifiée tant JOK est un joueur d’impact dont Notre Dame et son coach défensif Clark Lea ont su tirer le meilleur dans une défense de base en 4-2-5 ! Ancienne recrue 3 étoiles selon 247 Sports, JOK était classé 17è joueur de Virginie et 465è joueur national. Il est recruté pour jouer Safety mais est ensuite converti au poste de Linebacker.

Forces :

JOK possède une explosivité sans pareille. Lorsque vient le snap, il semble être un fauve dont ouvrirait enfin la porte de la cage après une captivité interminable… C’est un poison pour les lignes défensives, il surgit sur les extérieurs et fond sur le porteur de ballon tel un missile à tête chercheuse. En tant qu’ancien safety, il possède des aptitudes que d’autre LB ne possèdent pas. Sa fluidité dans ses courses par exemple grâce à des mouvements de hanche limpides qui lui autorisent des transitions parfaites dans sa chasse au porteur de ballon dans la profondeur comme dans la largeur du terrain. Et quel cogneur ! Lorsque l’on dit que Jeremiah est un joueur d’impact c’est bien évidemment pour son impact dans le jeu, mais n’omettons pas son impact sur l’homme. Jeremiah frappe fort, très fort ! Et bien qu’un peu sous-dimensionné physiquement pour un traditionnel OLB, ses hits sont à la mesure de son explosivité: violents ! (4.4 sec au 40 yards).

Un hit à la sauce JOK

Jeremiah Owusu-Koramoah est un joueur qui amène du sel dans la défense. En box, en slot corner voire en D-Line et excellent blitzer, il est pour qui sait utiliser ces qualités, du pain béni pour les coordinateurs défensifs. A l’image de joueurs tels que Jeremy Chinn ou Isaiah Simmons que l’on a vu évoluer cette année en NFL, JOK fait partie de cette nouvelle classe de joueurs hybrides qui régalent les amateurs de football autant qu’ils font de nœuds aux cerveaux des QB et coordinateurs offensifs. Excellent aussi bien en run defense, en coverage ou en pass-rush, voilà un profil qui permet à une défense de pouvoir s’adapter à tous les schémas offensifs.

Un petit florilège de tout ce que JOK sait faire: run defense, coverage, pass rush…

Observer Koramoah jouer au football c’est regarder un fin lecteur du jeu. Outre ses instincts qui sont excellents, ses lectures du jeu le sont aussi et lui permettent de réaliser des big plays. Il sent le jeu, il sait lire le jeu du QB adverse et réagir en conséquence. Un vrai atout pour son équipe.

Dans cette vidéo, on note l’excellente lecture de JOK sur la course qui lui permet une réaction éclair entraînant un pick-six.

Faiblesses :

Chaque athlète a son ou ses points faibles. C’est d’autant plus compliqué quand ceux-ci sont liés au physique. Avec un « petit » 98 kilos, Koramoah sera l’un des LB les plus légers de la Ligue et clairement sous-dimensionné par rapport aux attentes et besoins classiques à ce poste. Ce qui peut ne pas être un handicap au niveau universitaire en sera un une fois confronté aux tous meilleurs joueurs de ce sport, surtout lorsqu’ils pèsent 150 kilos… Le défi sera de prendre au moins 10 kilos, sans perdre en vitesse ni explosivité, qui sont ses atouts.

Voilà un défaut bien connu des défenseurs en recherche du big play plutôt que de la certitude de leur action. Koramoah est l’un de ceux-là. Avec un taux raisonnable de missed tackles de 15,2% il est néanmoins coupable à de nombreuses reprises de ne pas réaliser des tackles classiques où le défenseur vient enrouler le porteur de ballon avec ses bras tandis que la tête dépasse son objectif et que les jambes du défenseurs viennent pousser violemment sur le sol pour arracher le porteur de ballon à sa course. Chercher le hit en se jetant épaule la première (c.f. 1ère vidéo de l’article) ou chercher le fumble forcé en boxant la balle fait courir un grand risque à la défense car en cas d’échec dans les 2 cas, il en résulte un missed tackle et le coureur ou le receveur s’échappe. Encore une fois, en NFL les joueurs sont d’un tout autre niveau et leurs cuts aussi… La théorie voudrait que les joueurs arrivent en NFL avec une technique de plaquage parfaite. La théorie voudrait également que le 1er défenseur réalise le tackle tandis que le 2nd tente le FF. Force est de constater que ce n’est que de la théorie…

JOK et son épaule, une histoire d’amour
Prise de risque de Koramoah pour faire le big play avec un FF plutôt que d’assurer son tackle

Prédiction draft : Fin de 1er tour

Une équipe qui sera intéressée : Cleveland Browns

Avec le retour des Browns aux affaires, Cleveland se doit d’améliorer son effectif à certaines positions. Le poste de linebacker est l’un des besoins les plus importants des Browns, n’ayant aucun joueur d’impact à cette position. La créativité du HC Kevin Stefanski pourrait bien orienter la franchise vers un choix comme celui-là pour améliorer son 2è rideau.

La Note du CCS : Tier B

Potentiel : Tier S = All Pro, Tier A = Excellent starter, Tier B = Starter, Tier C = Joueur de rotation, Tier D = Practice Squad

Jeremiah Owusu-Koramoah est indubitablement un profil particulièrement intéressant pouvant évoluer à plusieurs positions et assurer plusieurs rôles dans la défense. Bien qu’un peu sous-dimensionné physiquement, ses atouts devraient lui permettre de performer aussi en NFL, sous réserve que le coaching staff le repêche et l’utilise pour ses qualités et non en vue d’un traditionnel linebacker.

Quitter la version mobile