NFL Sport US

Draft NFL 2021 : Elijah Moore, voir plus grand

La draft, cet événement annuel qui permet aux franchises du sport américain de se renouveler. La NFL ne déroge pas à la règle et le 29 Avril prochain, une nouvelle classe de joueurs sortant de l’université sera repêché et rentrera dans la grande ligue. Entre, choix judicieux, coup du sort, déceptions, le tout saupoudré d’un soupçon de chance, cette année sera encore une fois l’apogée de l’intersaison. Le CCS se mobilise pour vous préparer au mieux à la prochaine draft avec la présentation de profils détaillés des plus gros espoirs, mais aussi des bons coups que l’on pourrait trouver plus tard dans l’événement. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NFL.

Elijah Moore

Bilan 2020

Bilan équipe : 4-4 (matchs joués par Elijah Moore)

L’équipe d’Ole Miss était en transition cette année. On a retrouvé la franchise à mi-chemin entre le très bon et le vraiment faible sur certaines séquences. Résultat un bilan à l’équilibre, 5-5. Dans le plutôt bon, On a remarqué Matt Corral le quarterback qui a réussi à gagner la bataille pour le poste de titulaire. Il a mené l’attaque qui a su tenir l’équipe à flots quand la défense coulée un peu (mis à part contre Arkansas). Et son meilleur pote, sa meilleure cible, c’était Elijah Moore qui a totalement roulé sur la compétition dans la SEC. Elijah est un slot, un super slot. La position dans les attaques était dénigrée dans le passé, aujourd’hui la musique est différente, le slot receveur fait partie intégrante des meilleures attaques et les joueurs souvent rapides qui l’occupent sont repêchés de plus en plus haut à la draft. Elijah ne devrait pas déroger à la règle.

Statistiques individuelles : 86 réceptions – 1193 yards (888 depuis le slot) – 8 touchdowns

Il est nécessaire de rappeler qu’Elijah Moore a posté ces statistiques en 8 matchs. Vous pourrez faire les moyennes par vous-même. C’est donc peut dire que la saison de Moore est exceptionnelle. Véritable arme numéro 1 du programme, il a progressé constamment depuis sa saison freshman en 2018. Une progression qu’on voudra observer une fois de plus en NFL. En 2018 en sortie de lycée, il était noté comme un prospect 4 étoiles, 203ème joueur national et 38ème à son poste. Elijah a répondu aux attentes.

Forces :

  • Les mains sûres

Elijah Moore a des mains fiables, très fiables même. Sur sa carrière universitaire il n’a connu que 10 drops sur 200 passes attrapables, des statistiques très bonnes pour des slots parfois habitués à un nombre de drops plus élevé.

Catch contesté efficace de Elijah Moore (#8 Bleu).

  • Rugosité

Cette année, Elijah Moore a réussi à attraper 11 passes en situations de catchs contestés. Pour son gabarit c’est encore une fois incroyable. Elijah joue « gros » comme disent les américains. C’est-à-dire qu’il joue physiquement à un niveau plus élevé que ce que l’on pourrait attendre. C’est le marqueur de ces capacités mentales au-dessus de la moyenne et d’une rugosité pour aller au contact inégalé dans la classe de « slots ».

Réception et plaquage viril derrière. Elijah Moore (#8 Bleu) colle au ballon.

  • YAC machine

Avec le ballon dans les mains, Elijah Moore est aussi très bon. Dans le système d’Ole Miss on l’a retrouvé à la création derrière des courses ou des screens qui naturellement mettent en avant ses capacités d’élimination et de lecture des espaces. Ce que l’on demande en priorité à un slot la plupart du temps d’ailleurs.

Elijah Moore (#8 Rouge) sur une belle screen qui prend de vitesse la défense.

  • Vitesse et accélération

Vous l’aurez noté sur les vidéos, Elijah Moore va vite sur toutes ses actions. Tout son jeu est basé sur sa vitesse qu’il exploite à merveille. Il est aussi capable d’accélérer sur des distances très courtes. Un duo de qualités gagnant.

Bye bye ! (On admire le carnet de Lane Kiffin, le head coach d’Ole Miss, voler bien haut dans le ciel)

Faiblesses :

  • Block

Effectivement, dans le jeu de course, Elijah, quand il n’a pas le ballon, est un non-facteur. Sa technique de block n’est pas au point et il souffre face au cornerback ou linebacker plus physiques que lui.

  • Taille

Même aujourd’hui, dans la NFL moderne, où la taille est beaucoup moins vue comme un facteur limitant, les franchises notent ce trait physique comme un élément péjoratif. Chez Elijah, qui pourtant joue « gros » comme on l’a vu, cette règle risque encore une fois d’être respectée.

  • Célébration

Il faudra éviter ce genre de choses en NFL, même si c’est un derby.

Pénalité et défaite derrière… Au moins Elijah Moore ne refera jamais cela en match NFL.

Prédiction draft : Second tour (35 – 55)

Une équipe qui sera intéressée : New England Patriots

L’équipe du Massachussetts a eu tout le mal du monde à marquer par les airs cette dernière saison. N’Keal Harry est en dessous des attentes mais a probablement été mal utilisé, Jacobi Meyers a montré de belles choses par intermittence… Il manque tout de même du talent dans ce groupe de WR et Elijah Moore en apporterait beaucoup en une seule sélection. Il apporterait aussi avec lui un bon paquet de playmaking ce qui pourrait ravir quelque fans de la franchise, en manque cruel de sensations.

La note du CCS : Tier A

Elijah Moore a connu une progression constante d’année en année, la courbe devra continuer en NFL de la même manière. Le potentiel est là pour Elijah, dans tous les cas. Surement catégorisé comme un « slot » exclusif, il n’en reste pas moins un joueur capable de gagner sur tous les niveaux d’une attaque. Si sa taille en effrayera certains, heureux ceux qui arriveront à repêcher Elijah Moore qui a de grandes chances de devenir spéciale, ça n’aurait rien d’étonnant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :