A l'affiche Omnisport Rugby

Top 5 des confrontations marquantes entre le XV de France et l’Ecosse

Fautes de grives, on mange des merles. Suite au report du match France-Ecosse, prévu initialement ce week-end, la rédaction du CCS vous propose de revenir en vidéo sur cinq affrontements mémorables entre Français et Ecossais. (Crédit photo : Photosport / Panoramic / Bestimage)

1987  : les débuts en Coupe du monde

Le 23 mai 1987, pour la première fois de son histoire, le XV de France dispute un match de Coupe du monde. Dans une poule où l’on retrouve la Roumanie et le Zimbabwe, cette première rencontre prend déjà des allures de finale du groupe. Les Français démarrent très mal cette rencontre en encaissant un essai dès la 2e minute de jeu. Menés 13-6 à la pause, les Bleus vont passer devant à un quart d’heure de la fin grâce à trois essais de Sella, Berbizier et Blanco.

Mais les hommes de Jacques Fouroux vont craquer, et encaisser un essai de Duncan à la dernière minute. En 1987, inscrire un essai ne rapporte encore que 4 points. Donc les Ecossais sont revenus à hauteur, et la transformation en coin de Gavin Hastings pourrait leur permettre de remporter ce match. L’enjeu est important puisque le premier du groupe évitera les All-Blacks en quart de finale. Malheureusement pour le XV du chardon, Hastings loupe la transformation, le score final est de 20-20. Les Français termineront premier du groupe à la faveur du nombre d’essais inscrits lors de leur confrontation face à l’Ecosse (3 essais contre 2).

Le résumé du premier match de l’histoire du XV de France en Coupe du monde face à l’Ecosse. (France 20-20 Ecosse)

Les Ecossais échoueront finalement en quart de finale face aux All-Blacks (30-3). Après avoir créé l’exploit en demi-finale face aux Wallabies, les Français seront eux aussi défaits par la Nouvelle-Zélande en finale (29-9).

1977 : Gérard Cholley fait le ménage

En 1977, le XV de France est en train d’écrire l’une des plus belles pages de son histoire. Après avoir battu le Pays de Galles et les Anglais chez eux, le XV de France reçoit l’Ecosse au Parc des Princes dans le cadre du Tournoi des V Nations. Après douze minutes de jeu, le XV du Chardon mène 0-3, les Français doivent réagir, c’est le moment choisi par le pilier castrais Gérard Cholley pour prendre les choses en main.

La Guille et Gérard Cholley débriefent avec humour la rencontre. (Crédit Vidéo : France 2)

Grâce à quatre essais d’Alain Paco, Dominique Harize, Roland Bertranne et Robert Paparemborde, les Bleus remporteront finalement ce match 23-3. Une dernière victoire face à l’Irlande deux semaines plus tard, permettra au XV de France de réaliser le plus grand exploit de son histoire. Les Français bien emmenés par leur capitaine Jacques Fouroux ont réussi un grand chelem en utilisant les quinze mêmes joueurs à chaque match, et sans encaisser le moindre essai.

1995 : Milou vient sauver le XV de France

Comme en 1987, Français et Ecossais doivent s’affronter en phase de poule de la Coupe du monde, en Afrique du Sud. Les deux équipes ont remporté aisément leurs deux premiers matchs face aux Tonga et la Côte d’Ivoire. Elles se disputent donc la première place du groupe sur ce dernier match de poule. On assiste alors à un duel de buteurs entre Gavin Hastings (4 pénalités) et Thierry Lacroix (5 pénalités). Mais un essai transformé inscrit juste avant la mi-temps permet aux Ecossais de virer en tête 15-19. Les Français insistent, alors que l’on joue la dernière action du match, le ballon est écarté sur l’aile gauche, et Emile Ntamack remporte son duel pour offrir l’essai de la victoire au XV de France. Lacroix passe la transformation, les Bleus s’imposent 22-19.

« ON VA MARQUER ! » Revivez cette dernière action avec les commentaires de l’époque.

Une nouvelle fois, tout se joue dans les derniers instants de la rencontre en Coupe du monde entre le XV de France et le XV du chardon. L’enjeu était le même qu’en 1987, éviter les All-Blacks en quart de finale. Tandis que les Ecossais seront défaits par Lomu et ses coéquipiers (48-30), la France s’inclinera face à l’Afrique du Sud en demi-finale (19-15) dans des conditions dantesques.

2003 : les Ecossais brusqués par les Bleus

En 2003, pour la troisième fois en cinq éditions, l’Ecosse et la France s’affrontent en phase de poule de la Coupe du monde. Cette rencontre permet de décider qui finira leader dans un groupe composé des Fidji, du Japon et des Etats-Unis. Une nouvelle fois, c’est la France qui va sortir vainqueur de cet affrontement, mais cette fois-ci sans trembler dans les derniers instants de la rencontre. Si les Ecossais sont encore dans le match à la mi-temps en étant menés 19-6, ils vont craquer au retour des vestiaires. Les Biarrots Betsen et Harinordoquy sont auteurs d’un essai chacun, tout comme Fabien Galthié élu meilleur joueur du monde l’année précédente. Mais deux joueurs vont réellement sortir du lot côté français dans cette partie. Fred Michalak inscrit 28 points dans cette rencontre, et Nicolas Brusque, arrière du B.O à l’époque, est l’auteur d’un drop et d’un superbe essai personnel. Le score est lourd pour le XV du Chardon qui s’incline 51-9.

Nicolas Brusque permet aux Bleus de terminer en beauté cette rencontre. (Crédit vidéo : World Rugby)

Malgré des victoires impressionnantes en phase de poule, et face à l’Irlande en quart (43-21), le XV de France échouera en demi-finale de la compétition (7-24), face aux Anglais emmenés par un certain Jonny Wilkinson. Les Ecossais quant à eux, seront éliminés une nouvelle fois en quart de finale, après une défaite face au futur finaliste (33-16), l’Australie, qui jouait à domicile.

1998 : la démonstration de force des Français

Le XV de France, tenant du titre, fait figure de favori avant d’entamer le Tournoi des V Nations en 1998. Après sa victoire en Angleterre lors de la première journée, le XV de France doit confirmer en se déplaçant en Ecosse. Arès une bonne entame de match, le XV du Chardon mène rapidement 6-0. Mais les Français vont réagir grâce à des essais d’Olivier Brouzet et Marc Lièvremont. Quelques minutes avant la mi-temps, bien servi par Olivier Magne, Philippe Bernat-Salles inscrit un superbe essai en première main, qui permet aux Bleus de faire le break et de mener 9-22 à la pause.

Salviac et Bala s’enthousiasment devant cette superbe combinaison du XV de France.

Au retour des vestiaires le XV de France enfonce le clou avec un essai de Califano, au total les Français inscriront sept essais afin de remporter une victoire historique en Ecosse 16-51. Les deux victoires suivantes face à l’Irlande et le Pays de Galles offriront à la France un deuxième Grand Chelem consécutif après celui de 1997. Les hommes de Jean-Claude Skrela auront beaucoup plus de mal l’année suivante, puisque lors de l’édition de 1999, les Ecossais viendront l’emporter en France afin de remporter le Tournoi, tandis que les Bleus termineront à la dernière place du classement. Cette victoire écossaise il y a 21 ans, reste la dernière victoire du XV du Chardon sur les terres du XV de France.

L’essai de Califano inscrit face à l’Ecosse en 1998, en début de seconde mi-temps.

Si les rencontres face à l’Ecosse ont pu être piégeuses ces dernières années pour les Bleus, elles ont aussi été synonymes de grandes victoires dans l’histoire du XV de France. Que ce soit en Coupe du monde ou dans le Tournoi, les supporters français gardent de très bons souvenirs des performances des Bleus face au XV du Chardon.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :