Omnisport Tennis Tournoi ATP

ATP 500 Rotterdam : Rublev, la passe de 4

Premier ATP 500 de l’année ! A Rotterdam, un alléchant tableau était proposé aux amateurs de tennis. De belles têtes de série, quelques wild-cards intéressantes, et des surprises à tous les étages. Après une semaine de compétition, c’est Andrey Rublev qui accroche un nouveau titre à son jeune palmarès après une victoire finale face à Marton Fucsovics 7/6, 6/4. Après avoir fini 2020 en trombe, le jeune Russe entame 2021 sur les chapeaux de roue et s’offre un huitième titre sur le circuit ATP. Par ailleurs, il enchaîne avec une vingtième victoire consécutive en ATP 500. Anecdotique ? Pas sûr.

La première manche de cette finale entre Marton Fucscovics, issu des qualifications, et Andrey Rublev, numéro 8 mondial, est disputée. Les deux joueurs tiennent tant bien que mal leurs jeux de services, sans afficher une sereine domination à un quelconque moment. Décomplexé, le Hongrois fait courir son adversaire, le faisant régulièrement monter au filet, ce que le Russe n’apprécie que très peu. En face, Rublev s’appuie sur ses points forts: des frappes puissantes depuis sa ligne, efficaces. Chacun leur tour, les deux hommes remportent leurs mises en jeu, et c’est donc très logiquement un tie-break qui vient départager les deux prétendants au titre. Andrey Rublev se procure 3 balles de set et convertit la deuxième: 7/6 pour le cogneur russe au terme de cette première manche. Dans un set on ne peut plus équilibré, le favori prend l’avantage en s’étant montré plus volontaire lors du jeu décisif.

Rien ne semble pouvoir arrêter Rublev dernièrement (Image: Le Soir)

Sur sa lancée, Andrey Rublev breake d’entrée dans la seconde manche. Fucsovics ne lâche pas l’affaire, mais son adversaire semble avoir pris un ascendant décisif. Plus tranchant, le Russe tient son avance et ne la gaspille pas. Alors que Fucsovics sert pour revenir à 3 jeux à 2, il se fait peur et a besoin de plus de huit minutes pour remporter son jeu de service. Il en faut beaucoup moins au Russe. Dans l’ambiance feutrée du Centre Court de Rotterdam, Andrey Rublev se dirige doucement vers un quatrième titre consécutif en ATP 500 en conservant sereinement ses mises en jeu. Il lui faut le faire une ultime fois à 5/4 pour remporter le match, et le tournoi. C’est chose faite quelques minutes plus tard: Rublev confirme et bat Marton Fucsovics 6/4 !

Andrey Rublev triomphe de Marton Fucsovics pour la deuxième fois de sa carrière. Le Hongrois, lui, compte un seul succès face au huitième mondial. Avec ce vingtième match remporté consécutivement en ATP 500, le Russe s’offre le quatrième tournoi de cette catégorie sans défaite. Après une année 2020 exceptionnelle (voir ci-dessous), Andrey Rublev peut-il faire encore mieux en 2021?

Le film de la semaine

Les premiers tours ne furent pas avares de surprises. Dès leur entrée en lice, nombre de têtes de série ont chuté, à commencer par le numéro 3 mondial, Daniil Medvedev. Face à Dusan Lajovic (27ème mondial), le finaliste de l’Open d’Australie n’a pas su empocher le moindre set, malgré quelques coups venus d’ailleurs. Le Serbe s’impose 7/6, 6/4 et élimine la tête de série n°1, passablement (très) agacée. A l’instar du Russe, Alexander Zverev (7ème mondial) n’a pas su accéder au deuxième tour et se sortir du piège tendu par Alexander Bublik. L’Allemand a lui aussi quitté Rotterdam par la petite porte, en deux manches (7/5, 6/3). Enfin, le Français Ugo Humbert (31ème mondial) a été battu par son compatriote Jérémy Chardy après avoir remporté la première manche au forceps (6/4) ; il perd les deux suivantes au tie-break.

Le second tour a lui aussi été le théâtre de rebondissements plus ou moins prévisibles. Sur sa lancée, Chardy écarte David Goffin (7/6, 7/6), pourtant revenu en forme après son succès à l’Open Sud de France. Le revenant Kei Nishikori, tombeur de Félix Auger-Alisassime au premier tour, a dû lutter pour venir à bout d’Alex De Minaur mais triomphe tout de même de l’Australien. Autre revenant, mais moins en réussite, Andy Murray s’avançait face à Andrey Rublev. Après un premier succès face à Robin Haase, le Britannique n’a pas pu rivaliser avec le jeune Russe malgré un étonnant niveau de jeu affiché (7/5, 6/2). Dans le même temps Karen Kachanov, Stefanos Tsitsipas et Tommy Paul avancent et se hissent en quart de finale.

L’une des bonnes nouvelles de ce tournoi de Rotterdam: le retour en forme de Kei Nishikori (Image : Eurosport)

Kachanov et Tsitsipas se sont d’ailleurs retrouvés en quart, et bien que contesté, c’est le Grec qui s’est imposé en trois manches avant de retrouver Andrey Rublev, tombeur de Jérémy Chardy. Entre les deux derniers membres du Top 10 mondial encore en lice, c’est un âpre combat qui fut livré. Mais comme souvent lorsque les deux joueurs se rencontrent, c’est Rublev qui triomphe. Dans ce duel de bons serveurs, le Russe met plus de puissance, couvre bien son terrain et écœure un Tsitsipas impuissant, n’ayant jamais su prendre le service de son opposant. 6/3, 7/6 pour Rublev. De son côté, Marton Fucsovics a écarté un Borna Coric sans ressource. Sorti des qualifications, le Hongrois de 29 ans accède à une finale ATP après une riche semaine : Opelka, Davidovich Fokina, Paul et Coric n’ont pas pu l’arrêter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :