Foot Ligue des Champions

Preview Borussia Dortmund – Séville FC : l’ogre norvégien à l’assaut de la forteresse andalouse

Ce mardi s’opposeront le Borussia Dortmund et le FC Séville pour le match retour du huitième de finale de Ligue des Champions. Le match aller fut marqué par la performance incroyable de Haaland permettant au Borussia d’avoir un pied dans les quarts. Pour pouvoir remonter ce retard, Séville devra compter sur une charnière sans faille, mais le duo Koundé-Diego Carlos pourra-t-il vraiment arrêter le prodige norvégien ? Analyse point par point.

Jeu de tête :

Avec sa taille imposante et ses 29 buts cette saison, Haaland est une véritable machine physique. Il se sert de sa carrure pour s’imposer contre la plupart des défenses de Bundesliga. Cependant le natif de Leeds aura surement du mal face au jeu de tête des deux centraux sévillans, qui sont de véritables adeptes de cette science qu’est le placement défensif.

En effet le central brésilien tout comme la pépite française se positionne extrêmement bien pour éviter toute menace adverse. Et malgré sa petite taille, Koundé possède une détente impressionnante lui permettant de multiplier les interventions, même face aux plus massifs attaquants de Liga. Seules solutions pour Haaland, se projeter rapidement en contre et profiter des appels de ses coéquipiers pour faire la différence. Ou bien sauter plus haut que tous ses adversaires sur un coup de pied arrêté.

Bilan : Avantage Koundé-Diego Carlos

Jeu en pivot :

La capacité de jouer dos au jeu est une des plus grandes forces du numéro 9 norvégien. Il sait se retourner facilement pour créer, autant pour ses coéquipiers que pour soi-même. Ainsi, il se retrouve souvent en bonne position face au jeu suite à un contrôle orienté bien exécuté. On a pu voir ces qualités au match aller. En effet, il inscrit son premier but suite à un une-deux avec Sancho après s’être retourné pour être face au jeu. C’est aussi en s’ouvrant le terrain de manière habile, puis en servant Dahoud qu’il permit au Borussia d’inscrire le premier but de ce huitième de finale aller.

Ainsi, la charnière sévillane a par de (trop) nombreuses reprises été trop laxiste sur le marquage du numéro 9 norvégien. Lui permettant ainsi d’étaler sa palette technique durant toute la partie . Cela sera surement un des points que voudra corriger Lopetegui sur ce match couperet, mais sera-t-il possible de combler un gap aussi important ? Rien n’est moins sûr.

Bilan : Avantage Haaland

Jeu en profondeur :

Haaland est très bon lorsqu’il s’agit d’occuper les espaces. Il est habile dans ses placements et déplacements. Cela lui permet, avec sa technique sûre, de trouver des bons angles de frappe,ou de décaler un coéquipier mieux placé. De plus, Haaland a une vitesse impressionnante qui lui permet de récupérer de nombreux ballons dans le dos des défenseurs qu’il affronte.

Cependant, la charnière sévillane est parmi les meilleures charnières d’Europe dans la lecture du jeu. Koundé ainsi que Diego Carlos ont une explosivité et une accélération importante sur courtes et moyennes distances. Avec une bonne coordination entre les deux centraux, tenir Haaland hors de l’axe du but devrait être une tâche réalisable pour le duo franco-brésilien.

Bilan : Avantage Koundé-Diego Carlos

Quelques exemples d’interventions de la charnière franco-brésilienne

Arsenal collectif :

Du côté sévillan, le duo Koundé-Diego Carlos sera accompagné sur les ailes d’Acuña et de Jesus Navas. Ce sont de bons latéraux, talentueux mais qui montrent cependant quelques failles sur le plan défensif. La base arrière sera accompagné de Fernando qui jouera surement très bas, à quelques mètres devant la charnière. Autant Fernando est un fidèle soldat, autant ses capacités lorsque le niveau s’élève restent limitées.

De son côté Haaland, sera accompagné de l’expérimenté Marco Reus et ses 46 matchs de Ligue des Champions, du talentueux Thorgan Hazard ainsi que des pépites Bellingham et Reina. Le natif de Leeds aura donc une longueur d’avance, il sera accompagnés d’une véritable ligne offensive effrayante. Le talent pur est présent sur chaque poste d’attaque ce qui peut créer autant de différences individuelles que collectives.

Bilan : Avantage Haaland

L’armada allemande permet souvent à leur numéro 9 d’être dans les meilleures conditions.

Expérience européenne :

Au niveau de l’expérience dans la coupe aux grandes oreilles, Haaland est déjà 13 matchs joués contre 13 en cumulés pour la charnière sévillane. De plus, Haaland a déjà réalisé des exploits dans des matchs à enjeux. On peut notamment penser au match contre le Paris Saint-Germain. Cette saison, il est déjà à 8 buts en 5 matchs, de quoi effrayer les plus grandes défenses européennes.

Côté andalous, le duo Koundé-Diego Carlos a gagné ensemble l’Europa League l’an dernier. L’équipe sévillane a défait de prestigieux clubs que ce soit Manchester United, ou encore l’Inter Milan. Il y a aussi eu ce match pour la Supercoupe de l’UEFA face au Bayern Munich qui s’est soldé par une défaite 2-1, avec une performance remarquable de la charnière sévillance face à la meilleure équipe du monde.

Ainsi, le prodige Norvégien comme la charnière espagnole possède une expérience européenne grandissante malgré une absence d’épopée en Ligue des Champions.

Bilan : Match nul

Dynamique :

Sur ces dernières semaines, Séville a perdu deux fois face au Barcelone qui n’est pas dans sa meilleure forme. L’équipe andalouse a notamment encaissé 5 buts en seulement 2 matchs. Encaisser tant de buts n’est clairement pas une bonne nouvelle au moment de rencontrer la seconde meilleure attaque de Bundesliga. A noter que la charnière Koundé-Diego Carlos a été mis au repos pour le match de Liga face à Elche (Défaite 2-1) ce week-end. Cela pourrait avoir son importance sur leur fraîcheur physique dans ce match retour.

Au contraire, le Borussia Dortmund est sur une série de 5 victoire avec notamment un doublé de Haaland face à Schalke avec un magnifique ciseau . De plus ce week-end Haaland s’est encore amusé une défense de Bundesliga, et pas n’importe laquelle, celle du Bayern. En effet, Neuer et ses coéquipier n’ont pu empêcher l’international norvégien d’inscrire un doublé, même si cela n’évitera pas au Borussia sa défaite annuelle face au champion en titre.

Bilan : Avantage Haaland

Conclusion : Avantage Haaland

Ainsi, ce duel semble déjà promis à la victoire pour un Haaland en pleine grâce. Il pourra compter sur des coéquipiers talentueux qui sauront lui mettre les ballons dans les espaces exploitables. Seul un match XXL du duo Koundé-Diego Carlos couplé à une méforme de l’attaquant du Borussia permettrait aux joueurs de Lopetegui d’éviter l’élimination.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :