NHL Sport US

Qui se distingue dans la course au Trophée Vézina 2021 ?

Les franchises de la LNH ont toutes disputé une trentaine de parties dans une saison 2020-2021 aussi spectaculaire que surprenante. L’échantillon d’analyse est désormais suffisamment dense pour pouvoir faire un premier point sur les différentes courses aux trophées individuels. Première récompense à passer au crible de notre rédaction, celui qui concerne le meilleur gardien de la Ligue : le Trophée Vézina. Qui succèdera à Connor Hellebuyck ? Voici trois joueurs qui se détachent !

Andrei Vasilevskiy, sans concurrence ?  

Source ; USA TODAY Sports

Les chiffres affichés par le gardien des Bolts sont tout simplement stupéfiants. En 26 départs, Andrei Vasilevskiy compte 21 victoires, le plus haut total de la ligue, un pourcentage d’arrêt de .932, le plus haut chez les gardiens à plus de 20 matchs, et un nombre moyen de buts alloués de 1,91, la deuxième meilleure marque de LNH. Bien évidemment, les détracteurs du gardien russe justifient ses belles performances par le niveau global de son équipe, vainqueur de la Coupe Stanley en septembre dernier. Le Lightning pratique un hockey déroutant depuis le début de la saison avec 50 points amassés en 33 matchs et une belle première place en LNH. Mais cette saison, plus encore que les précédentes, Vasilevskiy participe pleinement aux succès de Tampa Bay.

Parmi les gardiens ayant disputé plus de 20 matchs, le « Big Cat » a dû faire face à 732 tirs, soit le 4ème plus haut total de la Ligue. Surtout, Vasilveskiy s’est montré plus que déterminant en 5v5. Pour l’instant, il affiche un stupéfiant .948 à égalité numérique. La domination du gardien du Lightning sur ses concurrents est encore plus signifiante avec les statistiques avancées : en 5v5, Andrei Vasilevskiy affiche 16,26 buts sauvés au-dessus de la moyenne de la Ligue (GSAA), premier en LNH. Et si l’on prend en considération la qualité des tirs auxquels il doit faire face, Vasilevskiy frôle la barre des 17 buts sauvés au-dessus des attentes (GSAx).

Avec un tel nombre de victoires et des performances individuelles d’une telle qualité, il est difficile de ne pas accorder le statut de favoris pour le Trophée Vézina à Andre Vasilevskiy. Certains médias le placent même dans la course au Trophée Hart.

Marc-André Fleury, une première pour l’outsider n°1 ?

Source : Lapresse.ch

Marc-André Fleury revit cette saison. Alors qu’il ne semblait pas être le premier choix des Golden Knights pour être le gardien numéro 1, différentes circonstances lui ont permis de jouer un rôle prépondérant dans cette première partie de saison. En effet, la franchise de Las Vegas pensait faire démarrer Robin Lehner qui venait de signer un contrat de 5 ans et 25 millions de dollars à l’intersaison. Après cette signature, toutes les rumeurs envoyaient Fleury hors du Nevada. Mais le salaire de Fleury a semblé être un frein et les Golden Knights ont décidé de commencer la saison avec son duo de gardiens. Comme lors de la saison précédente, Peter DeBoer a décidé de les mettre en concurrence, ne choisissant pas son gardien numéro 1. Mais rapidement, Robin Lehner est écarté des patinoires en raison d’une commotion cérébrale. Depuis le 9 février, Marc-André Fleury est le gardien numéro 1 dans la franchise du Nevada sans contestation.

Et malgré ses 36 printemps, le gardien canadien a montré qu’il n’était pas sur la fin. Sur ses 22 matchs débutés, il affole les compteurs avec 93,1% de sauvetages, 1,93 but alloué en moyenne par match et 4 blanchissages. Sur cette période personne ne fait mieux sauf Andrei Vasilevskiy. Si les Golden Knights sont aussi haut dans le classement de la division Ouest, ils le doivent à Fleury. Face aux concurrents directs, il est un élément important réussissant à blanchir à deux reprises la redoutable attaque de l’Avalanche. Cette première partie de saison fait de lui un candidat sérieux pour le trophée Vezina. Mais le retour de Lehner, le 19 mars, a rebattu les cartes et Peter Deboer semble réinstaller sa rotation avec un match sur deux pour les deux gardiens. Un choix tactique qui pourrait lui faire défaut dans sa quête d’un premier trophée Vezina.

Fleury remportera-t-il son premier Vézina ? Seul l’avenir nous le dira mais dans tous les cas, le gardien de Vegas s’en donne les moyens. La seconde partie de saison sera décisive pour Fleury et les Golden Knights, il aura l’occasion de s’illustrer en espérant que Lehner ne lui vole pas (encore ?) la vedette.

Philipp Grubauer, la surprise du chef ?

Source : Sport.de

Avec des ambitions de victoire cette année annoncées dès le début de saison, l’Avalanche du Colorado se doit d’assumer ses propos, les joueurs comme les gardiens. Devant le filet Philipp Grubauer fait plus que son job, il est totalement concerné par les discussions autour du Trophée Vézina. Avec 1,69 buts alloués à 93,1 % et un statut de leader des blanchissages avec 5 au compteur, l’Allemand permet à son équipe de suivre le rythme soutenu de ses rivaux de division les Golden Knights de Vegas.

Présentant un GSAA de 13,69 il talonne (tien tiens) Andrei Vasilevskiy à la deuxième place de la ligue. Grubauer ne fait pas que « chiffrer », lors de la folle semaine qui a vu Avs et Knights s’affronter quatre fois, dont le fameux match au Lac Tahoe, l’Allemand a confirmer qu’il pouvait être plus qu’utile lors des rencontres importantes et ne performe pas uniquement contre les franchises plus « faibles » telles que les Ducks, Sharks ou Coyotes. Avoir un gardien en forme devant le filet est une base solide pour espérer aller au bout et l’Avalanche a les cartes en main pour réaliser son rêve.

Etincellant dans une belle équipe de Colorado, Grubauer mérite sa place dans les favoris pour le Vézina 2021. Même s’il semble avoir une longueur de retard sur les deux noms cités en amont, la saison n’est pas terminée et il se peut que l’Allemand s’immisce dans la course au trophée !

Mentions honorables

Semyon Varlamov (New-York Islanders)
Gardien de but d’une équipe des New York Islanders première de la très compacte Division Est MassMutual, Semyon Varlamov est une nouvelle fois un des acteurs principaux dans la réussite de l’effectif de Brooklyn. Il faut remonter à la saison 2013/2014 pour retrouver le russe à ce niveau lorsqu’il portait à l’époque le chandail de l’Avalanche du Colorado. Avec trois blanchissages, un pourcentage d’arrêt de 92,3 % et 2,20 buts alloués, Varlamov est classé dans le top 10 de ces trois catégories statistiques. Si les Islanders veulent aller loin cette saison ils auront besoin de leur gardien et pour l’instant il assure.

Thatcher Demko (Vancouver Canucks)
Avec son bilan de 12-12-1 en 25 matchs, le gardien des ‘Nucks ne semble pas être en mesure de rivaliser avec les favoris du Vézina 2021. Demko n’est pas le meilleur gardien en termes de victoires, de pourcentage d’arrêts ou de buts alloués. Pourtant, il a été déterminant dans la remontée de Vancouver depuis plusieurs semaines en masquant les errances défensives de sa formation. Thatcher Demko est le gardien qui doit faire face aux plus grand nombre de tir en LNH, 836 au total. Et depuis un mois, il affiche le plus haut nombre de buts sauvés au-dessus des attentes, avec un séduisant 9,43. La défense des ‘Nucks le met fait briller, il ne sera pas en course directe pour le Vézina, mais il nous fallait saluer sa performance.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :