Café Crème Sport

Trophée Norris 2021 : qui sont les favoris à la mi-saison ?

Les franchises de la LNH ont toutes disputé une trentaine de parties dans une saison 2020-2021 aussi spectaculaire que surprenante. L’échantillon d’analyse est désormais suffisamment dense pour pouvoir faire un premier point sur les différentes courses aux trophées individuels. Après avoir passé en revue les favoris pour le Trophée Vézina, attaquons nous à celui qui récompense le meilleur défenseur de la ligue, le Trophée James Norris. Qui succèdera à John Carlson ?

Victor Hedman, encore et toujours présent

Source : Aftonbladet

Victor Hedman est probablement le meilleur défenseur de la ligue. Leader de la défense des champions en titre, il ne cesse d’impressionner sur les patinoires américaines que ce soit offensivement ou défensivement. Il est le meilleur pointeur d’une franchise comptant dans ses rangs des attaquants comme Steven Stamkos, Brayden Point ou encore Ondrej Palat. Auteur de 33 points dont 6 buts, il fait parler sa qualité de passe pour permettre à ses attaquants de marquer.

En avantage numérique, il est celui qui mène le jeu du Lightning avec 18 assistances. Plus grand temps de jeu de son équipe avec 25 minutes et 31 secondes de présence sur la glace, il est omniprésent défensivement avec 52 tirs bloqués et 36 mises en échec. Il est le genre de joueur qui donne tout pour arrêter les offensives adverses. Ses bonnes performances permettent au Lightning d’être la meilleure attaque de la ligue ainsi que la cinquième meilleure défense. Déjà détenteur d’un trophée Norris remporté en 2018, le défenseur suédois pourrait doubler la mise cette année.

Jeff Petry, la satisfaction de Montréal

Source : Eyes on the Prize

Après un départ canon au mois de janvier, le Canadien a connu une baisse de régime notable où s’en est suivi le limogeage de Claude Julien pour Dominique Ducharme. Un joueur crève l’écran depuis le début de saison chez le Tricolore est c’est bien évidemment Jeff Petry. Le défenseur américain confirme qu’il est un des meilleurs à la ligne bleue en jeu de puissance avec 12 de ses 27 points inscrits (4 buts et 8 aides). Il se classe en tête de la ligue des défenseurs en terme de buts en compagnie de Darnell Nurse et Aaron Ekblad avec 11 réalisations. Deuxième meilleur pointeur de son équipe derrière Tyler Toffoli, Petry forme un duo performant avec Joel Edmundson.

Avec 35 lancers bloqués et 51 mises en échec, il permet entre autre à Montréal de se classer 12ème défense de la ligue malgré 3 semaines collectives catastrophiques pendant le mois de février et d’afficher un ratio de +14. Ses qualités de passeur, sa qualité de tir frappé et son investissement en zone défensive font de l’américain LA satisfaction numéro une du Canadien cette saison. A 33 ans la franchise québécoise a espoir que Petry n’arrête pas de la surprendre.

Aaron Ekblad, enfin à la hauteur de son potentiel ?

Source : Panthers Twitter

Les Panthers de Floride font partis des bonnes surprises de ce début de saison avec 21 victoires, 46 points amassés en 34 matchs. Pour le moment, l’équipe de l’excellent Joel Quenneville pointe à la 3ème place de la Division Central et au 8ème rang de la LNH. Dans cette équipe que certains qualifient déjà de « prétendante » au titre, Aaron Ekblad se distingue par son efficacité et sa progression stupéfiante.

Le 1er choix du repêchage 2014 a connu des débuts difficiles dans la grande ligue mais, à 25 ans désormais, le Canadien semble enfin devenir le défenseur que les Panthers attendaient. Actuellement, Ekblad est le 5ème meilleur pointeur de l’équipe avec 21 points dont 11 buts en 34 rencontres. Les Panthers sont l’une des meilleures formations en avantage numérique cette saison avec 24,5% de conversion sur les jeux de puissance. Et les performances d’Aaron Ekblad n’y sont pas étrangères. Il est le meilleur buteur parmi les défenseurs en avantage numérique avec 6 réalisations. Ekblad est aussi le défenseur qui tir le plus dans ces situations avec 35 tirs cette saison. Il se montre même adroit dans cet exercice puisqu’avec ses 17,14% de conversion, il se classe au 6ème rang des défenseurs.

Au niveau des statistiques générales, Ekblad n’a pas à rougir. Il est le 2ème défenseur au nombre de tirs avec 100 en 34 matchs, affiche 6ème plus grand temps de glace de la ligue (25:27) et le 4ème pourcentage au tir avec un très honnête 11% de réussite. Malheureusement, le mois de mars n’a pas été glorieux pour les Panthers et Ekblad qui semblent un peu piétiner avec un bilan de 5-5-0 sur les 10 derniers matchs. Son 18ème rang au pointage parmi les défenseurs et son évaluation peu révélatrice de +4 cette saison, ne joueront pas en sa faveur pour le Norris. Mais si Florida retrouve son rythme sur la fin de saison et qu’Ekblad poursuit dans ses standards, il sera un sérieux candidat pour remporter le premier Trophée Norris de la franchise.

Hier soir, face aux Stars de Dallas, Aaron Ekblad a délivré son équipe en inscrivant le but victorieux en prolongation. Ekblad décisif, c’est le Ekblad de 2021.

Mentions honorables

John Carlson (Washington Capitals)

Leader défensif d’une équipe des Capitals première de la Division Est MassMutual, Carlson est le troisième pointeur de son équipe derrière Ovechkin et Bäckström avec 28 points dont 7 buts. Défenseur offensif il reste sur ses standards et est celui qui lance le plus vers les buts adverses derrière Ovechkin (85 lancers en 33 matchs). Il est également celui qui a le plus de temps de glace, et de loin, dans l’équipe avec près de 24 minutes. Petite ombre au tableau son ratio négatif à -3 et son manque d’agressivité avec 38 mises en échec depuis le début de saison. Assez pour ne pas être son propre successeur?

Exit mobile version