Draft NFL NFL

Draft NFL 2021: Andre Cisco, le playmaker sous les radars

La draft, cet événement annuel qui permet aux franchises du sport américain de se renouveler. La NFL ne déroge pas à la règle et le 29 Avril prochain, une nouvelle classe de joueurs sortant de l’université sera repêché et rentrera dans la grande ligue. Entre, choix judicieux, coup du sort, déceptions, le tout saupoudré d’un soupçon de chance, cette année sera encore une fois l’apogée de l’intersaison. Le CCS se mobilise pour vous préparer au mieux à la prochaine draft avec la présentation de profils détaillés des plus gros espoirs, mais aussi des bons coups que l’on pourrait trouver plus tard dans l’événement. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NFL.

Bilan universitaire

2018, 9 matchs joués – 2019, 12 matchs joués – 2020, 2 matchs joués

Vous l’aurez compris, Andre Cisco a choisi d’opt-out en 2020. Après 2 matchs joués et une blessure suite à un choc à l’échauffement avec un coéquipier, Cisco a préféré exercer son droit de retrait pour la saison. Comme il l’a expliqué, il attend de jouer en NFL depuis ses 8 ans et il ne souhaitait en aucun cas prendre le risque de ne pas y arriver. Avec 10 défaites pour 1 victoire, leur pire saison depuis 2005, l’année 2020 est à oublier pour les Orange.

Statistiques individuelles (2019): 65 tackles, 5 interceptions, 5 passes déviées, 1 touchdown, 1 fumble forcé et 1 fumble recouvert

Auteur de prestations défensives XL dès son entrée à l’université, Andre Cisco est un joueur qui mérite que l’on s’attarde sur lui. Nommé 2 fois en All ACC Selection en 2 saisons jouées et Defensive Rookie of the Year pour son année freshman en 2018, il pourrait être l’un des bons coups de la draft 2021 !

Forces :

  • Playmaker

Alerte ! Voici un joueur qui devrait retenir l’attention de toute équipe en manque de playmaker capable d’offrir à son groupe des turnover. Pour tous ceux dont ce fut un souci majeur (Eagles 8, Panthers et Lions 7, Texans 3), le cas Cisco est à étudier de près ! 12 interceptions et 14 passes déviées en 2 saisons, voilà qui ne doit pas laisser indifférent pour faire face à une ligue où la passe est devenue prépondérante. Cisco est excellent en pass coverage et un excellent chasseur de ballons.

Le jeune Cisco a d’excellentes aptitudes pour lire le QB, lire les trajectoires et venir se placer de quelque manière que ce soit entre le ballon et le receveur. Et pour compléter le tableau, il aurait été chronométré à 4.33 secondes aux 40 yards… Ne cherchez plus, à ce jeu, il est l’un des meilleurs !

L’un des 2 matchs de 2020 joués par Cisco, ici face aux Tar Heels de North Carolina. Andre Cisco qui comme Sam Howell, a le temps de lire le jeu vient déposséder le receveur du ballon en toute facilité.
La même interception sous un angle différent pour apprécier sa lecture et la fluidité/rapidité de son repositionnement.
Sa capacité à se projeter pour effectuer des INT est assez exceptionnelle.

  • Tackling

Un point que j’ai l’habitude de mettre dans les axes d’amélioration de nos prospects pour cette cuvée 2021 même si cela devrait faire partie du domaine de l’acquis. Andre le charmeur nous offre le double effet Kiss Cool (pour ceux qui n’ont pas la référence). Andre Cisco réalise de beaux tackles, bas et enroulant bien les jambes ou la taille avec ses bras (wrap) mais ce n’est pas tout, il tamponne fort également ! Il a tout pour plaire !!

Deux gros tampons made in Cisco en back-to-back face à Pitt !
Encore une belle démonstration de Cisco qui respecte parfaitement son assignation et réalise le tackle parfait.

Faiblesses :

  • Physique

Quid de l’état de santé de Andre ? Il a quitté la saison passée sur une blessure et on ne connaît donc pas son niveau de jeu post-blessure ni l’impact que celle-ci peut avoir sur son sa « solidité » future dans la ligue. Comme pour chaque prospect, la draft a un côté loterie et la santé des joueurs fait partie de ce hasard du repêchage.

  • Influençable

Cisco est un athlète qui joue tête haute, les yeux rivés sur le QB et focalisé sur chaque mouvement. Le souci est qu’il devient lui aussi lisible par le maître à jouer. Il se laisse donc trop facilement influencer par le QB et il va rencontrera des maîtres en la matière une fois en NFL. Afin de passer au niveau supérieur, il va devoir apprendre à dissimuler son attention tout comme ses intentions ! Un bon DC et des joueurs plus capés seront capitaux dans cette progression.

Prédiction draft : Milieu de 2è tour

Une équipe qui sera intéressée : Las Vegas Raiders

Avec le départ de Lamarcus Joyner aux Jets, il y a un trou à combler dans l’effectif des Silver & Black. La paire avec Jonathan Abram qui semble relativement installé (à raison ?) serait intéressante, permettant à Cisco de se positionner sur une position dans laquelle il excelle: free safety en défense de zone.

La Note du CCS : Tier B

Potentiel : Tier S = All Pro, Tier A = Excellent starter, Tier B = Starter, Tier C = Joueur de rotation, Tier D = Practice Squad

Si les astres s’alignent, Andre Cisco pourrait bien être une pépite oubliée du 1er tour. Une telle capacité à provoquer des turnover est bien rare et primordiale dans cette version actuelle du jeu « pass heavy ». Si les défenses ne parviennent plus, peu ou prou, à museler les attaques, des joueurs comme Cisco permettent de changer le cours d’un match…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :