Café Crème Sport

Le XV type du Tournoi des 6 Nations

AFP/Franck Fife

Le Tournoi des 6 Nations édition 2021 s’est achevé le week-end passé avec la victoire de l’Ecosse en France 23-27. Il est donc temps pour la rédaction du CCS de vous présenter son équipe type de la compétition. (Photo : AFP/Franck Fife)

1. Wyn Jones

Elu homme du match face à l’Irlande, et auteur d’un essai face à l’Ecosse, Wyn Jones a réalisé un excellent début de Tournoi. Il a été une pièce maîtresse dans le système gallois. En témoignent ses sorties à la 78e et 77e minute face à l’Ecosse et la France dans les deux rencontres les plus serrées du 6 Nations pour les Gallois.

Quel talent du CM gallois qui peut se permettre des tweets à la fois drôles et respectueux.

2. Julien Marchand

Le poste de talonneur est plutôt bien fourni en France avec des joueurs comme Chat, Bourgarit ou encore Baubigny. Pourtant Julien Marchand s’est affirmé comme le titulaire indiscutable du XV de France. Bon lanceur, gratteur, plaqueur, il est aussi très bon ballon en main, ce qui fait de lui un joueur ultra-complet. Ajoutez à cela de la régularité dans ses performances, et vous obtenez le meilleur talonneur européen du moment à l’issue de ce Tournoi.

3. Tadhg Furlong

Remplaçant lors des deux premières rencontres car incertain au début du tournoi, ses bonnes rentrées autour de la 50e minute lui ont ensuite permis de retrouver une place de titulaire. Outre sa puissance en mêlée et dans le jeu courant, Tadhg Furlong a également prouvé qu’il avait des appuis qui feraient pâlir certains ailiers.

4. Tadhg Beirne

Le seconde ligne irlandais est félicité par son coéquipier Jonathan Sexton. (source : https://www.sixnationsrugby.com/)

Même pays et même prénom, pour ce seconde ligne qui a aussi dépanné au poste de flanker dans ce 6 Nations. Il fait partie des nommés pour le titre de meilleur joueur du Tournoi et c’est logique au vue de ses prestations. Il a inscrit deux essais dans cette compétition face au Pays de Galles et face à l’Ecosse, et a été élu homme du match face à la Squadra Azzura. Son activité débordante lui a permis d’être repositionné au poste de troisième-ligne-aile lorsque les Irlandais ont affronté l’Italie et le XV du Chardon.

5. Alun Wyn Jones

A 35 ans, le joueur le plus capé de l’histoire du rugby mondial (148 sélections + 9 avec les Lions britanniques et irlandais) ne cesse d’impressionner. Le capitaine gallois continue de montrer la voie à ses coéquipiers sur le terrain. Il vient de remporter son cinquième Tournoi des 6 Nations, le quatrième en tant que capitaine, il est passé tout proche du record de Grands Chelems mais reste bloqué à trois. Toujours excellent et à la pointe du combat sur le terrain, Alun Wyn Jones a définitivement inscrit son nom au panthéon du rugby mondial.

La particularité des célébrations en temps de Covid, le capitaine gallois a soulevé le trophée du 6 Nations dans un hangar.

6. Josh Navidi

Le flanker gallois de 30 ans n’était pas prévu comme titulaire à l’aube du Tournoi, il revenait de blessure et n’avait disputé que 25 minutes de jeu en Pro 14. Il a finalement su profiter de la blessure de Dan Lydiate pour tirer son épingle du jeu. Homme du match face à l’Italie, il se mettra en évidence une nouvelle fois lors de l’affrontement entre Gallois et Français en inscrivant un essai tout en puissance. La présence de Navidi dans ce XV récompense également le gros travail de ses compères de la 3e ligne Faletau et Tipuric (meilleur plaqueur du tournoi), qui eux étaient désignés comme des cadres de l’équipe avant de débuter la compétition.

7. Hamish Watson

Et oui, parmi les critères de sélection figure la coupe de cheveux pour pouvoir postuler au poste de flanker dans ce XV. Le troisième-ligne-aile écossais est logiquement nommé pour le titre de meilleur joueur du Tournoi. Si le classement de son équipe est mis de côté il peut largement remporter ce trophée individuel. Il vient de passer deux ans sans louper le moindre plaquage au niveau international, à l’issue du match contre la France il en était à 242 plaquages consécutifs réussis. Outre son abatage défensif, Hamish Watson sait également se montrer dangereux lorsqu’il tient le ballon. Elu homme du match face à l’Italie, il fait partie des meilleurs flankers en Europe actuellement.

Les stats d’Hamish Watson face au XV de France

8. Grégory Alldritt

C’est un monstre de régularité, il est sans cesse parmi les joueurs français cités quand il s’agit d’élire un homme du match. Débordant d’activité en défense, il fait également partie des joueurs qui parcourent le plus de mètres ballon en main. Son impact offensif a sans doute été moins flagrant sur cette édition comme le XV de France a moins tenu le ballon, mais il a su se montrer une nouvelle fois indispensable à son équipe. Alldritt est un joueur complet sur et en dehors du terrain, puisque le troisième-ligne d’origine écossaise se charge de répondre aux interviews en anglais.

9. Antoine Dupont

Le demi de mêlée toulousain a réalisé une entrée en matière excellente, il est d’ailleurs élu homme du match face à l’Italie. La fin de Tournoi a été un peu plus compliquée pour lui, il a semblé émoussé, peut-être n’était-il pas tout à fait remis du Covid. Il a manqué parfois de lucidité en fin de match mais il reste l’un des tous meilleurs au monde et sans contestation possible le meilleur numéro 9 de la compétition. Elu joueur du Tournoi l’an passé, il est une nouvelle fois nommé cette année après avoir inscrit trois essais en cinq rencontres.

10. Matthieu Jalibert

L’ouvreur de l’UBB était attendu au tournant et il a répondu présent. En l’absence de Romain Ntamack il a pu se montrer convaincant et prouver qu’il pouvait être une excellente doublure… et plus si affinités. La juste récompense est intervenue à l’issue de la quatrième journée lorsque le numéro 10 des Bleus a été élu meilleur joueur de la journée après sa grosse prestation face aux Anglais. Tout n’a pas été parfait, notamment en défense, mais il a sans doute été le meilleur demi d’ouverture du Tournoi, et son absence s’est faite ressentir lors du dernier match face à l’Ecosse. Romain Ntamack, de retour de blessure, ne semblait pas avoir retrouvé 100% de ses capacités.

La gros travail de Jalibert qui délivre une belle passe décisive à Penaud sur une excellente combinaison.

11. Duhan Van Der Merwe

L’ailier sud-africain d’origine, a fait parler ses cannes et sa puissance sur ce tournoi. Il finit d’ailleurs meilleur marqueur d’essais avec 5 réalisations en 5 matchs. Il devient donc le premier écossais de l’histoire à finir seul meilleur marqueur d’essais dans le Tournoi des 6 Nations. Autre statistique impressionnante délivrée par Opta Jonny, Van Der Merwe a battu 31 défenseurs lors de cette édition, battant ainsi le record de Brian O’Driscoll en 2000 (30 défenseurs battus). Comme un symbole, l’ailier écossais termine son tournoi en battant un défenseur, Damian Penaud, et en inscrivant l’essai de la victoire dans les arrêts de jeu face à la France.

La défense de Penaud n’est peut-être pas parfaite mais il est difficile de stopper Van Der Merwe lancé à 5 mètres de la ligne.

12. Gaël Fickou

Le capitaine de la défense des Bleus s’impose encore un peu plus comme un leader dans cette équipe. Il apporte de la sérénité et de l’avancée, que ce soit sur les séquences offensives ou défensives. Il peut être replacé à l’aile pour une question de stratégie, il reste toujours performant. La preuve en est, il a été élu homme du match le week-end dernier face à l’Ecosse. Le futur joueur du Racing 92 compte déjà 62 sélections avec le XV de France et rentre semble-t-il, dans la forme de sa vie. S’il continue ainsi il pourrait devenir le troisième français de l’histoire à jouer 100 matchs sous le maillot bleu.

13. Robbie Henshaw

C’est le genre de joueur qu’il vaut mieux avoir avec vous, plutôt que contre vous. Durant ce Tournoi, le polyvalent 12-13 de 27 ans a passé le cap des 50 sélections. Sa puissance lui a permis de constamment mettre son équipe dans l’avancée lorsqu’il a touché le ballon. En défense il a rarement été pris à défaut, et c’est donc assez logiquement qu’il fait partie des nommés pour le titre de joueur du Tournoi. Auteur de plusieurs grattages importants face aux Anglais, Robbie Henshaw a été élu homme du match et joueur de la cinquième journée. De quoi finir la compétition sur une très bonne note.

14. Louis Rees-Zammit

C’est évidemment la révélation de ce tournoi, et la confirmation qu’il est un grand espoir pour le rugby gallois. L’ailier supersonique né en 2001 a réalisé le match parfait offensivement face à l’Ecosse en inscrivant un doublé et en délivrant une passe décisive. Il avait logiquement été élu homme du match et meilleur joueur de la seconde journée. Ses deux autres essais inscrits face à l’Irlande et l’Italie lui permettent de terminer second meilleur marqueur de la compétition. Louis Rees-Zammit est donc le meilleur joueur de la meilleure équipe de ce 6 Nations, c’est pourquoi il figure lui aussi parmi les nommés pour le titre de joueur du Tournoi.

La performance XXL de Louis Rees-Zammit face à l’Ecosse

15. Stuart Hogg

L’arrière écossais a réussi à faire oublier son tournoi en demi-teinte de l’année passée. L’actuel joueur d’Exeter avait quelque peu plombé son équipe l’an dernier, c’était tout l’inverse lors de cette édition 2021. De par ses relances et son long jeu au pied, Stuart Hogg a toujours soulagé son équipe et a été le joueur qui a amené le plus de danger offensivement avec Van Der Merwe pour le XV du Chardon. Il a notamment été le principal artisan de la victoire historique de l’Ecosse en Angleterre lors de la première journée, et logiquement désigné homme du match.

Le XV type du Tournoi des 6 Nations 2021

Banc des remplaçants

16. Ken Owens – 17. Cyril Baille – 18. Kyle Sinckler – 19. Jonny Gray – 20. Justin Tipuric – 21. Stephen Varney – 22. Jonathan Sexton – 23. George North

La plupart des joueurs présents dans ce XV n’auront pas le temps de souffler. Ils seront présents sur les pelouses dès ce week-end pour disputer les 8e de finale de Champions Cup et de Challenge Cup.

Exit mobile version