A l'affiche Etoiles montantes Omnisport Tennis

Le Challenger du mois #1: Zizou Bergs

Tous les mois, la rédaction tennis du CCS met en lumière le circuit Challenger, encore dans l’ombre des ATP mais ô combien relevé et important notamment pour les jeunes joueurs. Et comme à chaque semaine son lot de surprises, on vous présente un joueur qui a particulièrement brillé sur le circuit et ses nombreux tournois, qui n’ont pas toujours la visibilité qu’ils mériteraient. Premier épisode aujourd’hui avec le phénomène du moment, Zizou Bergs !

Victorieux au Play-In de Lille, le jeune Belge ne compte pas s’arrêter là ( Source: NordsSport Mag)

Notre Challenger du mois est arrivé tel un OVNI sur la planète tennis. Le jeune Belge enchaîne tout d’abord les victoires sur le circuit Futures et commence à marquer les esprits. Malgré une irrégularité ponctuelle loin d’être inquiétante à son âge ( sorti du premier tour à l’US Open junior 2017), il sort vainqueur de quatre tournois ITF entre 2018 et 2020, souvent face à des adversaires avec plus de bouteille que lui: le bien nommé « Zizou » n’a pas froid aux yeux. Sans faire de bruit, le môme continue à s’entraîner chez lui en Belgique et enchaîne les tournois pour développer son jeu. C’est lors de sa première participation à un ATP 250, à Anvers où il s’entraîne, que le jeune prodige montre que son potentiel est plus qu’élevé. Invité au tournoi, il triomphe d’Albert Ramos Vinolas avant de céder face à Karen Kachanov en trois sets. Alors à la 528 ème place mondiale, on ne demande qu’à revoir à l’œuvre le phénomène.

Féru de tennis, il est aussi un acharné de travail.

Depuis, le natif de Lommel est sur une dynamique infernale: 23 matchs gagnés sur 28, et deux victoires en trois semaines aux Challengers de Saint-Pétersbourg et donc à Lille le week-end dernier. En plus de la performance et des joueurs battus qui sont plus habitués que lui à enchaîner les Challengers comme Grégoire Barrère battu en finale à Lille, Zizou Bergs se distingue par un tempérament de combattant sur et en dehors du court, et joue avec beaucoup de rage et d’envie. Ce côté de la personnalité du joueur se retrouve bien dans ses performances, en effet lors des deux Challengers qu’il a remporté, il a du en amont s’extraire des qualifications soit 7 victoires pour accéder au titre. Le programme pour lui va maintenant être axé sur la terre battue, pour espérer s’extraire des qualifications et intégrer le tableau principal de Roland-Garros, chose loin d’être aisée. Lui même le dit, il ne pensait pas être aujourd’hui autour de la 260 ème place mondiale. Cela va le pousser à être ambitieux certes, même s’il connaitra inévitablement des coups durs dans sa progression. Joueur d’instinct et aimant l’adrénaline, Zizou Bergs est aujourd’hui le quatrième belge en simple ? Suffisant pour intégrer l’équipe nationale ? Cela devrait arriver sous peu. En tout cas lui en fait clairement son objectif.

« Mon rêve, c’est vraiment la Coupe Davis. Jouer dans une ambiance un peu irréelle, boosté par les fans. Ce genre d’atmosphère on ne le trouve qu’en Coupe Davis et c’est vraiment mon grand rêve« 

Zizou Bergs, un joueur aimant visiblement les matchs à enjeux.

Le jeune belge est peu connu du grand public, donc peu savent de quoi Zizou Bergs est capable. Le natif de Lommel fait partie de ces joueurs qui sont agréables à voir jouer, qui donne envie de se lever pour les regarder jouer. Le Belge fait partie de ses joueurs offensifs qui n’ont pas peur de venir au filet pour terminer les points s’il le faut. Bergs est avant tout un très gros serveur, en atteste ses statistiques au Challenger de Lille. En effet, entre la demi-finale et la finale, le Belge a passé environ 78% de ses premières balles. Lorsque sa première balle passe, il marque environ 75% des points. Il est donc très dur de le breaker, pour preuve, il s’est fait prendre son service « qu’à » 10 reprises en 7 rencontres et 16 sets disputés lors du Challenger de Lille. En dehors de son service, Zizou Bergs est un joueur offensif qui possède une frappe pure et puissante, à la fois en coup droit et en revers. Mais ce n’est pas la seule chose qu’il sait faire, le Belge se déplace également très bien, c’est un joueur qui est assez explosif. Lui-même se désigne comme un joueur solide en fond de court et aimant les longs échanges. Avec le tableau principal de Roland Garros en ligne de mire ? S’il ne possède pas de wild-card porte d’Auteuil, il aura en tout cas fort à faire pour s’extraire des qualifications.

Au niveau de l’approche mentale et de la gestion des émotions, on remarque que Zizou Bergs sait garder son calme sur le court mais aussi extérioriser quand il le faut. Maintenant, pour réussir à encore gravir les échelons, il faudra qu’il soit plus régulier et qu’il sache mieux gérer ses temps faibles.

Une chose est sûre, si Zizou Bergs continue sur cette lancée, qu’il peut engranger de l’expérience avec l’équipe nationale de Belgique et sur les différents tournois alors il pourrait être l’une des plus belles progressions de l’année 2021 et pourquoi pas venir se rapprocher du Top 100.

Le jeune Belge a réussi à remporter les deux derniers Challengers auquel il a participé, pour vous où s’arrêtera t’il ? Impressionnant de régularité dans ses performances et dans son jeu depuis le début de la saison, sa marge de progression est encore énorme et il est primordial pour lui de continuer son développement sur le circuit Challenger, avec pourquoi pas des invitations en ATP 250 ici et là. Selon vous, qui pourrait être le prochain Challenger du mois ?

(1 commentaire)

  1. J’ai regardé ses matches qui étaient filmés notamment par la FFT – TV. J’adore cette énergie qui se dégage de lui et ses initiatives de pur attaquant. Bravo à lui. Je souhaiterais entrer dans son club de fans/supporters. Je n’ai pas les coordonnées de son site

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :