E Sport League of Legends

E-sport : La Karmine Corp doit finir le travail

Avec un 3 victoires en autant de matchs, la Karmine Corp a parfaitement entamé les premiers European Masters de son histoire. Ce vendredi à partir de 16h, les leaders du groupe D disputent tous leurs matchs de la phase retour des poules. Même s’il faut rester prudent, la qualification pour les quarts semble quasiment acquise à la vue du niveau affiché par l’équipe française de League of Legends.

Entrée en matière parfaite

Qui aurait cru voir la Karmine Corp aussi haut à la mi-janvier au moment de jouer le premier match de son histoire en LFL. Quatre mois plus tard, la voilà en tête de sa poule des EUM avec une avance confortable. Pourtant placés dans le groupe de la mort avec le Betis Séville, Schalke 04 et BTXL, la KCorp a dominé tous ses adversaires. Pas inhibée par l’enjeu de la compétition, l’équipe emmenée par Cinkrof a fait preuve d’une incroyable sérénité tout au long de cette phase aller. 

Même lorsqu’elle a été opposée à une draft difficile, comme celle du Betis construite autour de Séraphine, la Karmine Corp n’a pas cédé à la panique et a toujours dominé ses adversaires. Fidèle à ses principes qui ont fait son succès dans le spring-split de LFL, la KCorp s’est appuyé sur un jeu très agressif et des teamfights extrêmement bien maîtrisés. Malgré des early assez timides, les coéquipiers de Saken ont toujours dominé leur sujet. Notamment avec la dernière rencontre contre Schalke qui a sans doute été le match le plus abouti dans ces EUM. 

Portés par leurs fameux ultras qui envahissent Twitter à chaque jour de match, rien ne semble pouvoir enrayer la dynamique de l’équipe française. Toutefois, Targamas se souvient de la déconvenue subie en LFL face à BDS à la suite d’un excès de confiance. “ On a pris une claque dans le split contre BDS [ … ] Cette claque a fait mal parce qu’on était très en confiance à ce moment-là, un peu trop même. Depuis on trouve notre rythme mais c’est important qu’on soit en confiance parce que ça nous permet de jouer plus libéré.” a déclaré le support de la KCorp sur la chaîne d’OTP LOL. Un apprentissage à la dure qui leur a servi pour continuer leur progression au cours de la saison.

Les joueurs de Kameto semblent même avoir corrigé les quelques défauts qui ont pu leur coûter certaines victoires en LFL. Notamment au niveau de la communication et de la coordination. À l’image de Targamas face à BTXL lorsqu’il est sortit cancel le jungler adverse au moment de terminer le Baron Nashor. Il a ainsi fait oublier cette défaite en LFL contre Solary où lui et Cinkroff étaient sortis en même temps sur Djoko, causant ainsi la perte du Nashor. Les débuts de partie peuvent également être améliorés. La KCorp a tendance à démarrer ses matchs en mode diesel avant d’accélérer une fois les 10 premières minutes passées. On a pu également observer une tendance à dive un peu loin, mais rien de bien alarmant lorsqu’on connaît l’issue des games.

Adam intouchable

Le top-laner de la Karmine n’en finit plus d’impressionner. Déjà impérial en LFL, le jeune français a régalé avec son Renekton qu’il a pu pick lors des trois confrontations qu’il a disputé dans ces EUM. Hyper précieux dans le duel, tanky dans le teamfight et en ressortant à chaque fois vivant sans trop qu’on sache comment, il a été un des artisans majeur de ces trois premières victoires. Cette belle phase aller du chouchou des fans de la Karmine s’illustre par les stats. En effet, il pointe en 2e position du classement KDA ( kill, deaths, assists ) avec un ratio de 13,3. À seulement 18 ans, le top-laner s’affirme de plus en plus en sur la scène de League of Legends. On espère tout de même avoir le droit de le voir pick son main, Darius, afin qu’il puisse nous démontrer encore un peu plus l’étendue de son talent.

Le Top 5 au KDA de ces EU Masters

À l’instar d’Adam, Saken réalise également un très bon tournoi. Le Mid-Laner de la Karmine affiche aussi de belles stats en se plaçant 5e meilleur farmer des EUM avec une moyenne de 9,4 CS/min. Lui aussi a d’ailleurs impressionné dans des moments importants, à l’image de sa Shockwave très bien placée avec dans un teamfight contre le Betis qui permet de remporter le Nashor.

Après ce sans faute lors de la phase aller, la Karmine Corp se place donc comme un sérieux prétendant au titre. Il faut désormais confirmer pour rejoindre Misfits en quart et envoyer un message fort à la concurrence. Pour conclure, la Karmine devra toutefois garder la tête froide face à des adversaires qui sont toujours en course pour la qualification. Pour Adam qui souhaite “remporter ces European Masters, avec la manière si possible”, tous les rêves sont encore permis.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :