MMA

UFC 261 : Valentina Shevchenko taille patronne !

Premier title shot de l’UFC 261 au programme avec l’affrontement entre la championne flyweight Valentina Shevchenko et Jessica Andrade, n°1 contender. La détentrice de la ceinture, considérée comme la deuxième femme la plus performante derrière Amanda Nunes, avait l’occasion de prouver une nouvelle fois sa valeur.

Sur les premiers instants du combat, les deux combattantes se jaugent et réalisent de petites tentatives infructueuses. Shevchenko se distingue la première en réussissant sa tentative de takedown, toujours à prendre en compte dans le compte des juges. Andrade encaisse en retour de sol deux enchaînements bras arrière-bras avant avant de reprendre une amenée au sol. 4/4 en 3 minutes 30 pour la championne. Andrade est dominée sur une phase de combat où elle domine en temps normal… En défense de lutte, la brésilienne arrive à ne pas trop prendre de coups, et réussit à défendre une soumission. Shevchenko a marqué de son emprunte un premier round, qu’elle a dominé sans partage, faisant une démonstration de MMA.

Au début de deuxième round, les combattantes s’échangent des coups avant qu’Andrade ne tente à son tour une amenée au sol, là où elle s’exprime le mieux en temps normal. La différence de physique entre les protagonistes a été prouvée sur cette phase de combat, Shevchenko parvenant à contrer l’attaque adverse et, dans la foulée, réussissant elle son takedown. La péruvienne réalise en fait une maestria technique, jusqu’au moment fatal.

Valentina Shevchenko, parfaite dans sa gestion de la lutte, parvient dans une phase de grappling à se mettre à la perpendiculaire d’Andrade, bloquant avec ses jambes le bras gauche adverse et avec son buste le bras droit. En position « crucifix ». Le visage est à découvert, et il n’y a plus qu’à faire pleuvoir les coups, elbows comme fists.

La péruvienne conserve alors son titre flyweight chez les féminines, en étant exceptionnelle de maîtrise et en réduisant à néant les forces adverses. C’est une domination complète et sans failles.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :