Basket NBA

Michael Porter Jr : la pépite qui peut mener Denver au sommet

La blessure de Jamal Murray est terrible. Absent jusqu’à la fin de la saison à cause d’une déchirure aux ligaments croisés intérieurs, Denver va devoir composer sans son meneur star. Alors que les Nuggets visent plus haut que leur parcours l’année dernière, ce pépin physique pourrait entacher leurs ambitions. Cependant, depuis cette blessure, un joueur est en train de s’affirmer comme une star en devenir et pourrait bien faire de sa franchise, de véritable challenger. 

Une progression fulgurante  

Michael Porter Jr est un véritable phénomène. À seulement 22 ans, des comparaisons, avec un certain ailier des Nets dont on taira le nom, commencent déjà à fuser. Des assimilations et des similitudes, dans le jeu notamment, que l’ancien du Missouri est en train d’assumer sur le terrain. En terme statistiques, l’ailier titulaire de Denver réalise tout simplement un mois d’avril époustouflant.  

Sur le dernier mois écoulé, il tourne 23,9 points par match, à un ahurissant 55,3 % aux tirs et 42,5 % à trois points. Un pourcentage aux shoots très impressionnant sachant le nombre de tirs pris par le joueur et son poste. Ajouté à cela 7,7 rebonds et 1,3 contres de moyenne pour montrer une belle progression défensive de sa part. Des chiffres qu’on pourrait encore plus accentuer si on parle sur les cinq ou dix derniers matchs. Sur la série des cinq derniers matchs de Denver, il pèse 29,1 points, 7,0 rebonds avec une réussite aux tirs de 57,3 % et 51,2 % derrière l’arc. Des statistiques dignes d’une superstar qui le place comme la seconde option de son équipe derrière le candidat MVP, Nikola Jokic.  

Par rapport à la saison dernière, il marque quasiment dix points de plus et passe de 9,3 points et 4,7 rebonds, à 18,8 points et 7,6 rebonds cette saison. Cela lui permet d’être dans les discussions pour le trophée de meilleure progression de la ligue. Autre chiffre à prendre en compte, 16,5 tirs par match sur le mois, c’est le nombre le plus élevé depuis le début de sa carrière. Il prend plus de responsabilités, touche plus de ballons et permet aux Nuggets d’avoir un bilan de 13 victoires pour 3 défaites, le mois d’avril, portant le bilan à 42 victoires et 21 défaites et une jolie quatrième place à l’Ouest à une victoire des Clippers, troisième.  

Michael Porter Jr. devient une star sous nos yeux…Stats sur ces 4 derniers matchs

Un rôle de deuxième star assumé 

Après une bulle d’Orlando exceptionnelle, Jamal Murray avait montré aux yeux de tous qu’il pouvait être le lieutenant numéro un de Jokic. Des séries de playoffs, à plus de 30 points face aux Clippers et Jazz, des matchs à cinquante points qui lui ont offert un record de la franchise sur un match de phase finale. Après une défaite en finale de conférence l’année dernière, le meneur repart sur de solides bases cette saison avec 21 points de moyenne, mais des statistiques similaires à la passe et au rebond. Des chiffres égaux à la saison d’avant qui reflètent d’un niveau resté similaire à la saison d’avant.  

Statistiques de MPJ et Nikola Jokic sur ce mois d’avril


De plus, sa blessure face à Golden State mi-avril a permis à Michael Porter Jr de montrer qu’il pouvait prendre la place de Jamal Murray, voire plus. Sa taille, sa polyvalence, son agilité, sa qualité de tirs lui donnent un potentiel terrifiant, surtout à son jeune âge. Depuis la blessure de Murray, les Nuggets en sont à 9 victoires en 10 matchs , dont une pointe à 39 points face aux Rockets sur cette série. Sur cette même période, il tourne à 25,1 points par match, à 51,6 % aux tirs et 47,5 % à trois points, avec 6,9 rebonds et 1,4 contres. Preuve que l’ailier peut largement remplacer Jamal Murray, et même prendre un rôle plus important que ce dernier aux côtés du pivot serbe. Sur la semaine du 18 avril au 24 avril, il est le deuxième meilleur scoreur de toute la NBA avec 103 points marqués derrière… Nikola Jokic. Une semaine qui pourrait en présager plusieurs sur le long terme. Avoir trois joueurs capables de marquer plus de 20 points par match annonce de belle heures du côté du Colorado.

 »Je ne vois définitivement personne quand je tire juste parce que je mesure 2m08 ». Michael Porter Jr

On voit qu’il a les capacités de devenir une superstar en NBA. Sa progression et son prime ne font que commencer. S’il a les aptitudes pour devenir le deuxième leader de l’équipe avec un Jamal Murray en troisième option, Denver pourrait viser plus haut qu’une finale de conférence. 


Après une performance à 25 points face aux Clippers et une victoire capitale pour récupérer la troisième place, il reste une dizaine de matchs en saison régulière pour conserver cette dernière. L’équipe de Mike Malone devra affronter encore de sérieux candidats comme les Lakers, le Jazz et les Nets. De véritables tests pour Denver et pour MPJ qui affrontera des cadors NBA et aura de grandes responsabilités face à eux.  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :