NHL Sport US

NHL : Matthews-Marner l’année de la maturité ?

La ligue ne manque pas de jeunes talents. Parmi les McDavid, MacKinnon, Pettersson, Draisaitl, deux joueurs sont sous le feu des projecteurs : Mitchell Marner et Auston Matthews. Le duo nord-américain fait le bonheur des Leafs de Toronto depuis quelques années en saison régulière mais peine à guider cette franchise en séries. Après plusieurs échecs, l’exercice 2020-21 semble celui de la maturité avec des joueurs plus impliqués. Dans un gros marché comme celui de Toronto, ils doivent confirmer les progrès observés cette saison durant les matchs à éliminations directes. 

Une saison régulière à la hauteur des attentes du début de saison 

La pression est permanente à Toronto. La raison est simple, la franchise attend une coupe depuis 1967. L’arrivée des deux jeunes que sont Marner et Matthews a redonné espoir aux fans. Néanmoins, la franchise canadienne n’a pas connu autre chose que le premier tour des séries. Pourtant, le duo ne cesse d’impressionner en saison régulière avec 703 points inscrits dont 298 buts. Ces statistiques en saison régulière ont de quoi frustrer les fans alors que les deux joueurs n’ont inscrit que 40 points dont 17 buts en 25 matchs de séries disputés. 

Alors en ce début de saison, l’objectif de Sheldon Keefe a été de préparer au mieux son équipe en saison régulière et ainsi permettre un parcours plus long dans les séries. Avec le remaniement des divisions en raison de la pandémie, Toronto est largement favoris pour terminer en tête. Le duo est associé à John Tavares depuis deux saisons, le staff de la franchise canadienne a décidé d’installer Matthews et Marner au côté du vétéran Joe Thornton. On pouvait craindre des problèmes d’organisation dans ce trio avec un Jumbo Joe de plus en plus vieillissant et deux jeunes rapides sur la glace. Pourtant, le début de saison a donné raison à Keefe: « Il va faire son truc en dessous des marques et j’ai été franc avec lui. Nous allons lui donner une chance de voir si cela peut fonctionner, reconnaissant le fait que ces gars-là joueront des minutes significatives et il ne pourra pas jouer autant (…). Nous allons gérer ses départs offensifs et défensifs. Vous allez toujours voir Zach (Hyman) sur cette ligne. Nous ne jetons pas seulement Joe là-bas en pensant qu’il jouera 20-22 minutes… Ce que nous voulons c’est lui donner une chance de le faire dès le début « . (- Sheldon Keefe)

Getty Images

Le duo a donc alterné entre Hyman et Thornton en fonction des adversaires directs et des franchises adverses. Très rapidement le trio avec l’attaquant suédois s’est révélé l’un des plus dangereux de la ligue. Malgré les blessures, le duo a continué à performer avec Hyman puis Foligno acquis lors de la date limite des transferts. Des changements de partenaires qui n’ont jamais cassé la dynamique des deux jeunes stars. 

Après 52 matchs disputés, ils ont inscrit à 127 points dont 57 buts. Seul le duo des Oilers fait mieux cette saison. On pourrait réduire ces statistiques en considérant qu’ils évoluent sur leurs bases. Néanmoins, on observe de nombreux progrès dans leur jeu. Tout d’abord, Auston Matthews est prêt à prendre la succession d’Ovechkin pour devenir le meilleur buteur de la ligue. Avec 39 buts inscrits en seulement 48 matchs, l’attaquant américain est sur des bases stratosphériques. A titre de comparaison, il a inscrit 47 buts en 70 matchs la saison dernière, son record en carrière. Pour expliquer ces statistiques en nette hausse, Matthews continue de progresser au niveau de l’efficacité avec 18,9% de réussite devant les filets. Son tir reste toujours l’un des plus puissants de la ligue. Le moindre espace pour tirer est souvent sanctionné par l’attaquant américain. Par ailleurs, il a pris une nouvelle dimension en supériorité numérique avec 10 buts inscrits ainsi que dans les moments importants avec 12 buts victorieux. Une progression dans le leadership laissant supposer une maturité plus importante de la part du joueur américain. Malgré quelques pépins physiques lui faisant rater des matchs, Auston Matthews n’a jamais semblé manqué de rythme et il a gardé cette régularité tout au long de la saison. 

Pour donner plus de responsabilités à son joueur, Keefe a évoqué pendant le camp d’entrainement la possibilité de le faire évoluer en infériorité numérique: « Je ne sais pas si nous le décririons comme une opportunité ou une responsabilité. Les deux choses sont un peu la même chose, je suppose. Auston s’est vraiment imposé – dans mon esprit, et pour ceux qui le surveillent vraiment de près – en tant que joueur défensif dominant. Avec ses habitudes de travail et sa compétitivité, il est prêt à en faire plus.  » (-Sheldon Keefe). Des déclarations qui montrent la motivation d’Auston Matthews de s’imposer comme un joueur plus complet et ainsi être capable d’apporter plus dans les séries.

L’impact défensif d’Auston Matthews cette saison est le plus positif des attaquants chez les Leafs – Source : sportsnet.ca

Ces qualités défensives se sont montrées avec 45 tirs bloqués, 52 mises en échec et 44 revirements provoqués. Il essaye de récupérer rapidement le puck en zone offensive pour apporter du danger. Cette année, les deux lignes offensives les plus performantes défensivement au sein de l’effectif des Leafs sont celles où se trouve le duo. Avec Foligno, le duo a un XGA/60 de 1,28 et avec Thornton, ce XGA/60 est de 1,63. Des progrès importants permettant à Toronto de se positionner en tête de la division canadienne. 

Pour Mitchell Marner, on observe toujours le merveilleux joueur de hockey qu’il ait. Toujours précieux dans la création, il distille de magnifiques passes pour son ami Auston Matthews. Pour montrer l’impact du joueur, sur ses 46 assistances, on retrouve 34 premières assistances. Il est l’attaquant qui a le plus joué chez les Leafs et il prend de plus en plus d’importance en infériorité numérique avec 2 assistances. Son efficacité devant les filets s’est aussi améliorée avec 12% de réussite pour 18 buts en 52 matchs, son record étant de 26 en 82 matchs. Sur une saison entière, il est fort probable que l’attaquant canadien dépasse son record. Présent en supériorité numérique, il a distilé 14 assistances. 

Un duo impressionnant dont l’alchimie semble fonctionner à merveille cette saison: « Vous pourriez regarder en arrière à l’âge de pierre et voir l’alchimie entre les deux. Quand ils bourdonnent comme ils le sont, c’est facile pour notre équipe de se mettre en route « (-Travis Dermott). Ils sont devenus les leaders de cette franchise. Toute l’équipe est derrière ces deux stars. Ils sont les joueurs qui devront mener la franchise durant les séries où tout le monde les attend. 

L’heure de la confirmation dans les séries  

Les Leafs n’ont pas connu de deuxième tour des séries depuis l’arrivée de ses deux jeunes stars. Ils semblent avoir du mal à passer cette étape si importante dans la carrière d’un jeune. Malgré les attentes répétées à chaque début de séries, ils ne parviennent pas à faire la différence avec leur franchise. Pourtant, ils ne sont pas les seuls responsables de ces échecs. La défense et le manque de profondeur expliquent aussi les contres performances. Mais ce statut de jeunes stars de la ligue leur colle à la peau et ils sont tous les deux visés à la moindre défaite de leur équipe. 

Pourtant depuis leur arrivée dans la ligue, ils ont disputé 25 matchs en séries chacun pour 40 points dont 17 buts. Des statistiques honorables mais qui n’ont pas suffi pour qualifier Toronto. Ils n’ont jamais réussi à être en forme au même moment. Ainsi lors des séries 2018, Matthews finit avec seulement deux points et un seul but inscrit tandis que Marner a réalisé ses meilleures séries avec 9 points inscrits dont deux buts. La saison dernière c’est Matthews qui a pris les choses en main avec 6 points inscrits dont 2 buts tandis que Marner s’est compté de quatre assistances. Le jeune canadien n’est pas parvenue à marquer le moindre but face aux Blue Jackets. Même s’il n’est pas un buteur, Marner a déjà montré ses talents de tireur et le voir rester muet dans cet exercice a surpris de nombreux fans. Cette année, ils doivent réussir à être en forme pour guider les Leafs vers les sommets. 

Marner & Matthews après leur défaite contre Columbus en Séries – Source : Maple Leafs Hot Stove

Ce n’est pas forcément sur le terrain des points inscrits qu’on attend les deux joueurs mais plutôt sur l’attitude et sur le leadership dans le vestiaire. Marquer des buts et des points aide à remporter des matchs mais il faut aussi impliquer tout un groupe vers l’objectif des séries. Ce rôle devra être rempli par eux. Malgré l’arrivée de Thornton, c’est à eux de prendre cette responsabilité. On l’a vu cette année, ils sont beaucoup plus matures et ils sont beaucoup plus concentrés sur la glace. 

Les joueurs semblent en tout cas prêt pour en découdre en séries, c’est désormais leur objectif absolu. La nouvelle « saison » du tournoi printanier s’ouvre dans quelques semaines, les Leafs sont concentrés comme jamais. Auston Matthews se sent prêt et voit les confrontations contre le Habs comme une préparation : « Ce sera du hockey de séries éliminatoires ; il n’y aura pas beaucoup d’espace sur la patinoire » (-Auston Matthews traduit par lapresse.ca). Pour l’instant la franchise de Toronto a perdu le premier match des trois dernières rencontres contre les rivaux. Les Leafs ont mené jusqu’à l’égalisation de Phillip Danault à moins d’une minute de la fin du match. Ils s’inclinent finalement en prolongation sur un but de Cole Caufield. Il reste deux matchs contre la franchise de Montréal pour se préparer au mieux pour les séries. Ces deux rencontres vont permettre au duo de voir les éléments à corriger pour les séries. 

L’association avec Foligno a plutôt bien fonctionné pendant la saison régulière. Depuis son arrivée, l’ancien joueur des Blue Jackets semble s’être parfaitement intégré aux deux jeunes. S’ils se montrent appliqués et concentrés pendant les séries, ils permettront aux autres joueurs de jouer plus libérés.  

Néanmoins, l’identité du partenaire du duo n’est pas encore certaine. Foligno a montré de bonnes choses et a su apporter ses qualités défensives à cette première ligne: « Ça va bien, surtout en défense. C’est ce que j’espérais que Nick pourrait leur apporter. Ça prendra un certain temps pour trouver leurs repères en attaque – Auston et Mitch vont demeurer les dynamos dans cet aspect du jeu –, mais Nick va y arriver. Il est coriace, il fonce au filet adverse, il est habile en échec avant, donc ça amènera une dimension différente à leur trio » (- Sheldon Keefe traduit par lapresse.ca). Sheldon Keefe n’a donc pas encore fait son choix mais Foligno semble avoir sa préférence. Apporter un peu de défense n’est pas plus mal, les deux autres pouvant apporter offensivement à eux tous seuls. 

fr24news.com

Désormais, l’heure est à la préparation. La franchise de Toronto ne sait pas encore qu’elle équipe se dressera devant elle lors du premier tour. Quasiment assurés de finir premier, ils affronteront les Jets ou le Habs. Deux équipes qui leur ont réussi cette saison avec 5 victoires en 8 matchs contre la franchise de Montréal et 6 victoires en 9 matchs contre les Jets. Un duel qui est à leur avantage au regard de la saison régulière mais les Leafs auront en tête les différents échecs des dernières années. C’est dans ces moments-là que le duo Matthews- Marner est attendu au tournant. Ils doivent tout faire pour guider cet effectif. 

Cette année, les deux jeunes ont réussi à montrer qu’ils peuvent continuer à apprendre et à progresser saison après saison. Entre un Matthews quasiment assuré de remporter le trophée Maurice Richard et Marner toujours aussi solide en attaque, les Leafs semblent armer pour enfin passer un tour. Le salut de cette équipe passe par une grosse performance de son duo. Ils doivent appliquer la maturité observée cette saison dans ses séries. Les deux jeunes semblent conscient de la nécessité d’élever leur niveau de jeu dans les séries. Reste à savoir si cela fonctionnera. 

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :