Draft NFL NFL

Recap Draft NFL 2021 – AFC Nord

Un jour, une division. La Draft NFL passée, les rédacteurs football américain du CCS passent en revue les huit divisions de la ligue. Une bonne affaire, une mauvaise affaire, une surprise et une note. Les bulletins après le premier grand rendez-vous de la saison.

Baltimore Ravens

  • 1er tour – 27e choix : Rashod Bateman, WR, Minnesota
  • 1er tour – 31e choix : Odafe Oweh, LB, Penn State
  • 2e tour – 94e choix : Ben Cleveland, G, Georgia
  • 3e tour – 104e choix : Brandon Stephens, CB, SMU
  • 4e tour – 131e choix : Tylan Wallace, WR, Oklahoma State 
  • 5e tour – 160e choix : Shaun Wade, CB, Ohio State 
  • 5e tour – 171e choix : Daelin Hayes, DE, Notre Dame
  • 5e tour – 184e choix : Ben Mason, TE/FB, Michigan
CorentinCyprienFloHugoTonyo
Bonne affaireRashod BatemanRashod BatemanRashod BatemanTylan WallaceRashod Bateman
Mauvaise affaireBen ClevelandAucuneOdafe OwehShaun WadeShaun Wade
SurpriseOdafe OwehTylan WallaceShaun WadeBrandon StephensBrandon Stephens
NoteBAB+B+B

Corentin : Lamar Jackson a son WR1. Bateman est un super pick pour les Ravens. Pour le reste de la draft, beaucoup de supers athlètes et de potentiel mais rien de certains non plus. Oweh devra montrer qu’il n’est pas qu’un physique et qu’il peut être productif. Cleveland a encore beaucoup à apprendre mais semble être le genre de joueur que les coachs aiment diriger. Dans une organisation comme les Ravens, les picks de cette draft devraient pouvoir montrer tout leur potentiel

Cyprien : Pour moi, la draft 2021 des Ravens est une nouvelle fois un excellent exercice qu’a réalisé le Front Office de la franchise de Baltimore. Rashod Bateman est pour moi le meilleur receveur, le plus complet de la cuvée. Excellent pour courir ses tracés, physique et capable aussi d’apporter après la réception il sera je l’espère la soupape de sécurité de luxe de Lamar la saison prochaine. Une véritable connexion est à créer entre les deux et pourrait faire très mal. Tylan Wallace est une value incroyable au quatrième tour, lui qui pourra aussi participer à la fête de la passe tant attendue dans le Maryland.

Pour le reste, oui, Odafe Oweh est un projet mais avec un choix de luxe en plus dans le premier tour pourquoi se priver du joueur au potentiel extraordinaire à un poste très prochainement à besoin ? Cleveland a.k.a. LA MONTAGNE est un ajout de poids sur la ligne pour ouvrir des brèches à la course. Shaun Wade ne se refuse pas au 5ème tour lui qui peut être replacé en Safety au besoin et qui reste un excellent Nickel Corner. Bref, une de mes drafts préférées.

Cincinnati Bengals

  • 1er tour – 5e choix : Ja’Marr Chase, WR, LSU
  • 2e tour – 46e choix : Jackson Carman, OT, Clemson
  • 3e tour – 69e choix : Joseph Ossai, DE, Texas 
  • 4e tour – 111e choix : Cameron Sample, DE, Tulane
  • 4e tour – 122e choix : Tyler Shelvin, DT, LSU
  • 4e tour – 139e choix : D’Ante Smith, OT, East Carolina
  • 5e tour – 149e choix : Evan McPherson, K, Florida
  • 6e tour – 190e choix : Trey Hill, C, Georgia
  • 6e tour – 202e choix : Chris Evans, RB, Michigan
  • 7e tour – 235e choix : Wyatt Hubert, DE, Kansas State
CorentinCyprienFloHugoTonyo
Bonne affaireCameron SampleJoseph OssaiTyler ShelvinD’Ante SmithJoseph Ossai
Mauvaise affaireJoseph OssaiJackson CarmanJackson CarmanJa’Marr ChaseJackson Carman
SurpriseJa’Marr ChaseJa’Marr ChaseJoseph OssaiJackson CarmanJackson Carman
NoteB-BBB-B

Hugo : Les Bengals ont tranché entre Ja’Marr Chase et Penei Sewell. À part cette décision dont on discutera longtemps, cette draft est assez peu savoureuse. Chaque choix a du sens et semble être fait au bon moment, mais il manque une réelle identité à cette classe. À l’aube de la troisième année de Zac Taylor chez les tigres, difficile encore de voir une vision claire sur la direction que va prendre cette équipe. À Joe Burrow de nous donner tort.

Corentin : Burrow a le WR qu’il réclamait. Le problème c’est qu’il n’a déjà plus qu’un genou valide et que tourner le dos à Sewell c’est osé pour ne pas dire fou. La classe d’OT était certes deep mais entre Sewell et les autres c’était un monde d’écart. Cameron Sample pourrait être l’homme de ligne défensive à suivre plutôt qu’Ossai. Certaines équipes comme les Phins protègent d’abord leur QB avant d’investir dans des cibles, les Bengals ont fait le choix inverse, nous verrons qui a raison

Cleveland Browns

  • 1er tour – 26e choix : Greg Newsome II, CB, Northwestern
  • 2e tour – 52e choix : Jeremiah Owusu-Koramoah, LB, Notre Dame
  • 3e tour – 91e choix : Anthony Schwartz, WR, Auburn
  • 4e tour – 110e choix : James Hudson, OT, Cincinnati
  • 4e tour – 132e choix : Tommy Togiai, DT, Ohio State 
  • 5e tour – 153e choix : Tony Fields II, LB, West Virginia
  • 5e tour – 169e choix : Richard LeCounte, S, Georgia
  • 6e tour – 211e choix : Demetric Felton, WR, UCLA
CorentinCyprienFloHugoTonyo
Bonne affaireTommy TogiaiGreg Newsome IIGreg Newsome IITommy TogiaiGreg Newsome II
Mauvaise affaireAnthony SchwartzAucuneAucuneAnthony SchwartzAucune
SurpriseJOKAnthony SchwartzRichard Le CounteJOKJOK
NoteAAA+B+A+

Hugo : Les Browns ont raflé toutes les récompenses suite à cette draft à domicile et il est facile de comprendre pourquoi. Andrew Berry a tapé du poing sur la table pour redresser le niveau de sa défense, surtout via la couverture, et chaque choix va apporter profondeur et talent à une escouade qui revivra en 2021. Les Browns récupèrent de bonnes affaires avec Fields, Felton et LeCounte qui correspondent à une recherche de talent même en fin de draft. Seul Anthony Schwartz semble être une sélection un peu riche.

Tonyo : Les Browns ont tenu la dragée haute aux champions en titre et futurs finalistes lors de leur dernier match, malgré une secondary proche du catastrophique. Une faiblesse facilement identifiable et dûment comblée cette intersaison. Troy Hill et John Johnson en free agency et Greg Newsome II à la draft. Greedy Williams n’a pas montré l’étoffe d’un CB2. S’il est votre CB4, votre défense a une tout autre allure.

JOK vient renforcer l’identité de cette escouade dont l’unique objectif sera de faire des stops à des moments clés pour laisser l’attaque de feu remporter les matches. En parlant de ça, Anthony Schwartz aura à charge d’être la menace en profondeur qu’Antonio Callaway devait être, il fut en temps. Un roster paré pour remporter la division.

Pittsburgh Steelers

  • 1er tour – 24e choix : Najee Harris, RB, Alabama
  • 2e tour – 55e choix : Pat Freiermuth, TE, Penn State
  • 3e tour – 87e choix : Kendrick Green, G, Illinois
  • 4e tour – 128e choix : Dan Moore Jr., OT, Texas A&M
  • 4e tour – 140e choix : Buddy Johnson, ILB, Texas A&M
  • 5e tour – 156e choix : Isaiahh Loudermilk, DT, Wisconsin
  • 6e tour – 216e choix : Quincy Roche, LB, Miami
  • 7e tour – 245e choix : Tre Norwood, CB, Oklahoma
  • 7e tour – 254e choix : Pressley Harvin III, P, Georgia Tech
CorentinCyprienFloHugoTonyo
Bonne affaireKendrick GreenQuincy RocheNajee HarrisQuincy RocheBuddy Johnson
Mauvaise affaireNajee HarrisNajee HarrisAucuneNajee HarrisNajee Harris
SurprisePat FreiermuthPat FreiermuthQuincy RocheAucunePat Freiermuth
NoteB-C+B-BB-

Hugo : Une draft bien Steelers comme on n’en faisait plus ! Du dur, du méchant, du pas beau. De l’AFC Nord quoi. Le choix Najee Harris sera sujet à débat, les Steelers ont notamment négligé leur besoin en OT pour privilégier la position de RB. À raison ? Le doute est permis. Mais derrière, Pat Freiermuth et Kendrick Green sont des potentiels titulaires dès le premier jour. Cela fait au minimum 3 joueurs qui contribueront dès la première année. Et attention à Quincy Roche, un vrai steal au 6e tour !

Corentin : Bah il est où le WR que les Steelers nous ont habitué à sélectionner avec un certain flair ? Mais ils ont sélectionnés deux éligibles avec Najee Harris et Pat Freiermuth. Si la sélection d’un RB était attendu, le choix pouvait attendre le 2nd tour cette année. Pour Freiermuth, belle pioche d’un TE qui va se développer dans l’ombre d’Eric Ebron qui sera FA à la fin de l’année. Kendrick ressemble à un starter day one. Les autres picks sont bien sentis et il pourrait y avoir des bons starters dans le lot.

Tonyo : Najee Harris est le meilleur coureur de cette cuvée. Sa sélection au 1er tour n’est en rien problématique. Sa sélection au 1er tour par les Steelers, qui espèrent ainsi fixer leur jeu au sol, l’est un peu plus. Si James Conner n’a pas été performant la saison passée, cela est plus dû à la défaillance de la ligne offensive. Matt Feiler et Alejandro Villanueva sont partis, Maurkice Pouncey a pris sa retraite. Ne pas utiliser le premier choix pour prendre un lineman dans une cuvée aussi fournie en talent est une erreur.

Heureusement, le reste de la classe vaut le détour. Après la conservation de Juju Smith-Schuster, toujours à son aise dans le slot, et les performances satisfaisantes d’Eric Ebron la saison passée, le choix de Pat Freiermuth est une surprise, mais une agréable surprise. Derrière l’alien Kyle Pitts, il est sans aucun doute le tight end référence de la cuvée. Une soupape de sécurité par excellence qui devrait aider Ben Roethlisberger à bien conclure sa carrière et son successeur à prendre la suite en douceur.

Buddy Johnson a tous les traits athlétiques du linebacker moderne. Il joue vite, avec force et énergie. Un meilleur ressenti dans la couverture et il pourrait rapidement s’imposer comme titulaire dans cette défense. Au 4e tour, c’est ce qu’on appelle un steal. Une draft moyenne dans l’ensemble, qui aurait pu être très bonne avec un meilleur premier choix.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :