NHL Sport US

Profil – Repêchage LNH 2021 : Simon Edvinsson, le géant suédois mobile

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH se tournent vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2021. L’évènement est prévu pour le 23 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Simon Edvinsson

Date de naissance : 05 février 2003

Provenance : Frölunda HC J20 (J20 Nationell) – Bilan 2020/2021 : 13-5

Position : Défenseur (#3)

Mensurations
Taille : 195 cm – Poids : 94 kg – Tir : Gauche

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Le nom de Simon Edvinsson circule depuis plusieurs années sur les carnets des dépisteurs suédois jusqu’à traverser l’Atlantique. Surclassé à maintes reprises, le défenseur né en janvier 2003 s’est fait une place de choix dans les différentes ligues suédoises et a développé sa réputation dans les équipes nationales juniors.

Jusqu’à ses 15 ans, Edvinsson navigue entre le Hockey Club de Hovås et celui de Leksands où il dispute quelques rencontres avec les équipes U18. Son nom commence à faire du bruit après avoir signer les espoirs de Frölunda pour la saison 2018-2019. Au sein de la Ligue élite U16 de Suède, Edvinsson dispute 16 rencontre et cumule 23 points dont 8 buts et une évaluation de +59. Avec cette équipe, il remporte même le trophée de meilleur défenseur du pays lors du tournoi U16 TV-Pucken. La saison dernière, le défenseur continue son parcours avec le Frölunda, cette fois avec les U18. Edvinsson inscrit 20 points en 19 rencontres et ajoute 6 passes en 8 parties chez les U20 alors qu’il a tout juste 17 ans. Cette saison, en raison de la pandémie, il a joué 14 matchs chez les U20 du Frölunda avant de faire ses grands débuts en SHL (10 matchs, 1 point). Plus récemment, Edvinsson a été prêté au club de Västerås pour terminer la saison en seconde division suédoise.

Comme souvent les talents internationaux font du bruit grâce à leurs performances lors des compétitions mondiales. Lors de la saison 2019-2020, Simon Edvinsson dispute 13 parties internationales sous le maillot de la Suède pour inscrire 14 points. En avril 2021, il a participé aux Mondiaux juniors U18 et a contribué à l’obtention de la médaille de bronze pour sa nation. Edvinsson cumule 4 points, 1 but et 3 passes en 7 rencontres. Le Suédois vient à peine de fêter ses 18 ans et affiche déjà des mensurations impressionnantes : 195cm pour 94kg. Mais Edvinsson n’est pas seulement un physique…

🏒 Patinage

C’est sans aucun doute la qualité principale d’Edvinsson et c’est aussi ça qui fait saliver les dépisteurs de LNH. Du haut de ses 1m95, le Suédois se déplace avec aisance et efficacité sur toute la glace. Son bas du corps est bien développé, il effectue de puissantes foulées croisées pour occuper l’espace et couvrir une large zone. Avec une bon pouvoir d’accélération et une belle agilité, Simon Edvinsson sait comment contrôler une offensive adverse. Très efficace en 1v1, le Suédois utilise bien son envergure pour perturber le porteur de rondelle mais aussi gêner les passes, notamment en transition. Déjà mûr physiquement, Edvinsson n’est pas effrayé par le contact et a prouvé dans ses matchs de SHL avec les adultes qu’il peut contrôler n’importe quel attaquant. Bonne flexion sur les patins et un centre de gravité bas lui permettent de rivaliser de vitesse avec des attaquants plus petits.

Son patinage élégant, fluide et puissant lui permet aussi d’être très bon dans les situations offensives. Edvinsson excelle en transition, c’est vraiment quelque chose à voir. Il contrôle très bien la rondelle ce qui lui permet de ne par perdre en fluidité et en vitesse. Ses décisions sont souvent justes, toujours la tête levée avec une aisance très intéressante pour son âge. Lorsqu’il s’élance depuis sa zone défensive, il est très difficile à arrêter. Edvinsson manque encore de muscle et doit travailler ses lectures défensives mais il a toutes les armes pour devenir un défenseur élite en LNH.

⚔️ Jeu offensif

Son excellent patinage se combine très bien avec ses très bonnes mains. Il est rare de voir un garçon avec tant de puissance pouvoir esquiver ses adversaires en conservant sa vitesse. Une qualité qui lui permet de pouvoir relancer l’attaque de son équipe avec propreté. Edvinsson aime effectuer des premières passes puissantes pour donner du rythme, ses qualités de patinage lui permettent ensuite de pouvoir rapidement soutenir ses attaquants.

Si Edvinsson excelle en relance et en transition, il s’exprime aussi très bien en attaque placée. Le Suédois aime faire circuler la rondelle, créer pour les autres. A travers ses différentes saisons, on a pu voir qu’il était capable de réaliser des passes précises et dangereuses. Edvinsson préfère s’appuyer sur sa vitesse latérale et ses bonnes mains pour faire la bonne passe que de tenter des tirs. Il manque de puissance et de précision. Son tir du poignet est décent mais loin d’être élite. En travaillant le haut du corps et sa technique il passera un cap en attaque. Son QI hockey est développé comme on peut le voir lors de ses anticipations. Si Edvinsson est encore un peu brute en attaque, ses capacités de créateurs sont suffisantes pour tenter l’aventure.

🛡️ Jeu défensif

Pour le moment, le jeu défensif d’Edvinsson est encore en développement. Son patinage l’aide beaucoup à être dès à présent un défenseur décent. Il utilise son agilité, son patinage à reculons et son bâton pour contenir les attaques espacées. En revanche, Edvinsson peine dans les déplacements pour défendre les attaques placées sur lesquelles il semble parfois trop attentif. Le Suédois manque de détermination par moment, reste immobile sur certaines séquences alors qu’il est tellement performant lorsqu’il est mobile. Et comme beaucoup de jeunes joueurs, Edvinsson n’utilise pas suffisamment son corps. Un peu frustrant quand t’on connait son gabarit. Rien d’inquiétant cependant, l’expérience et les rencontres de haut niveau lui permettront de gagner en dureté et en concentration.

✔️ Forces

  • Taille/Poids.
  • Défenseur bidirectionnel.
  • Patinage.
  • Puissance sur les patins, agilité.
  • Créateur.
  • Jeu en transition.
  • Dissuasion avec le bâton.
  • Envergure.
  • Franchissement des zones.
  • Jeu de passes.
  • Prise de décision.
  • QI hockey.

Faiblesses

  • Qualité et utilisation du tir.
  • Utilisation de son physique.
  • Muscles.
  • Concentration.
  • Détermination.
  • Lectures défensives.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Défenseur de 2ème duo // Maximum : Défenseur n°1 d’un prétendant à la Coupe

Projection repêchage LNH 2021 : 5 à 10

La combinaison si rare entre le cadre physique et le patinage quasi élite fait de Simon Edvinsson un prospect scruté et recherché par les franchises de LNH. Il devra probablement s’étoffer encore une ou deux années en Europe ou en Ligue Américaine, mais le Suédois possède tout pour devenir un grand défenseur. Si beaucoup s’attardent à le comparer Oliver Ekman-Larsson, d’autres imaginent chez lui, un potentiel (vraiment maximum) à la Victor Hedman, rien que ça.

Franchise idéale : Choix 8 / ronde 1 / Los Angeles Kings. Le repêchage 2021 est riche en défenseurs de talent. Si Owen Power, Luke Hughes ou Brandt Clarke ont les faveurs populaires, Simon Edvinsson pourrait bien être celui qui tombe hors du top 5. Si les Kings ont leur choix dans ses environs, ils pourraient miser sur un gros potentiel, efficace partout sur la glace, de quoi proposer un duo de géant avec Quinton Byfield.

Tous les profils du repêchage 2021 par le CCS sont ici !

Matthew Beniers, un talent complet et exemplaire

(4 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :