NHL Sport US

Vegas vs. Minnesota – Match 7, l’heure de départager Fleury et Talbot

Les matchs couperets dans une série sont toujours difficiles pour les franchises concernées. Ils sont d’autant plus durs lorsqu’il s’agît d’un match sept. Les Golden Knights et le Wild vont nous offrir le premier match sept des séries 2021. Une affiche pour le moins inattendue alors qu’on pensait la franchise de Vegas l’emporter après avoir menée 3/1 dans la série. Le Wild s’est surpassé pour finalement jouer un dernier match décisif. 

Deux dynamiques différentes

La série entre les Golden Knights et le Wild a été particulière dans son déroulement. La plupart des observateurs voyaient la franchise se qualifier facilement pour la finale de division que tout le monde attend contre l’Avalanche. Pourtant, ils se retrouvent à jouer un match décisif qui peut mettre fin à leurs rêves de Coupe Stanley. Difficile de les imaginer dans une telle situation après le quatrième match de la série. Malgré une défaite surprise en prolongation lors du premier match, les Golden Knights ont repris les choses en mains sur les trois matchs suivants pour s’offrir une balle de match à domicile. Trois rencontres qu’ils ont remportées non sans difficultés. Ainsi lors du deuxième match, ils ont été menés au score avant d’égaliser quelques secondes plus tard. Ils finissent par prendre les devants dans ce match grâce à un but d’Alex Tuch. L’ailier Américain scelle définitivement la victoire de Vegas à la fin de la troisième période. Une victoire qui fait beaucoup de bien moralement à l’équipe avant de se déplacer dans le Minnesota pour récupérer l’avantage de la patinoire. 

À l’instar du match précédent, les Golden Knights sont dominés en début de match, encaissant deux buts dans les dix premières minutes de la rencontre. Ils sont dominés et il faut un grand Fleury pour éviter que le tableau d’affichage ne s’alourdisse. Après une pause entre les deux tiers, les Golden Knights reviennent avec d’autres intentions et la différence se fait ressentir. Ils sont plus agressifs et prennent le jeu à leur compte. Ils égalisent grâce à leur capitaine Mark Stone puis enchaînent avec des buts de Patrick Brown, Reilly Smith et William Karlsson. Comme un symbole, Mark Stone parachève ce succès d’un second but dans les filets vides. La franchise du Nevada s’est fait peur mais elle a réussi sa mission pour reprendre l’avantage de la glace. Le quatrième match est un récital d’efficacité pour la franchise de Vegas. Pourtant dominés, ils s’imposent 4/0 avec 18 tirs tentés seulement. Ils profitent d’actions individuelles d’Alex Tuch puis Mark Stone en infériorité numérique pour enterrer les espoirs de victoire du Wild.

Les Golden Knights sont venus pour récupérer l’avantage de la glace et repartent avec la possibilité de conclure la série chez eux lors d’un match 5 très important. À ce moment-là, difficile d’imaginer la franchise du Minnesota revenir dans la série. Ils ont semblé laisser passer leurs chances de qualification. Ils n’ont désormais plus le droit à l’erreur.

Fleury, l’homme de la série du côté des Golden Knights ( AP Photo/David Becker )

Une dynamique retrouvée et une confiance renforcée semblent faire des Golden Knights les favoris pour l’emporter lors du match 5 à domicile. Et le début de match semble bien partie avec l’ouverture du score de l’inépuisable Mark Stone. On pense que ce but va calmer les ardeurs des jeunes du Wild mais il n’en est rien. Ils égalisent rapidement grâce au premier but dans cette série de Kaprizov. Suivront les buts de Parise et Greenway pour donner un avantage conséquent à la franchise du Minnesota. Les Golden Knights tentent de revenir et égalisent en supériorité numérique grâce à un but d’Alec Martinez. Un but qui ne suffit pas et les joueurs du Wild l’emportent finalement 4/2 et viennent d’effacer une première balle de match. Lors du match 6, ils créent une nouvelle fois la surprise en l’emportant 3/0 grâce à des buts inscrits lors du troisième tiers. Malgré 40 premières minutes serrées, ils n’ont pas ressenti de pression pour prendre l’avantage au tableau des scores. Une nouvelle balle de match vient d’être écartée par le Wild qui retourne dans le Nevada pour réaliser une folle remontée et éliminer un prétendant au titre. Quand on repense au quatrième match, rien ne laisser présager un tel scénario. 

La dynamique et la confiance se sont inversées pour être entre les mains du Wild. Ils abordent le match 7 avec la ferme intention de frapper un grand coup dans ces séries. L’expérience que l’on pensait être un avantage pour la franchise du Nevada ne semble plus faire son effet face à la fougue de cette équipe. Comme sur les six autres matchs, tout va se jouer sur des détails et sur les performances de certains joueurs. 

🗝️ LES CLÉS DU MATCH

Le duel Marc André Fleury / Cam Talbot

Ils ont illuminé la série par leurs performances toujours aussi impressionnantes. Le gardien des Golden Knights est l’un des hommes forts dans le Nevada. À l’image de sa saison régulière, il a poursuivi sur la même dynamique. Il est tout simplement sur une autre planète avec 93,5% de sauvetages, 1,66 GAA et 1 blanchissage. Au-delà des statistiques, il est celui qui a maintenu le navire à flot. Lors du match 3, les Golden Knights sont dominés et encaissent rapidement deux buts. Mais sans Fleury, le score aurait pu être bien plus lourd. Lors du match 4, il réalise 35 arrêts pour blanchir l’attaque du Wild. Une nouvelle fois dominée dans le jeu, la franchise du Nevada s’est tourné vers son gardien pour repousser les offensives adverses. Ses deux derniers matchs ont été moins bons avec 7 buts concédés. Résultat de ces deux contre-performances ? Deux défaites pour la franchise du Nevada. S’il vous fallait une preuve de corrélation entre les exploits de Fleury et les victoires de Vegas, vous l’avez. Lorsque l’ancien gardien des Penguins est en forme, c’est toute son équipe qui suit. Il devrait conserver sa place dans les filets pour cet ultime match. Tous les fans espèrent revoir le Fleury des matchs 3 et 4 en action pour mener les Golden Knights. Pour l’instant Peter DeBoer n’a pas annoncé si Fleury sera le gardien partant pour ce match 7. Il reste difficile d’imaginer l’entraîneur de la franchise du Nevada de changer son fusil d’épaule à ce poste pour cette dernière rencontre. 

Dans le camp adverse, un autre gardien fait des miracles. Il s’agit de Cam Talbot. Le protecteur des filets du Wild impressionne dans cette série face à l’armada offensive des Golden Knights. Tout comme Fleury, il réalise de grosses performances avec 93,7% de sauvetage, 2,01 GAA et 2 blanchissages. Il a clairement été l’homme du Wild depuis le début des séries. Lors du premier match, il réalise 42 arrêts pour permettre au Wild de créer la surprise à l’extérieur. Il répète cette performance lors des matchs 5 et 6 avec 38 et 23 arrêts pour éviter l’élimination du Wild. Tout comme Fleury, il a connu des contre-performances comme lors des matchs 3 et 4 où il commet des erreurs. Mais ses deux derniers matchs ont rapidement fait oublier celles-ci. On ne s’attendait pas forcément à le voir réaliser de telles prouesses face à l’une des meilleures attaques de la ligue. Son duel avec Fleury a marqué les observateurs et ils vont devoir se départager une dernière fois ce soir. Peu importe l’issue de ce match, ils ont déjà marqué les séries 2021 par leurs arrêts et leur solidité devant les filets. Ils vont tout faire pour donner l’avantage à leur franchise. 

Cam Talbot a permis au Wild de revenir à 3/3 dans la série ( Photo AFP )

Le duo Mark Stone / Alex Tuch

Ils sont les hommes forts dans le secteur offensif du côté des Golden Knights. En l’absence de Max Pacioretty en raison d’une blessure au haut du corps, ils ont dû prendre les rênes de l’attaque  de Vegas. Pour ce dernier match, les deux meilleurs marqueurs de la franchise du Nevada vont devoir prendre les choses en main pour qualifier leur équipe. Auteur de 9 points dont 7 buts, ils ont déjà permis à leur équipe de gagner de nombreux matchs. Que ce soit le doublé de Tuch lors du deuxième match ou celui de Stone lors de la troisième rencontre, ils ont donné un net avantage à cette équipe. Lors du match 4, ils ont chacun inscrit un but permettant aux Golden Knights de mener 3/1 dans la série. Depuis ? Un seul but inscrit à eux deux. Ils n’ont pas réussi à trouver la faille lors du match 6 face à Talbot. Pourtant efficace devant les filets avec 40% d’efficacité pour Stone et 20% pour Tuch, ils n’ont tiré qu’une fois lors du dernier match. Même s’ils ne sont pas les joueurs qui prennent le plus de tirs dans cette franchise, il est étonnant de les voir prendre aussi peu leur chance dans un match aussi décisif.

À moins que le Wild ait trouvé le système pour bloquer les deux leaders offensifs de cette équipe ? On aura la réponse ce soir. En attendant, ils doivent se reprendre pour faire gagner les Golden Knights. L’attaque dépend de leur état de forme et tout comme les performances de Fleury, il existe une corrélation positive entre la leur et les victoires de la franchise du Nevada. 

Kirill Kaprizov

Il est la surprise de cette année. Le meilleur marqueur du Wild devrait être récompensé à la fin de la saison par le trophée Calder récompensant la meilleure recrue. En attendant, il connaît ses premières séries après avoir été l’un des hommes forts de la franchise du Minnesota au cours de la saison régulière. Dans une série où les gardiens sont à l’honneur, il a inscrit 2 points dont un but. Il est bien canalisé par la défense des Golden Knights. Il prend moins de tirs et se montre moins efficace devant les filets avec seulement 9 tirs pris pour 11,1% d’efficacité. Il a marqué son premier but lors du match 5 permettant l’égalisation de l’équipe sur un tir puissant dont il a le secret. Il est normal pour un jeune joueur d’avoir du mal à encaisser le changement de rythme entre la saison régulière et les séries surtout face à une équipe aussi solide défensivement que les Golden Knights. Il n’en reste pas moins une menace permanente et peut débloquer la situation sur un seul tir. L’histoire serait belle pour lui. Après avoir illuminé de son talent la saison régulière, il pourrait qualifier, à la surprise générale, son équipe pour une finale de division. 

Les partisans

Ils auront leur rôle à jouer dans ce dernier match. On sait que les fans des Golden Knights savent se montrer bruyants pour soutenir leur franchise. Même si le Wild n’a pas semblé être impressionné par le soutien des partisans au match 5, il faudra faire attention à ne pas subir la pression de l’évènement. Ils peuvent compter sur des joueurs comme Ian Cole, Nick Bonino encore Zach Parise qui ont connu des matchs décisifs dans leur carrière. L’ambiance risque d’être à son maximum et Reilly Smith attend ce match avec impatience: « C’est l’occasion de sortir dans votre arène avec tous vos fans enthousiastes et pleins d’émotion. C’est donc ce dont nous rêvions en tant qu’enfants ».  

Jeff Bottari/NHLI via Getty Images

Le premier match 7 des séries 2021. Pas forcément le plus attendu mais il a tout pour nous faire rêver. Le Wild peut créer la surprise tandis que les Golden Knights tenteront d’éviter le même scénario contre qu’en 2019 où ils ont mené 3/1 dans la série contre les Sharks avant de s’incliner. Ils peuvent se rassurer en se rappelant de leur victoire l’an passé contre les Canucks en 7 matchs. Ce match est l’occasion de départager  Fleury et Talbot dans leur duel. Une rencontre à ne manquer sous aucun prétexte pour connaître le futur adversaire de l’Avalanche. 

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :