NHL Sport US

Retour sur une série : Montréal terrasse les Leafs dans un retour héroïque [4-3]

La première ronde des séries éliminatoires de la LNH est désormais terminée ! Des confirmations, des surprises, mais surtout un beau spectacle nous attend chaque soir. À chaque fin de confrontation, le CCS vous propose de revenir sur un fait marquant, un secteur de jeu déterminant ou une action salvatrice qui a changé ou confirmé le destin de cette série. Nous reviendrons aussi sur les 3 étoiles et la déception de la série. (Image de couverture : Canadiens Montréal Twitter)

Menés 3 manches à 1, les Canadiens de Montréal sont parvenus à remporter 3 parties consécutives pour évincer Toronto de la compétition, non sans surprise. C’est seulement la 30ème fois dans la l’histoire de la LNH qu’une franchise valide un retour après avoir été menée 1-3 en séries éliminatoires. Au bout du suspens, les Habs ont remporté une série disputée avec le cœur et un meneur d’hommes, Carey Price. Côté Leafs, c’est une terrible désillusion qui amorce de nombreux questionnements pour l’intersaison à venir.

🗝️ LA CLÉ DE LA SÉRIE

Carey « Jesus » Price guide le CH

Auteur d’une saison régulière faite de hauts et de bas, le gardien de Montréal a essuyé de nombreuses critiques de la part des partisans. Carey Price a rendu une fiche de 12-7-5, une moyenne de buts allouée de 2,64 et un pourcentage d’arrêt de 90,1%. Bien en deçà de son niveau en carrière. Les doutes se sont installés et ont conduit à l’éviction de l’entraîneur des gardiens du CH en début d’année. Mais comme le déclare l’entraîneur en chef des Habs, Dominique Ducharme, le Price des séries est un tout autre joueur :

« Carey a tellement fait tout au long de sa carrière. Quand il se lance dans ces grands matchs, il fait de son mieux et même plus. Cela fait partie de son caractère. Il veut être dans ces situations et c’est là que les grands athlètes font la différence. »

Dominique Ducharme

Dès le premier match de la série, Price réalise une magnifique performance en arrêtant 35 tirs sur 36 et offre la victoire aux siens. Alors que les Habs mènent 1-0 dans la série, les Leafs réagissent avec la manière en remportant les trois parties qui suivent. Sur ces trois rencontres, Toronto domine Montréal 11-2 au nombre de buts marqués. Si le duo d’attaquants vedette des Leafs, Auston Matthews/Mitch Marner, se réveille au cours de ces trois matchs, c’est surtout le deuxième trio de Toronto qui fait souffrir Montréal. La seconde ligne offensive composée de Alex Galchenyuk, William Nylander et Alexander Kerfoot inscrit un total de 17 points sur l’ensemble des 7 matchs, soit de 8 de plus que la première ligne. Sur les trois défaites consécutives de Montréal, Carey Price est en souffrance avec un taux de sauvetage de 89,9%. Alors que certains appellent à mettre Jake Allen dans la formation de départ pour le match 5, Dominique Ducharne maintient sa confiance dans le gardien du CH depuis 14 saisons.

Dos au mur, Carey Price aide les Habs à garder espoir dans cette série avec 32 arrêts sur 35 tirs dans ce match 5. Mais il a surtout limité la casse en troisième période où Toronto a dominé le CH 16-6 au nombre de tirs. Price n’a cependant pas pu empêcher la prolongation après que Montréal ait gâché une avance de 3 buts. Heureusement, le duo juvénile du CH, Suzuki-Caufield, parvient à tromper Jake Campbell sur un 2vs0. Toujours au bord du précipice, Montréal n’a toujours pas le droit à l’erreur. Devant 2 500 partisans au Center Bell, Carey Price enfile sa cape de super-héros pour ce match 6. Il réduit les Leafs au silence dans le premier tier alors que Toronto domine 15 tirs à 9. Les deux équipes inscrivent 2 buts dans le troisième tier et partent une nouvelle fois en prolongation. Les hommes de Sheldon Keefe harcèlent la cage de Price durant cette période : 13 tirs pour les Leafs et seulement 3 pour Montréal. Suffisant pour que Jesperi Kotkaniemi envoie la série dans un match décisif. Sur ce match 6, Carey Price réalise 41 arrêts sur 43 tirs !

Price face à Marner lors du match 7 – The Score

Rencontre décisive, moment de révélation pour les joueurs spéciaux. Carey Price en fait parti. Le gardien du CH réalise une performance presque parfaite, réalisant 30 arrêts sur 31 tirs. Des arrêts décisifs au meilleur moment, voilà ce qu’on attend d’un gardien de hockey. L’action la plus représentative est probablement son arrêt en face à face avec l’attaquant des Leafs Zach Hyman. Comme un symbole, c’est la fureur du CH, Brendan Gallagher qui ouvre le score avant que le vétéran Corey Perry ne vienne doubler la mise sur une déviation, tout ça en seconde période. Toffoli triple l’avance du CH dans le filet vide des Leafs alors que Nylander gâche le blanchissage de Price en fin de rencontre. Sans contestation possible, l’impact de Price sur cette série, sur le mental des attaquants des Leafs, est tout à fait exceptionnel.

💫 LES ÉTOILES DE LA SÉRIE

⭐ Carey Price (Montréal – G)
7 matchs : 4 victoires // 2,24 GAA – 93.2%

Price dans ses oeuvres – L’Express

Vous l’aurez compris, Carey Price est sans aucun doute la première étoile de cette magnifique série. Décisif, il a porté les espoirs du CH tout en montrant l’exemple sur la glace. Sur les trois dernières rencontres, toutes remportées par Montréal, le gardien de 33 ans affiche un taux de sauvetage de 94,5%. Surpassant les critiques, Price s’est montré comme un véritable meneur d’hommes avec des déclarations toujours bienveillantes vis-à-vis de ses coéquipiers même mené 1 à 3.

⭐⭐ Jesperi Kotkaniemi (Montréal – C)
6 matchs : 3 points // 3 buts – 0 passe

Mis à l’écart de l’alignement pour la première rencontre, l’attaquant de 20 ans a joué un rôle déterminant dans cette série. Auteur de 3 buts en 3 matchs, Jesperi Kotkaniemi a lui aussi répondu aux critiques sur la glace. Il inscrit le seul but des siens dans le match 2, perdu 1-5 au profit des Leafs. Muet dans les deux rencontres suivantes, deux défaites, KK s’est relevé, comme toute l’équipe de Montréal, dans les matchs 5 et 6. Dans la 5ème rencontre, il donne une avance de 3 buts aux siens. Mais surtout, c’est lui qui offre un match 7 aux Habs avec un but décisif en prolongation lors du match 6. Lui qui fêtera ses 21 ans en juillet prochain a déjà inscrit 7 buts en série. Mentions honorables à toute la jeune garde des Habs : Suzuki et Caufield ont aussi joué un grand rôle dans cet affrontement.

⭐⭐ ⭐ William Nylander (Toronto – AD)
7 matchs : 8 points // 5 buts – 3 passes

Comme mentionné plus haut, la seconde ligne offensive des Leafs a guidé l’attaque de Toronto dans cette série avec 17 points amassés en 7 rencontres. Et dans ce trio, un homme crève l’écran : William Nylander. Le centre de 25 ans a récolté à lui seul 8 points, dont 5 buts sur 21 tirs, soit un pourcentage de réussite de 23,8%. Sa meilleure performance en séries, insuffisante pour permettre aux Leafs de remporter cette série.

👎 LE FLOP DE LA SÉRIE

😡 Le duo Auston Matthews/Mitch Marner
7 matchs : 9 points // 1 but – 8 passes

Récemment, nous nous demandions si ces séries seraient celles de la confirmation pour le duo vedette des Leafs. La réponse est claire : non. Les deux jeunes attaquants de Toronto ont réalisé une nouvelle saison régulière prometteuse et se sont montrés dominants dans la Division Nord. Le premier tour face au CH était annoncé comme une formalité. Mitch Marner n’a pas inscrit le moindre but sur 19 tirs. Auston Matthews ? 1 seul but sur 35 tirs ! Soit une efficacité de 2,9% contre 18,5% en saison régulière. Bien qu’ils aient mené 3-1 dans cette série, les Leafs ne sont pas parvenus à remporter leur première série éliminatoire depuis 2004…

Lorsque l’on regarde la qualité de l’effectif de Toronto, la popularité de cette équipe et la facilité avec laquelle les Leafs ont réussi à mener 3-1 dans cette série… Cette défaite constitue probablement l’un des pires effondrements de la franchise et même de l’histoire récente en LNH. L’intersaison des Leafs s’annonce mouvementée et surtout décisive pour l’avenir. Côté CH, Price a guidé les Habs avec une classe que l’on avait peut-être oublié. L’alliance entre la jeune garde et les renforts d’expérience a fait la différence. Si Price maintient son niveau, les Habs peuvent continuer leur parcours mais face aux Jets de Winnipeg, ce sera la profondeur de Montréal qui sera testé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :