NHL Sport US

Mondiaux hockey 2021: Bilan de la phase de poule

La phase de poule est terminée, et elle restera pour très longtemps dans l’histoire des championnats du monde de hockey. Les 16 équipes engagées ont tout donné mais à la fin, il ne doit en rester que 8. Avant de plonger dans les phases finales, petit retour avec ce tour d’horizon des surprises et des déceptions de chaque poule

Une Poule A surprenante

Source image: Instagram @2021iihfworlds

❤️ La surprise Tchèque et Slovaque

Retrouver la République Tchèque dans les surprises, ça peut paraitre bizarre, mais vu l’entame de tournoi des hommes de Filip Pesan, où les Tchèques sont défait 3 fois en quatre matchs !!! Par la Russie en ouverture (3-2), puis la Suisse (2-5) et la Suède (2-4), pour une victoire dans la douleur, en prolongation face au Bélarus : La République Tchèque semblait empruntée, perdue et vouée à l’élimination. Mais les Tchèques ont de la ressource, et lors du match 5 face à la Grande Bretagne remporté 6-1, le diésel tchèque a retrouvé toute sa puissance et a dominé la fin de la phase de poules avec une victoire 2-1 en tir de barrage face a des Danois tenaces et pour finir, un festival offensif face aux Slovaques 7-3. Même si elle n’a pas rassuré sur le plan défensif, avec 18 buts encaissés, les Tchèques compensent leur faiblesses avec une des attaques les plus productives de la poule avec 27 buts comptés menée par l’excellent Dominik Kubalik (6 points, 3 buts et 3 assists).

Les hommes de Craig Ramsay ont enfin vaincu le signe indien, la Slovaquie a enfin réussi a sortir de la phase de poule pour la première fois depuis 2013 ! Et pourtant cette quatrième place pourrait sembler être une déception tant les Slovaques ont su mener la vie dure a leurs adversaires. Avec un bilan de 4 victoires pour 3 défaites, les Slovaques ont par moment semblé avoir retrouvé le mojo qui faisait les beaux jours du hockey slovaque de 2000 à 2007, c’est a dire une équipe accrocheuse et vaillante, qui sait jouer les coups a fond. Trois belles victoires d’affilée 2-5 face au Bélarus, 1-2 face à des Britanniques en plein progrès, et surtout une victoire avec la manière 3-1 face à l’ogre Russe ! La Slovaquie faisait peur, mais hélas, la deuxième moitié sera plus en dents de scie, les slovaques vont s’effondrer 8-1 face aux Suisses, avant de se reprendre face aux Danois 2-0, avant de tomber face aux Suédois 3-1 et de couler face aux Tchèques 3-7 !!! Ils terminent 4ème de la poule A, mais avec une attaque et une défense assez faibles (17 buts marqués pour 22 contre). A noter que Peter Cehlarik est l’actuel meilleur pointeur du tournoi (à égalité avec le canadien Connor Brown) avec 10 points (4 buts et 6 assists).

👎 Niveau déception : Le naufrage Suédois

C’est LA déception de cette poule et peut-être même des mondiaux: la Suède éliminée au premier tour pour la première fois de son histoire !!! Comment expliquer le naufrage d’une équipe qui en 2018 conservait sa couronne mondiale. Evidemment la première raison a avancer serait l’absence des principales stars suédoises de LNH, car en se basant sur des joueurs principalement issus de la KHL et de la SHL, l’entraineur général Jöhan Garpenlöv a t’il pêché par excès de confiance ? Ou n’avait-il pas d’autres solutions à disposition. Pourtant cette équipe suédoise avait l’air honnête sur le papier. Après une entame ratée avec 2 défaites face au Danemark (4-3) et au Bélarus (0-1) soit des adversaires nettement plus faibles, la Tre Kronor détruira pourtant les Suisses 7-0 avant de chuter face aux Tchèques (2-4). Les Suédois se reprendront face aux Britanniques 4-1 et aux Slovaques 3-1 avant de voir leurs rêves de quarts de finale définitivement s’envoler avec une défaite 3-2 en tirs de barrage face aux Russes. Ce qui est d’autant plus frustrant sachant qu’ils terminent avec la 4ème meilleure attaque, mais aussi avec la deuxième meilleure défense de la poule A et ce malgré les 94,57% d’arrêts du gardien Adam Reideborn !!! Maintenant il faut s’attendre a ce que des têtes tombent, les médias suédois, réputés pour leur dureté, vont tailler en pièce une équipe valeureuse, mais qui s’est mise dans la difficulté trop rapidement.

Une Poule B indécise jusqu’au bout

Source image: Instagram @2021iihfworlds

❤️Le Kazakhstan et la Lettonie aux portes d’un exploit historique

Parmi les belles histoires de cette poule B, la palme revient surtout aux Lettons et aux Kazakhs. Deux équipes qu’on ne voyait pas jouer a ce niveau et qui pouvait se qualifier lors de la dernière journée ! Le premier coup de tonnerre de ces mondiaux sera la victoire nette et sans bavure des Lettons face aux Canadiens 2-0 (C’est la première victoire des Lettons face aux canadiens de l’histoire) ! Les hommes de Bob Hartley surprennent le monde du hockey, et le petit poucet Letton devient la coqueluche des passionnés et des médias qui les surnomment « The Lovable Latvians » (Les Adorables Lettons). Malheureusement leur parcours sera plus chaotique, après l’euphorie de la victoire en ouverture, les Lettons chutent en tirs de barrage face aux Kazakhs 2-3, avant de corriger les pauvres Italiens 3-0. La suite de la compétition sera plus délicate pour la Lettonie, avec 4 défaites de rang, tout d’abord face aux USA 4-2, puis en tir de barrage face aux Norvégiens 3-4, puis en prolongations face aux Finlandais 3-2 avant de céder face aux Allemands 2-1

Le Kazakhstan est la preuve de ce qu’on peut appeler « la douce incertitude du sport ». Car même si cette équipe est tout juste promue en Elite, personne ne les voyait jouer les gros bras, et espérer atteindre les quarts. Le tournoi débute comme dans un rêve pour un équipe Kazakh qui joue le coup a fond, une victoire initiale (2-3 en tir de barrage) face à des Lettons sans doute mal remis de leur victoire historique face aux Canada, les Kazakhs remettent ça dès le lendemain face aux champions du monde en titre Finlandais (2-1 en tirs de barrage) !!! Malgré une défaite logique face aux USA (3-0), les Kazakhs se défont de l’Allemagne 3-2 !! Avant de chuter face au Canada 2-4. Le match contre l’Italie sera une promenade de santé (3-11) que se profile le match décisif face à la Norvège, malheureusement pour les hommes de Youri Mikhailis le match se solde par une défaite de 3-1. L’infime espoir pour le Kazakhstan aurait pu être la défaite du Canada en temps réglementaire face à la Finlande, espoir déçu puisque les canadiens iront s’incliner en tirs de barrage ce qui ferme définitivement la porte a une des plus belles histoires de ces mondiaux

👎 Un Canada décevant mais qualifié de dernière minute

Oui vous avez bien lu, le team Canada a dû attendre le dernier match de poule pour enfin valider son billet pour les quarts de finale ! Et pourtant si il y a une équipe qui fait partie des favoris dans les mondiaux c’est bien le Canada, et pourtant cette équipe n’a jamais vraiment semblé intéressée par la compétition. Tout d’abord cette équipe est entrée dans l’histoire du hockey canadien en étant la première a avoir perdu ses 3 premiers matchs !!!! Après une défaite initiale face à la Lettonie 2-0, les rivaux Américains les corrigera 5-1 puis les Allemands les battront 3-1 (A noter que c’est la première victoire allemande face au Canada en championnat du monde depuis 1996 !!!). Au pied du mur, les Canadiens remportent enfin un match, face à la Norvège 4-2, puis enchainera face au Kazakhstan 2-4 et aux malheureux Italiens, (pour qui ces mondiaux n’ont été qu’un long calvaire) 1-7. Les hommes de Gérard Gallant ne doivent surtout pas perdre en temps réglementaire face à la Finlande, ils seront battus en tirs de barrage 2-3, et ce n’est que la défaite des Lettons face aux Allemands, qui leur ouvre la porte des quarts de finale, mais au vu des performances en poule, la tâche s’annonce difficile pour un Team Canada qui n’a jamais semblé trouver son rythme.

Après 12 jours de folie, voici les 8 équipes qualifiés pour les quarts de finale. Dans la poule A, la Russie, la Suisse, la République Tchèque et la Slovaquie. Et pour la poule B, les USA, la Finlande, l’Allemagne et le Canada. Laquelle de ces équipes soulèvera le trophée suprême ? Réponse le 6 Juin prochain.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :