Basket Basket Féminin Equipes nationales Féminines

EuroBasket 2021 : Les Bleues terminent premières de leur groupe aux dépends de la Russie (85-59)

Le troisième et dernier match de poule de l’Eurobasket féminin opposait l’équipe de France à la Russie à la Rhénus Sport de Strasbourg. Après la victoire face à la Croatie (105-63) et à la Tchéquie (71-51), les Françaises défiaient donc une jeune équipe russe afin de décider de qui des deux nations allait finir à la première place du groupe. Valérie Garnier met en place le cinq de départ suivant pour débuter ce match : Alix Duchet, Marine Johannès, Valériane Vukosavljevic, Endy Miyem et Sandrine Gruda.

Toujours privées d’Olivia Epoupa les Françaises commencent le match en étant agressives d’entrée et se présentant par deux fois dans les premières minutes sur la ligne des lancers-francs (6-2). Les Russes répondent par un tir longue distance. Marine Johannès réalise une passe spectaculaire pour Sandrine Gruda en transition (8-5). La défense est encore hésitante et les jeunes russes reviennent à égalité puis passent devant (9-11). Sarah Michel marque un 3 points qui est immédiatement répondu par Elizaveta Komarova en réussite dans ce premier quart-temps (12-14). Les Russes sont bien en place et jouent sans pression ce qu’il leur permet de mener au score à la fin du premier quart-temps (14-19).

Le début du second quart-temps peut paraître inquiétant tant les Françaises se font dominées au rebond dans les premières actions mais les Russes ne concrétisent pas leurs actions bonus. Helena Ciak et Alexia Chartereau se mettent en valeur et permettent aux Bleues de revenir à égalité (19-19). La défense tricolore s’est resserrée, est plus agressive sur la porteuse du ballon ce qui met un coup de pression énorme sur le collectif russe qui n’obtient que des shoots difficiles. Sarah Michel est celle qui donne l’avantage sur une contre-attaque (21-19). L’intensité est montée d’un cran côté bleu (blanc pour l’occasion), Gabby Williams, Alix Duchet et Valériane Vukosavljevic mettent à mal la défense russe par leurs drives au panier et provoquent des fautes qui les amènent sur la ligne de lancer-franc (28-21). Les Russes sont K.O. debout et n’arrivent à rien dans ce quart-temps tandis que les Françaises déroulent leur jeu et se montrent plus appliquées au rebond où les box-outs sont bien meilleurs. Endy Miyem marque le dernier panier tricolore du quart-temps et conclu un run de 20-4 dans ce second acte du match ! L’avance de 11 points à la mi-temps est un matelas confortable (34-23) et les deux intérieures russes Maria Vadeeva et Raisa Musina (19 points et 14 rebonds contre les Croates) n’ont pas marqué un seul panier ni même un seul point !

Par un tir longue distance de Komanova et une montée de balle conclue par Vadeeva, les Russes recollent rapidement au score (34-28). Ces dernières sont revenues des vestiaires avec un tout autre état d’esprit. Raisa Musina se réveille et permet à ses coéquipières de revenir à cinq points (38-33). Une action bonifiée d’Alexia Chartereau et un pick and roll d’école entre Marine Johannès et Sandrine Gruda permet de redonner aux Bleues 10 points d’écart (45-35). Les russes s’en remettent au tir longue distance sans réel impact sur une potentielle remontée au score surtout après un 2+1 réalisé par Gabby Williams (55-45). Après un arrêt du match dû à la blessure sérieuse au genou d’Ekaterina Fedorenkova, Daria Kurilchuk inscrit toutefois un joli tir longue distance au buzzer pour maintenir l’espoir d’un comeback dans le dernier quart-temps (55-48).

Le dernier quart-temps commence sur les chapeaux de roue pour les Françaises lorsque Marine Johannès décide de nous faire un petit show sur deux step-backs à trois en points dont le deuxième en sortie de temps-mort russe. Alix Duchet précédemment et Sarah Michel ensuite en font de même et l’écart est définitivement creusé (69-51). Les russes sont aux aboies et les Françaises ont créé un éclat au score dû aux largesses défensives de leurs adversaires (77-53). Valérie Garnier sait le match gagné et fait rentrer le futur espoir du basket français Iliana Rupert pour terminer la rencontre. Les Tricolores dérouleront tranquillement jusqu’au buzzer final et valident leur première du groupe ! Score final : 85-59

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :