Basket Draft NBA

Profil NBA Draft 2021 : Jaden Springer, un combo-guard classe biberon

Évènements indissociables des sports aux États-Unis, les drafts sont le moteur du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive américaine. Après une March Madness qui a, comme à son habitude, réservé son lot de surprise, la draft NBA 2021 est la nouvelle date importante pour les prospects NCAA et FIBA. L’occasion pour le CCS de se mobiliser pour vous proposer un profil détaillé des meilleurs prospects. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NBA.

JADEN SPRINGER

Source : timesfreepress.com

Date de naissance : 25 septembre 2002 – Classe : Freshman

Université : Tennessee Volunteers (SEC) – Bilan 2020/2021 : 18v/9d

Poste : Combo-guard (#11)

Mensurations
Taille : 193 cm – Poids : 93 kg – Envergure : 199cm

Statistiques saison
25 matchs joués (15 titulaires) // 12,5 pts // 3,5 reb // 2,9 ast // 1,2 stl // 0,4 blk
25,9 minutes jouées/match // 46,7 % FG // 43,5% 3pts // 81% FT // 2,4 Tov // 2 PF

PROFIL

CONTEXTE PERSONNEL & COLLECTIF
Jaden est né à Charlotte, dans un état basket (la Caroline du Nord) et dans une famille, elle aussi, ayant de fortes accointances avec le sport inventé par le Dr James Naismith. En effet son père, formé à Iona,  fut drafté en 1984 par les Sixers, même si par des soucis de blessures, il ne jouera jamais en pro. Ses deux frères ainés ont aussi fréquenté le collège basketball, à Iona et Army. Dans sa famille, un de ses cousins est aussi un Nbaer relativement connu en la personne de Deandre Bembry qui évolue avec les Raptors. Une carrière High School en deux temps, il fait ses saisons freshman et sophomore à la Rocky River HS dans son état de naissance avant de rejoindre l’armada de l’IMG Academy en Floride ou il rejoint des talents comme Armando Bacot (North Carolina), Josh Green (Dallas Mavericks) ou encore Jeremiah Robinson Earl (Villanova). Il tourne en 17pts, 5passes et 5rebonds de moyenne et obtient une sélection au McDonald’s All American game (qui ne sera jamais joué pour cause de pandémie). Considéré comme une recrue 5 étoiles unanimement, il choisira les Vols devant des programmes comme Memphis et Michigan. Jaden Springer justifie son choix en invoquant l’ambiance familial au sein de l’équipe et dans le campus.

Pour le contexte collectif je vous renverrais vers les profils de Yves Pons et Keon Johnson où j’exprime tout mon amour pour Rick Barnes..

DESCRIPTION DU JOUEUR
Pour un joueur arrière Springer appartient à la famille des joueurs « tankés ». 93 kilos sur la balance, un corps déjà bien tracé, des épaules assez larges, et des appuis très solides qui lui permettent de bien garder le contrôle de son corps peut importe  la situation. Niveau qualités athlétiques, il semble plus dans le registre endurant et puissant qu’explosif. Une rapidité de pied correct mais un manque d’explosivité au démarrage. L’envergure et la qualité de saut sont assez quelconques.

Lorsqu’on visualise des matchs de Springer on le remarque d’abord défensivement. En homme à homme il arrive à imposer le défi physique peut importe l’adversaire. Il cadre bien les appuis de son adversaire, fait preuve d’une belle lecture, anticipe bien lorsqu’un écran est posé sur lui et enfin les mains sont actives. Mieux malgré des dimensions physiques banales le garçon s’est montré efficace sur des joueurs plus grands que lui qui peut augurer une capacité à switcher largement supérieure à ce que l’on attend d’habitude des joueurs de son gabarit. Lorsqu’il se retrouve off the ball son intensité et sa lucidité défensive ne faiblissent pas. Très présent dans les lignes de passes en témoigne son 2,7% de steal, il fait aussi les efforts lors des rotations défensives.. On peut sans prendre trop de risque, prévoir qu’il soit efficace de ce coté du terrain au niveau supérieur.

Offensivement les chiffres sont un peu trompeurs. Le 43,5% de la zone primée surtout. En effet le volume de tir est (très) faible, seulement 2,8 tentatives par matchs. En revanche le 81% aux LF montre a minima que le tir n’est pas cassé. Mécaniquement parlant, le tir reste très scolaire et un peu lent. L’excellent pourcentage à 3 pts montre plutôt la qualité des tirs pris. On est loin du joueur en mode « arrosage automatique » dès qu’il possède un demi centimètre d’avance sur son adversaire. Jaden choisit ses tirs comme un ouvrier choisit ses outils à l’établi, avec soin et précaution. Le 35% sur les long deux est un point à améliorer. Sans doute que cela ira de paire avec la progression de son handle un peu « brut de décoffrage ». On n’est pas vraiment sur un profil maitre du maniement de ballon façon Uncle Drew, Jaden dribble plus en puissance qu’en technique. On peut aussi lui reprocher d’arrêter parfois son dribble assez tôt mais sans doute est ce la conséquence d’un handle moyen. La palette de finition n’est pas des plus vastes, en revanche il dégage énormément de puissance lorsqu’il attaque le cercle et impose son physique à son adversaire, qui fait de lui un attaquant efficace sur transition. Plutôt bon organisateur sans être un créateur élite, Jaden a plus le profil de meneur gestionnaire qui préfère faire croquer les copains que de se servir lui-même, comptez sur lui pour faire l’extra passe si l’opportunité se présente.

✔️ FORCES

  • Âge
  • Défense quasi élite
  • Potentiel au shoot

FAIBLESSES

  • Handle
  • Palette offensive
  • Projet à moyen/long terme qui peut refroidir des franchises

PRÉDICTION DRAFT 2021

Milieu du premier tour (10-20)

Equipes potentiellement intéressées : New Orleans, Charlotte, Indiana

New Orleans aura un choix à faire avec Lonzo Ball, malgré la promesse Kira Lewis Jr peut être que le front office trouvera pertinent de densifier le poste 1/2 surtout avec un joueur capable de défendre fort comme Jaden. Les Pacers sont un peu dans le même cas avec T.J McConnell qui va être free agent donc s’assurer une rotation peut avoir du sens. Charlotte ça serait le choix du joueur local, et il pourrait être un très complémentaire de Lamelo dans un futur assez proche.

NOTE DU CCS : Tier « Starter / 6ème homme »

Springer sera en juillet prochain un des plus jeunes joueurs a se présenter à la draft lui qui est né fin 2002. Un prospect forcément à développer mais dont les bases défensives et physiques semblent octroyer un niveau plancher très correct. Un prospect qui aura donc besoin de temps pour affiner son jeu offensif que cela soit dans la création pour lui, le handle et son shooting sur des volumes bien plus important. Très probable qu’on le voit assez peu sur les parquets NBA en année une de son contrat rookie.

*Tiers du CCS, explications. Il est très difficile d’estimer le devenir d’un prospect. Pour embrasser au mieux le potentiel de ces jeunes joueurs, le CCS vous propose une hiérarchisation par « tiers », ou « groupes à potentiel ».
Groupe 1 : Tier « Superstar » ou l’équivalent d’un talent générationnel capable de changer le destin d’une franchise, voir de la ligue.
Groupe 2 : Tier « All-Star », facile à deviner, le prospect à le potentiel pour devenir un franchise player.
Groupe 3 : Tier « Starter ++ », le joueur peut très bien devenir la deuxième ou la troisième option de sa franchise.
Groupe 4 : Tier « Starter/6ème homme », rôle player important ou leader de la second unit.
Groupe 5 : Tier « Rotation importante », 8ème ou 9ème, toujours précieux avec un rôle définit.
Groupe 6 : Tier « Fin de rotation », 10ème ou 12ème homme avec peu de minutes, un plafond limité mais pouvant rendre de précieux services.
Groupe 7 : Tier « G-League/2Way », pour eux, il faudra se battre pour espérer avoir un avenir en NBAmais tout reste possible pour les éclosions tardives.

Retrouvez tous nos profils de la Draft NBA 2021 ici !

Tier « Superstar »

Tier « All-Star »

Evan Mobley – Scottie Barnes – Jalen Suggs

Tier « Starter ++ »

Jalen Johnson – Isaiah Jackson – Keon Johnson – Alperen Sengun – Ziaire Williams – Brandon Boston Jr

Tier « Starter/6ème homme »

Kai Jones – Moses Moody – Sharife Cooper – Corey Kispert – Franz WagnerCameron Thomas

Tier « Rotation importante »

Miles McBride – Yves Pons – Jeremiah Robinson-Earl – Greg Brown – Julian Champagnie – Charles Bassey – Jared Butler

Tier « Fin de rotation »

Daishen Nix – Herbert Jones – Oshai Agbaji – Ayo Dosunmu – Isaiah Todd – Joe Wieskamp – Marcus GarrettAaron Henry

Tier « G-League/2Way »

Luka Garza

(3 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :