NHL Sport US

Profil – Repêchage LNH 2021 : Aatu Räty, quel destin pour l’espoir déchu finlandais ?

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH se tournent vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2021. L’évènement est prévu pour le 23 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Aatu Räty

Source : thedraftanalyst / Rona Laverty

Date de naissance : 14 novembre 2002

Provenance : Kärpät (Liiga) – Bilan 2020/2021 : 25-12-21

Position : Centre (#52)

Mensurations
Taille : 185 cm – Poids : 82 kg – Tir : Gauche

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Après la fratrie Hughes et le petit dernier Luke, prenons la direction de la Finlande pour observer Aatu Räty, petit frère d’Aku Räty, sélectionné au 5ème tour (#151) du repêchage 2019 par les Coyotes d’Arizona. Si le talent est homogène chez les Hughes, le cadet des Räty est présenté depuis bien longtemps comme un talent bien supérieur à son frère. Un talent qui, jusqu’à la saison 2020-21, était considéré comme le potentiel premier choix du repêchage 2021 de la LNH.

Comme son frère, Aatu Räty fait ses armes dans le club de Kärpät, installé dans la ville natale de la famille : Oulun. Le jeune centre s’est rapidement fait un nom en Finlande lorsqu’il évoluait avec les U16 de son équipe. En deux saisons, Aatu Räty dispute 79 rencontres dans lesquelles il cumule 153 points ! Alors qu’il fête tout juste ses 16 ans, Aatu est appelé avec les U18 de Kärpät pour quelques rencontres avant d’être engagé avec les U20. C’est là qu’Aatu Räty va construire son statut de numéro 1 potentiel au repêchage 2021. En 41 rencontres, Räty inscrit 17 buts, délivre 14 passes pour un total de 31 points ! Il poursuit sa lancée en séries où il cumule 12 points en 10 matchs et participe largement à la victoire au championnat national U20. Dès lors, les yeux des dépisteurs internationaux sont braqués sur lui.

Au cours de cette même saison 2018-19, Aatu Räty découvre les honneurs de la sélection nationale finlandaise en U17 et participe à la belle médaille d’argent de son équipe Challenge Mondial U17. La saison suivante, les attentes sont énormes sur ce jeune garçon annoncé premier choix par consensus. Même si saison avec les U20 est moins impressionnante que la première, Aatu Räty poursuit sur de bonnes bases avec 21 points en 30 matchs. Il découvre également le monde des adultes pour 12 rencontres où il inscrit 4 points avec l’équipe A de Kärpät. Cette même année, il participe aux Mondiaux Juniors avec la Finlande, devenant le plus jeune joueur du tournoi. Jusqu’à présent tout va bien pour le cadet des Räty.

Tout bascule lors de la dernière saison, la saison de son année de repêchage. Son début d’exercice 2020-21 est très difficile et les interrogations sur son réel potentiel fleurissent chez les analystes. Aatu Räty dispute 35 rencontres chez les adultes et n’inscrit que 6 petits points. Il s’est montré plus à l’aise face aux joueurs de son âge avec 7 points en 8 matchs chez les U20 de Kärpät. Sa saison est tellement curieuse et inquiétante qu’il n’est même pas appelé pour disputer les Mondiaux Juniors 2021 avec la Finlande.

Cette saison a certes montré pourquoi Aatu Räty ne doit pas être le premier choix du repêchage 2021, mais elle mérite d’être davantage contextualisée. Räty a dû trouver sa place dans une course ultra-compétitive pour les séries de la SM-Liiga, où 9 des 15 équipes ont terminé la saison avec un pourcentage de victoire supérieur à 65,5%. Cette course explique ainsi le fait qu’Aatu Räty a bénéficié d’un temps de jeu moyen ridicule de 11:37, soit le 15ème temps sur les 17 attaquants de Kärpät. Selon son agent, le club a mis une grosse pression sur ses épaules en lui demandant d’être performant avec les U20 et les séniors dans une année largement chamboulée par la pandémie. Alors, une année 2020-21 à oublier pour les franchises ou est-ce véritablement un signe du potentiel limité pour Aatu Räty ?

🏒 Patinage

Contrairement à l’impression visuelle qu’il nous avait laissé chez les équipes juniors, Aatu Räty n’est pas un patineur génial. Il reste tout de même bon, voir au-dessus de la moyenne, dans ce domaine. Le Finlandais est capable de suivre le jeu et de contourner la glace avec aisance mais n’est, pour le moment, pas capable de faire la différence uniquement avec son jeu de jambes. Son accélération et sa vitesse de pointe sont bonnes mais il a montré, notamment cette année, quelques limites en termes d’explosivité. Son premier pas est un peu lourd et l’empêche de faire facilement la différence. En revanche, le point fort de son patinage demeure son agilité. Aatu Räty effectue d’excellents déplacements latéraux qui lui permettent de se défaire de ses adversaires.

Contre les joueurs de son âge, Räty a montré par sa capacité de patinage qu’il pouvait faire la différence en récupérant la rondelle dans les duels sur glace ou contre la bande. Sa foulée est peut-être désordonnée, avec un positionnement curieux, mais son équilibre demeure très impressionnant lorsqu’il est sous la pression adverse. Il y a encore beaucoup de travail pour Räty dans ce domaine, mais rien n’est rédhibitoire pour son avenir. En ajoutant de la technicité sur ses déplacements nord-sud et de la force dans le bas de son corps, Aatu Räty peut devenir un très bon patineur. Dans l’environnement d’une franchise LNH, sa technique devrait largement s’améliorer.

⚔️ Jeu offensif

Les mains d’Aatu Räty sont tout simplement excellentes. Il manipule son bâton avec une aisance exceptionnelle, notamment dans les espaces réduits, et utilise cette habileté pour dépasser ses adversaires et créer des opportunités en zone offensive. Dans un futur proche, il sera capable de faire de grandes différences. Au niveau du tir, techniquement, Räty possède un excellent tir, notamment dans la libération de la rondelle. Mais attention, son travail de buteur est clairement en chantier.

Pour le moment, Aatu Räty est plus un meneur de jeu qu’un buteur. Ce constat est en parti dû à la dernière saison écoulée. Räty a été principalement utilisé comme créateur pour son unité notamment en raison de son manque de création d’actions pour lui-même. Avec les juniors, nous avons vu un Aaty Räty agressif, capable de pénétrer seul parmi les adversaires. Chez les adultes, la lutte physique est plus rude et a empêcher Räty d’exprimer ses qualités. Tenu éloigné des zones dangereuses, Räty s’est contenté de créer pour les autres et c’est déjà une bonne chose, mais nous attendons plus de sa part. Incapable de créer ses propres opportunités chez les adultes, cette situation lui a valu de vives critiques sur sa sélection de tir.

Le maniement du bâton est élite, la technique de tir est bonne, le jeu de passe mérite d’être travaillé donc globalement les qualités offensives d’Aatu Räty sont au-dessus de la moyenne. Mais toutes ces qualités ne se sont pas transposées au niveau supérieur. C’est bien ça qui cristallise les incertitudes. Néanmoins, en lui laissant du temps pour développer son mental, Aatu Räty reste un incroyable potentiel offensif.

🛡️ Jeu défensif

Si ses capacités de buteur sont grandement débattues, Aatu Räty pourra toujours trouver une place défensive grâce à une incroyable énergie, un effort constant, et une belle présence physique. Sur et hors la rondelle, le Finlandais est un travailleur incroyable, permanent. Il soutient ses défenseurs devant le filet et ses prises de décisions défensives sont opportunistes. Toujours actif en 1v1, il est très gênant pour le porteur de rondelle.

Aatu Räty résistera très bien au défit physique. Présent devant le filet, toujours actif dans les batailles (et même après). En défense, il est un joueur agressif qui devrait avoir quelques ennemis dans ses premières saisons en LNH. Räty est un joueur intelligent qui lit très bien les mouvements d’équipes chez ses adversaires.

✔️ Forces

  • Effort.
  • Mains.
  • Maniement du bâton.
  • Jeu défensif.
  • Déplacements latéraux.
  • Technique de tir.
  • Rugueux.
  • Lutte devant le filet.
  • Equilibre.

Faiblesses

  • Potentiel ?
  • Explosivité.
  • Sélection des tirs.
  • Capacité à entrer dans les zones dangereuses.
  • Mental.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Centre de 2ème trio // Maximum : Centre de 1er trio

Projection repêchage LNH 2021 : Places 10 à 15

La cote d’Aatu Räty a largement chutée sur cette dernière année. De premier choix du repêchage 2021 à une place au-delà du top 10, voir du top 15, voir même du top 20. Les inquiétudes sont légitimes et se concentrent autour d’une seule question : Aatu Räty a-t-il déjà atteint son plafond ? Le passage chez les adultes a été terrible pour lui, mais le contexte d’équipe explique aussi cette perte de vitesse. Il demeure que les qualités du Finlandais sont bien présentes et il pourrait bien être la très bonne surprise de ce repêchage dans quelques années. Au CCS, nous sommes convaincus qu’il peut s’épanouir en LNH. Il est grandement possible de le voir chuter au-delà de la 15ème place mais si une franchise prend l’ensemble de sa jeune carrière en compte, Räty peut trouver preneur dans le top 10.

Franchise idéale : Choix 20 / ronde 1 / Boston Bruins. Si sa perte de réputation se confirme, les Bruins de Boston pourrait faire une bonne affaire en sélectionnant Aatu Räty. On ignore encore la politique des Bruins cet été, mais il semble évidemment que la franchise de Boston ait toujours besoin de profondeur offensive. Räty peut apporter de la défense dès sa première année (qui ne sera pas pour la saison 2021-22) et dans une franchise comme celle-ci, il aura un environnement idéal pour développer son sens du but et son patinage. L’occasion aussi pour Boston de gonfler son bassin de talents.

Tous les profils du repêchage 2021 par le CCS sont ici !

William Eklund, le meilleur prospect international ?

Matthew Beniers, un talent complet et exemplaire

Simon Edvinsson, le géant suédois mobile

Dylan Guenther, le buteur élite capable de défendre

Owen Power, le numéro 1 incontestable?

Luke Hughes, meilleur que ses frères ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :