Basket Draft NBA

Profil NBA Draft 2021 : JT Thor ou à raison ?

Évènements indissociables des sports aux États-Unis, les drafts sont le moteur du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive américaine. Après une March Madness qui a, comme à son habitude, réservé son lot de surprise, la draft NBA 2021 est la nouvelle date importante pour les prospects NCAA et FIBA. L’occasion pour le CCS de se mobiliser pour vous proposer un profil détaillé des meilleurs prospects. Sans hiérarchie particulière, vous trouverez ici toutes les informations nécessaires pour connaître les futurs rookies, voire même les futures stars de la NBA.

JT THOR

Crédit: Shanna Lockwood/AU Athletics

Date de naissance : 26 aout 2002 – Classe : Freshman

Université : Auburn Tigers (SEC) – Bilan 2020/2021 : 13v/14d

Poste : Ailier / Ailier-fort (#10)

Mensurations
Taille : 206 cm – Poids : 93 kg – Envergure : 221 cm

Statistiques saison
27 matchs joués // 9,4 pts // 5 reb // 0,9 ast // 0,8 stl // 1,4 blk
23 minutes jouées/match // 44 % FG // 29,7% 3pts // 74,1% FT // 1,6 Tov // 2 PF

PROFIL

CONTEXTE PERSONNEL & COLLECTIF
JT de son vrai prénom Jokhow est né de parents provenant du Sud Soudan dans le peu chaleureux, climatiquement parlant, état du Nebraska avant de s’installer en Alaska. Ayant pas moins de 7 frères et sœurs, il a grandi dans un cadre modeste. Sa mère reste une source d’inspiration pour JT , elle qui multipliait les petits boulots pour subvenir aux besoin de sa famille nombreuse. Il commence le basket tard vers 12-13 ans. Quelques un de ses frères et sœurs ont un peu tâté le cuir au même âge sans réel succès. Son parcours de High School est un peu chaotique, il fréquentera 3 écoles différentes dans 3 états différents. Il se fera définitivement (re) connaitre à Norcross High School en Georgie lors de son année sénior où il tournera en 14,4 points et 6,6 rebonds. Considéré comme une recrue 4 étoiles il choisira Auburn devant des programmes tel que LSU, Kansas, Oregon, Florida, Ole Miss..

Ayant déjà évoqué le parcours d’Auburn saison 2020 / 2021 je vous laisse regarder le profil de Sharife Cooper. Il marquera particulièrement les esprits, le 13 février dernier, lors d’une défaite face à Kentucky où il scora 24 points à 8/11 aux tirs et captera 9 rebonds. Suffisant pour que le protégé de Bruce Pearl puisse créer la surprise le 29 juillet prochain?

DESCRIPTION DU JOUEUR
En étant très honnête avec vous, un scouting report à la sauce café crème sport n’était pas forcément prévu initialement pour notre ami JT. On l’avait tous dans notre big board dans des eaux assez troubles, naviguant selon chacun, entre fin de deuxième tour à undrafted. Mais depuis un mois si il y a bien un nom qui monte à l’approche de la draft c’est celui de Thor. Il nous a donc semblé pertinent de vous en parler pour plusieurs raisons, d’abord pour vous informer et ensuite ne pas passer, comme dirait Perceval de Galles, pour de « Gros faisans ».

Le loup de tex Avery lorsqu’il tombe amoureux, c’est ainsi que j’imagine les scouts NBA devant le potentiel physique et athlétique de JT. Il y a de quoi, tant il semble avoir un corps fait pour le basketball. Certes il manque bien quelques kilos sur la balance mais pour le reste.. Une envergure de plus de 220 cm, des pieds réactifs qu’il na aucune difficulté à bouger et des hanches pas trop hautes qui là encore favorisent sa mobilité. Athlétiquement le garçon est déjà bien coordonné et montre de vraies capacités dans les courses et les sauts. Vous la comprenez mieux la bave sur les commissures des lèvres des scouts ?

L’impact de Thor est d’abord défensif. En même temps quand vous combinez taille, envergure et vitesse de pieds ça aide me direz vous. C’est vrai, encore faut il rajouter une intelligence off-ball et savoir aider dans le bon timing. Cela tombe bien, le futur ex Tiger a tout ça en magasin. Sur l’homme c’est aussi une plaie. On l’imagine facilement switcher sur quasiment toutes les positions dans un futur assez proche. Les pieds bougent très bien, les attitudes sont bonnes et ils ne sautent pas à la moindre feinte de l’attaquant. Il reste en outre une menace au contre comme en témoigne ses 5,8% de contres lorsqu’il est sur le terrain.

Si l’apport défensif de Thor ne fait aucun doute, le coté offensif du joueur reste un sujet à débat. On a souvent vu des flashs, mais rien de très constant sur la durée d’un match. Plus à l’aise sur de l’open court que sur jeu placé notamment. Le 29 % du parking peut faire peur mais le shoot du gaucher ne semble pas cassé. La mécanique est bonne, un peu sur le coté, il part assez vite. Il a d’ailleurs été assez convaincant lors des exercices de tirs au Combine. Encourageant pour quelqu’un qui lorsqu’il ratait ne faisait pas semblant, en envoyant par moment de sérieux parpaings. 19 % c’est le faible taux d’usage de JT cette saison. Il s’est montré aussi inconstant qu’étonnant par séquence. Le point gênant dans le jeu offensif de JT reste ses pertes de balles. En volume 1,6 par match cela reste correct, c’est plutôt la manière qui pose questions car bien souvent elles avaient lieu sur des gestes assez anodins, basiques. La qualité des passes reste à travailler car même si il voit le jeu, le dosage est aléatoire. Il a eu par moment les pires difficultés à réaliser une simple mise en jeu. Le playmaking est quasiment absent de son jeu et le handle reste à améliorer lui qui a un peu tendance à dribbler la tête dans le guidon.

✔️ FORCES

  • Attributs physiques et athlétiques
  • capacité à switcher ++
  • QI défensif
  • Potentiel

FAIBLESSES

  • Poids
  • Lecture de jeu
  • Jeu offensif très brut
  • Shoot aléatoire.

PRÉDICTION DRAFT 2021

Milieu de premier tour (15-25)

Equipes potentiellement intéressées : Thunder, Knicks, Rockets

Certaines franchises sont très riches en tour de draft, c’est le cas des trois citées ci-dessus. Oklahoma a prouvé qu’ils n’avaient pas peur de parier sur des prospects jeunes et intriguant. Un poste 4 partagé entre Bazley et Thor, j’achète. Pour les knicks il est facile de les voir s’orienter vers un potentiel défensif comme Thor qui matcherai très bien avec coach Thibodeau. Les Rockets ont besoin d’un peu tout, Tate fut une belle surprise la saison dernière mais un peu d’aide au poste 4 ferait sens.

NOTE DU CCS : Tier « Starter / 6ème homme »

Prospect des plus intrigants que ce JT Thor. Si son potentiel ne fait aucun doute, il reste un projet à moyen/ long terme. Pourra se montrer utile défensivement assez vite, sa capacité à gratter des minutes, voir faire carrière, se jouera sur sa capacité à prendre soin du ballon et à mettre ses tirs. Beaucoup de travail en perspective. Mais le pari peut vraiment valoir le coup..

*Tiers du CCS, explications. Il est très difficile d’estimer le devenir d’un prospect. Pour embrasser au mieux le potentiel de ces jeunes joueurs, le CCS vous propose une hiérarchisation par « tiers », ou « groupes à potentiel ».
Groupe 1 : Tier « Superstar » ou l’équivalent d’un talent générationnel capable de changer le destin d’une franchise, voir de la ligue.
Groupe 2 : Tier « All-Star », facile à deviner, le prospect à le potentiel pour devenir un franchise player.
Groupe 3 : Tier « Starter ++ », le joueur peut très bien devenir la deuxième ou la troisième option de sa franchise.
Groupe 4 : Tier « Starter/6ème homme », rôle player important ou leader de la second unit.
Groupe 5 : Tier « Rotation importante », 8ème ou 9ème, toujours précieux avec un rôle définit.
Groupe 6 : Tier « Fin de rotation », 10ème ou 12ème homme avec peu de minutes, un plafond limité mais pouvant rendre de précieux services.
Groupe 7 : Tier « G-League/2Way », pour eux, il faudra se battre pour espérer avoir un avenir en NBAmais tout reste possible pour les éclosions tardives.

Retrouvez tous nos profils de la Draft NBA 2021 ici !

Tier « Superstar »

Cade Cunningham

Tier « All-Star »

Evan Mobley – Scottie Barnes – Jalen Suggs – Jonathan Kuminga –Jalen Green

Tier « Starter ++ »

Jalen Johnson – Isaiah Jackson – Keon Johnson – Alperen Sengun – Ziaire Williams – Brandon Boston Jr

Tier « Starter/6ème homme »

Kai Jones – Moses Moody – Sharife Cooper – Corey Kispert – Franz Wagner – Cameron Thomas – Jaden Springer– Usman Garuba – Tre Mann – Chris Duarte – Josh Christopher

Tier « Rotation importante »

Miles McBride – Yves Pons – Jeremiah Robinson-Earl – Greg Brown – Julian Champagnie – Charles Bassey – Jared ButlerDavion Mitchell

Tier « Fin de rotation »

Daishen Nix – Herbert Jones – Oshai Agbaji – Ayo Dosunmu – Isaiah Todd – Joe Wieskamp – Marcus Garrett – Aaron Henry – Jason Preston – Joël Ayayi

Tier « G-League/2Way »

Luka Garza

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :