NHL Sport US

[9/12] Avalanche, Wild : Comment rester en haut de l’Ouest avec l’expansion du Kraken ?

L’été 2021 est là et l’arrivée du Kraken est proche ! Le repêchage d’expansion de la toute nouvelle franchise de Seattle est prévu pour le 21 juillet et 30 équipes vont être soumises à ce repêchage ayant le droit bien entendu de protéger quelques joueurs. Deux options de protection de joueurs s’offrent à elles : un lot de 7 attaquants / 3 défenseurs / 1 gardien ou bien un lot de 8 joueurs / 1 gardien. Seule équipe exempte de cet évènement ? Les Golden Knights de Vegas car protégés de leur intégration très récente dans la ligue. « Release the Kraken » !

Entre une franchise du Wild satisfaite de sa saison et poil-à-gratter de cette division Ouest et une franchise de l’Avalanche une nouvelle fois déçue de son épilogue en séries, ce sont deux franchises assez jeunes en général qui se préparent au repêchage d’expansion du Kraken de Seattle. Minnesota s’est trouvé une pépite en la personne de Kaprizov, un joueur majeur sur qui compter dans l’avenir et Colorado, lauréat du Trophée du Président, n’a toujours qu’un objectif en tête : soulever la Coupe Stanley qui lui échappe depuis 2001. Un seul mot d’ordre pour les deux équipes, garder et protéger un maximum de joueurs afin de continuer sur leur lancée respective.

MINNESOTA WILD

📝 BILAN 2020-2021 : 3ème de la Division Ouest // 35-16-5 [75 points]

Source : Star Tribune

🔒 LES JOUEURS QUE LE CCS PROTEGERAIT

  • ATTAQUANTS
    • Kevin Fiala : Ailier – 24 ans – 50 matchs – 40 points (20 buts, 20 assistances)
    • Mats Zuccarello : Ailier – 33 ans – 42 matchs – 35 points (11 buts, 24 assistances) – Clause de non-mouvement
    • Victor Rask : Centre – 27 ans – 54 matchs – 23 points (10 buts, 13 assistances)
    • Joel Eriksson Ek : Centre – 24 ans – 56 matchs – 30 points (19 buts, 11 assistances)
    • Jordan Greenway : Ailier – 23 ans – 56 matchs – 32 points (6 buts, 26 assistances)
    • Marcus Foligno : Ailier – 29 ans – 39 matchs – 26 points (11 buts, 15 assistances)
    • Marcus Johansson : Centre – 30 ans – 36 matchs – 14 points (6 buts, 8 assistances)
  • DEFENSEURS
    • Jared Spurgeon : 31 ans – 54 matchs – 25 points (7 buts, 18 assistances) – Clause de non-mouvement
    • Jonas Brodin : 27 ans – 53 matchs – 23 points (9 buts, 14 assistances) – Clause de non-mouvement
    • Mathew Dumba : 26 ans – 51 matchs – 21 points (6 buts, 15 assistances)
  • GARDIEN
    • Kaapo Kähkönen : 24 ans – 24 matchs – 2.88 GAA – 90.2%

Quelle belle saison que vient de réaliser le Wild. L’arrivée de Kirill Kaprizov a été l’élément détonateur de l’attaque de Minnesota et il a fallu sept matchs pour que les Golden Knights viennent à bout de cette formation accrocheuse. Le Wild a déblayé le terrain récemment en réalisant un buy-out des contrats de Ryan Suter et Zach Parise. Le prodige russe est exempté du repêchage, ainsi que Marco Rossi, mais demanderait beaucoup (trop?) pour un nouveau contrat. Kaprizov est agent libre avec restriction pour sa première année dans la ligue et demanderait un contrat « court » de 4-5 ans entre 10 et 11 millions de $ la saison alors que le Wild tablerait plus sur du long terme c’est à dire 9 ans et 72 millions de $. Affaire à suivre pour la jeune recrue qui ne serait pas contre un retour en KHL si les négociations ne lui conviennent pas. Le but de Minnesota est également de protéger un maximum de ses meilleurs éléments sur les lignes offensive sou défensives. Eriksson Ek vient de prolonger son contrat jusqu’en 2028, Kevin Fiala est joueur autonome restreint et va vouloir demander un contrat crédible pour son apport dans l’équipe depuis son arrivée. La question se pose du côté des gardiens où Cam Talbot, à 34 ans, vient de réaliser une saison convaincante dans cette division Ouest derrière Fleury et Grubauer et Kaapo Kähkönen, 24 ans, s’est montré convaincant devant le filet. Le projet de Minnesota se focus sur la jeunesse et protéger le jeune finlandais serait un pari osé mais peut-être payant.

🎰 QUELLE SERAIT LA BONNE PIOCHE POUR LE KRAKEN ?

Source : Hockey Wilderness

Carson Soucy : Défenseur – 26 ans – 50 matchs – 17 points (1 but, 16 assistances)

Associé à Jared Spurgeon sur le deuxième trio de la ligne bleue, Carson Soucy vient de terminer, à 26 ans, sa deuxième saison complète dans la grande ligue. Malgré son inexpérience somme toute logique, le défenseur canadien a été l’un des tous meilleurs de son équipe cette saison au niveau de la ligne bleue. Limité à un temps de jeu autour de 15 minutes en régulière et un peu moins en Séries, il a toutes les capacités pour devenir un élément important de la défense du Kraken si son évolution rejoint les attentes placées en lui. Avec un contrat de 2.75 millions de $ jusqu’en 2023 il aurait deux saisons pour faire ses preuves et convaincre Ron Francis qu’il peut rester le défenseur d’un top 4 indispensable à la franchise de Seattle. C’est un repêchage gagnant-gagnant qui pourrait se produire entre Soucy et le Kraken, seul l’avenir nous le dira.

COLORADO AVALANCHE

📝 BILAN 2020-2021 : 1er de la Division Ouest // 39-13-4 [82 points]

Source : LV Sports Biz

🔒 LES JOUEURS QUE LE CCS PROTEGERAIT

  • ATTAQUANTS
    • Nathan MacKinnon : Centre – 25 ans – 48 matchs – 65 points (20 buts, 45 assistances)
    • Mikko Rantanen : Ailier – 24 ans – 52 matchs – 66 points (30 buts, 36 assistances)
    • Gabriel Landeskog : Ailier – 28 ans – 54 matchs – 52 points (20 buts, 32 assistances)
    • Nazim Kadri : Centre – 30 ans – 56 matchs – 32 points (11 buts, 21 assistances)
    • Andre Burakovsky : Ailier – 25 ans – 53 matchs – 44 points (19 buts, 25 assistances)
    • Tyson Jost : Centre – 22 ans – 54 matchs – 17 points (7 buts, 10 assistances)
    • Joonas Donskoi : Ailier – 28 ans – 51 matchs – 31 points (17 buts, 14 assistances)
  • DEFENSEURS
    • Cale Makar : 22 ans – 44 matchs – 44 points (8 buts, 36 assistances)
    • Samuel Girard : 22 ans – 48 matchs – 32 points (5 buts, 27 assistances)
    • Devon Toews : 26 ans – 53 matchs – 31 points (9 buts, 22 assistances)
  • GARDIEN
    • Philipp Grubauer : 29 ans – 40 matchs – 1.95 GAA – 92.2%

Satanée finale de division, plafond de verre de l’Avalanche à nos jours. Le repêchage a été anticipé du côté des Avs et le géant Ryan Graves a fait ses valises vers les Devils de New Jersey en échange de Mikhail Matsev et d’un choix de deuxième tour du prochain repêchage. Attendu comme le choix privilégié du Kraken, c’est un coup d’épée dans l’eau pour Ron Francis. Le but de Colorado et de Joe Sakic est de garder ses meilleurs éléments en premier lieu et surtout de resigner son capitaine Gabriel Landeskog joueur autonome sans compensation cet été. MacKinnon et Rantanen font partie des meilleurs attaquants de la ligue, Kadri a prouvé qu’il pouvait apporté en second trio ainsi qu’ne avantage numérique et les jeunes Burakovsky et Jost ont encore de quoi se développer. Venu tout droit des Sharks de San José c’est le finlandais Joonas Donskoi qui s’est fait remarquer cette saison ainsi que le jeune russe Valeri Nichushkin. Les deux ailiers sont sûrement au centre des hésitations que doivent se poser Jared Bednar. Enfin devant le filet Philipp Grubauer, auteur de sa meilleure saison en carrière, a affirmé vouloir se réengager avec l’Avalanche, une très bonne nouvelle du côté de Colorado, l’Allemand étant dans la discussion du Trophée Vézina jusqu’au bout de la saison en compagnie de Vasilevskiy et du (enfin) vainqueur Marc-André Fleury.

🎰 QUELLE SERAIT LA BONNE PIOCHE POUR LE KRAKEN ?

Source : GettyImages

Valeri Nichushkin : Ailier – 25 ans – 55 matchs – 21 points (10 buts, 11 assistances)

Nichushkin ou Donskoi ? Donskoi ou Nichushkin ? Le choix de ne pas protéger le jeune russe de 25 ans s’est fait sur les bases de la réussite sur la dernière saison et de l’expérience des séries. A ce jeu là c’est Joonas Donskoi qui prend l’avantage. Valeri Nichushkin est un ailier potentiellement efficace et productif sur un second trio. Il a cependant montré certaines limites en séries ce qui prouve que le joueur n’est encore un « produit » fini. Néanmoins dans un futur à court terme il pourrait être un impact player intéressant avec son physique impressionnant. Son contrat de 2.5 millions de $ est bon marché pour le Kraken et le russe sera joueur autonome sans compensation à l’été 2022. A lui de mettre les ingrédients pour pouvoir négocier dans le futur une belle rallonge à Emerald City.

DEJA PUBLIE PAR LE CCS

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :