NFL Sport US

Preview NFL 2021 : AFC North – La chute des Steelers, l’envol des Ravens ?

Un jour, une division. Avant le début de la saison NFL, les rédacteurs football américain du CCS passent en revue les huit divisions de la ligue. Une star, une confirmation, un flop, un rookie à surveiller et bien sûr un pronostic. Les boules de cristal sont de sortie.

CINCINNATI BENGALS

Calendrier

MarcoNicoHugoCyprienNico M
StarJoe BurrowJoe BurrowJoe BurrowJoe BurrowJoe Burrow
ConfirmationJessie BatesTee HigginsJessie BatesJoe Burrow Tee Higgins
FlopJonah WilliamsTrey HendricksonLes CBLigne offensiveJonah Williams
RookieJa’Marr ChaseJa’Marr ChaseJackson CarmanJa’Marr Chase Ja’Marr Chase
Prono6W-11L7W-10L6W- 11L7W-10L7W-10L

Nico M

Avec la sélection de Joe Burrow au 1er rang en 2020, la saison dernière devait être synonyme d’espoir pour les Bengals. Elle a malheureusement viré au cauchemar lorsque l’ancien de LSU s’est blessé (rupture des ligaments croisés du genou) après 10 matchs. Malgré des statistiques à la hauteur des attentes (2688 yards à la passe, 13 TD pour 5 interceptions et 3 TD au sol), cette évènement a surtout mis en lumière la faiblesse de la ligne offensive. Avec une fiche de 4-11, Cincinnati se sont donc présentés à la dernière draft avec le choix numéro 5, les positionnant idéalement pour sélectionner le tackle offensif, Penei Sewell. Vu par plusieurs comme un talent générationnel, il paraissait comme l’opportunité parfaite pour protéger leur « franchise quarterback » pour la décénie à venir. Finalement, les Bengals ont jeté leur dévolu sur l’électrisant receveur, Ja’Marr Chase, ancien coéquipier de Burrow à l’université. Si le choix de passer sur Sewell peut faire sourciller, l’historique entre les deux jeunes stars offensives est indéniable et ce sera à coup sûr une des attractions de ce début de saison.

La ligne offensive a néanmoins connu une certaine amélioration grâce à la signature de Riley Reiff au poste de Tackle Droit. Cette ajout devrait stabiliser quelque peu la ligne bien que la plus grosse interrogation reste du côté gauche où Jonah Williams devra faire mieux qu’à sa « première » saison, tout en restant en santé. Ceci étant dit, Cincinnati possède une force de frappe offensive avec un monstre à trois tête au poste de receveur composé de T.Boyd, T.Higgins et J.Chase. S’il reste en santé, Joe Mixon aura également l’opportunité de briller au sol.

Du coté de la défense, l’arrivée la plus notable est celle de Trey Hendrickson sur le poste de Edge. Son principal objectif sera de faire oublier Carlos Dunlap parti à Seattle en cours de saison dernière. Auteur de 14 sacks l’an dernier (lui méritant un joli contrat de 60M$ pour 4 ans), il devrait être le fer de lance de cette défense qui se devra de rentrer dans le top 15 si l’équipe veut aspirer aux playoffs dans une division ultra compétitive. D’ailleurs, même si on peut s’attendre généralement à une progression chez les oranges et noirs, il serait surprenant de les voir finir avec une fiche meilleure que 0.500. 

Hugo

Avec un bilan de 6-25-1 depuis qu’il a pris les rennes chez les fauves, inutile de préciser que le postérieur de Zac Taylor monte en température. En comparaison avec les voisins de Cleveland, les Bengals patinent dans leur reconstruction. Et si le HC de Cincinatti veut continuer à profiter des beautés de l’Ohio, il va falloir accélérer. Pour ce faire, le plan est simple: faire briller Joe Burrow avec une escouade de receveurs 5 étoiles. Malgré une ligne offensive et un jeu de course en berne l’année dernière, peu d’améliorations sont à noter dans ces secteurs. Qu’importe, le nouveau Joe Cool a montré qu’il pouvait prendre le jeu à son compte et porter son attaque. A Taylor de montrer qu’il peut créer un environnement adéquat pour que son prodige s’épanouisse.

S’il est permis de rester optimiste pour l’escouade offensive, les questions restent nombreuses de l’autre côté du ballon. Dépourvu de William Jackson III, la secondary devra espérer des exploits hebdomadaires de Jessie Bates pour ne pas sombrer. Dans les tranchées, le duo Trey Hendrickson/Sam Hubbard devra se montrer pour obtenir un pass rush suffisant. DJ Reader pourra soulager à l’intérieur et on espère un bon développement pour Logan Wilson et les jeunes LB. Dans l’ensemble, difficile d’espérer que ce groupe fasse la différence, surtout que Lou Anarumo n’a pas montré les qualités tactiques pour bonifier le talent présent.

Les Bengals restent trop jeunes et leur roster trop déséquilibré pour espérer faire peur dans une AFC Nord qui ne pardonne jamais. L’enjeu de cette saison sera surtout d’évaluer les capacités du coaching staff à tirer son groupe vers le haut et à faire progresser cette jeunesse.

Cyp

Mes compères ont très bien décrit la situation des Bengals dans leur division. De même, je pense qu’ils seront un peu courts pour espérer jouer un match de postseason. Le groupe est composé de leaders très jeunes, même si les additions des vétérans pendant l’intersaison montrent que l’équipe va dans la bonne direction.

Je ne pouvais pas partir sans râler un peu sur le choix de Ja’Marr Chase en lieu et place de Sewell lors du premier tour. Chase est un joueur sur lequel j’ai des interrogations quand à sa manière de gagner face aux CB face à lui, malgré cela sa connexion magique avec Burrow à LSU laisse rêveur et la WR Room des Bengals est devenu indéniablement une des plus prometteuses de la ligue. Maintenant la OL ne s’est pas améliorée, Burrow n’aura pas plus de temps pour lancer dans le champ profond et les fantômes de sa blessure pourrait le brider. Le protéger était mon choix vous l’aurez compris.

Sur une note positive pour finir, la défense pourrait bien surprendre son monde. Jessie Bates est le S le plus sous-côté de la ligue, l’un (le ?) des meilleurs pour moi.

Les conseils Fantasy par Fantasy Ballers

Joe Mixon (RB)

Mixon n’a joué que 6 matchs l’an dernier, mais devrait être à 100% pour démarrer la saison. Giovani Bernard parti, Mixon peut être un « workhorse back » pour les Bengals avec le seul Samaje Perine en backup, et pourrait être un des leaders de la NFL en ballons touchés. Est-ce que l’offense de Cincinnati lui permettra de briller? Il en aura en tous cas l’opportunité.

BALTIMORE RAVENS

Calendrier

MarcoNicoHugoCyprienNico M
StarLamar JacksonLamar JacksonLamar JacksonLamar Jackson Lamar Jackson
Confirmation JK DobbinsSammy WatkinsJK DobbinsJK DobbinsJ.K. Dobbins
FlopSammy WatkinsMarquise BrownAlejandro VillanuevaMarquise BrownSammy Watkins
RookieRashod BatemanRashod BatemanDaelin HayesRashod Bateman Rashod Bateman
Prono11W-6L11W-6L12W-5L12W-5L11W-6L

Marco

Quelle partie de l’off-season des Ravens retiendra-t-on le plus dans un an ? Les départs non remplacés de Matt Judon et Yannick Ngakoué sur le Front-7, ou les arrivées de Sammy Watkins et Rashod Bateman aux côtés d’un Lamar Jackson isolé dans le passing game l’an passé ?

La première option est forcément assez inquiétante. Baltimore est désormais forcée de jouer avec une ligne défensive composée uniquement de trentenaires (Wolfe, Campbell, Williams et McPhee) devant un tandem de Linebackers relativement inexpérimenté. De plus, alors que les corneilles avaient joui du 6è calendrier d’attaques le plus favorable en 2020, les choses devraient se corser un petit peu plus à partir du mois de septembre. Évidemment, il est difficile de manquer de confiance en la secondary portée par le tandem Humphrey-Peters, mais il s’agirait tout de même de ne pas accuser un trop gros coup au sein d’une division qui s’est encore renforcée offensivement au printemps.

De l’autre côté de la balle, cependant, la situation a beau être tout aussi incertaine avec une projection de 5 nouveaux titulaires, il est difficile de ne pas être excité à l’idée de voir jouer Lamar Jackson aux côtés d’un corps de receveurs renforcé. L’arrivée de Sammy Watkins après sa renaissance de Kansas City est une forcément bonne nouvelle et le rookie Bateman pourrait être l’une des révélations de la saison s’il réussit sa transition depuis la NCAA. Sur la ligne offensive, le choix d’avoir fait appel à des vétérans pour combler les trous pose certaines questions, mais permettra tout de même de réduire considérablement le temps d’adaptation de l’attaque en début de saison.

Si l’AFC Nord promet une belle bataille cette année, on peut être sûrs que les Ravens seront aux avant-postes, les yeux rivés sur le trophée et avec l’envie (et le talent) pour en découdre.

Nico

Lamar Jackson est pour ainsi dire le Giannis Antetokounmpo de la NFL, dominant mais en manque de reconnaissance certain la faute à un aspect peu académique de ses prestations.

A l’aube de la saison passée, le coaching staff des Ravens avait mis l’accent sur le travail du jeu de passe en profondeur de Lamar afin de lui faire passer un cap et être en mesure de punir les défenses qui se seraient trop bien préparées contre leur jeu de course. Malheureusement, la WR room de Baltimore n’a pas permis de répondre à ce nouveau défi. Et bien que le game plan des Ravens soit résolument orienté vers la course, l’attaque a été trop déséquilibrée. Seulement 2919 yards à la passe (32è) contre 3071 à la course (1er). En cette saison 2021, ce sont plusieurs éléments notables qui nous font voir la saison sous un nouvel angle. Tout d’abord au niveau du running game, Mark Ingram ayant quitté le navire, JK Dobbins va pouvoir prendre les pleins pouvoirs de la RB room et épauler, avec succès à n’en pas douter tant ce garçon est talentueux, le coureur N°1 de cette équipe, Lamar Jackson. Le corps de WR s’est vu quant à lui renforcer de deux athlètes de premier choix: Sammy Watkins (Kansas City Chiefs) et Rashod Bateman (Univeristy of Minnesota) drafté en 27è position. Leur apport devrait permettre de rendre beaucoup plus crédible la multiplicité des cibles sur le terrain et ainsi étirer les défenses adverses.

Les conseils Fantasy par Fantasy Ballers

J.K. Dobbins (RB)

Meilleur rusher des Ravens de ce côté de Lamar Jackson, J.K. Dobbins devrait être le leader d’un committee avec Gus Edwards cette saison, maintenant que Mark Ingram est parti. Baltimore est l’ équipe qui court le plus et même si Lamar aura des opportunités, Dobbins devrait profité de nombreux portés. Il devrait récupérer au minimum les 134 carry de l’an dernier plus une bonne partie des 72 de Ingram. Peu utilisé dans les jeux de passe mais il est un candidat au breakout en format standard, si les touchdowns suivent.

PITTSBURGH STEELERS

Calendrier

MarcoNicoHugoCyprienNico M
StarTJ WattTJ WattTJ WattTJ WattTJ Watt
ConfirmationChase ClaypoolChase ClaypoolAlex HighsmithDiontae JohnsonChase Claypool
FlopBig BenBig Ben Ligne offensive Ligne offensiveLigne offensive
RookiePat FreiermuthNajee HarrisTre NorwoodNajee HarrisNajee Harris
Prono7W-10L8W-9L8W-9L6W-11L10 W-7L

Hugo

Quelle équipe verra-t-on à Heinz Field en 2021? Celle qui a enchaîné 11 victoires en ouverture de la saison ou celle qui ne mettait plus un pied devant l’autre en clôture? A moins que le regain d’agressivité forcé en playoff face aux Browns soit annonciateur de meilleures choses. En admettant que Big Ben soit toujours au niveau, l’état de la ligne offensive fait peur. Kevin Dotson, au sortir d’une excellente première saison, est le seul élément qui devrait être à la hauteur. A côté, un groupe plein d’interrogations et sans repères collectifs. Ben devra continuer à distribuer pour ses receveurs en espérant que ceux-ci bonifient leurs touchés. Le passage de Matt Canade comme nouveau coordinateur offensif sera attendu pour alléger les épaules du vétéran.

Comme pour les Bengals, ce plan de jeu trop unidimensionnel risque de freiner les Steelers, qui pourront en revanche compter sur leur défense. Le front seven devrait batailler avec Washington pour le titre de meilleur de la ligue. Derrière, le duo de CB Haden-Sutton devra tenter de tenir la baraque pendant que les blitz forcent une décision rapide du QB adverse. Sur le papier, cette défense a perdu des plumes par rapport à la saison précédente mais devrait rester dans le top 10 de la ligue.

Dans l’ensemble, l’effectif des Steelers reste correct. Ce qui inquiète, c’est que cette équipe n’a pas enregistré de vraie addition après une saison où les défauts ont été rapidement identifiés. Cette exercice 2021 sonne comme le baroud d’honneur de Big Ben, et les hommes d’aciers auront besoin que leur horloge préférée soit réglée comme une pendule pour être compétitif en AFC.

Cyp

En premier lieu, il est important de savoir que mon prono est la fourchette basse pour les Steelers. On est sur un minimum mais je ne vois pas la franchise monter à plus de 9 victoires de l’autre côté du spectre. La faute à un calendrier résolument compliqué sur la fin de saison avec pas moins de 4 déplacements en 5 matchs et des duels de division.

Je vois les Steelers continuer sur leur défaillance de fin de saison dernière. C’est la ligne offensive qui va avoir un impact considérable sur le jeu d’attaque de la franchise de Pittsburgh, Najee Harris aura-t-il ses brèches (en aura-t-il besoin pour avancer cependant, il en avait l’habitude à Alabama tout de même) Big Ben aura-t-il le temps de lancer ? Ou Tomlin arrivera-t-il à compenser encore plus ce manque par du jeu de passes courtes et des play actions ? Ce qui est sûr, c’est que Diontae Johnson aura un rôle prépondérant dans cette attaque. Dans la hiérarchie il se présente comme le numéro 1 capable de bien courir ses routes, de gagner en vitesse, et avec des mains plutôt sûres, même si quelques problèmes de drops l’an dernier sont venus entacher la copie (rien d’inquiétant néanmoins au vu de son nombre de targets), il pourrait décider en grande partie de la tournure des événements pour les résidents du Heinz Field.

Défensivement l’équipe tiens la route avec un candidat au DPOY, encore une fois pour l’année qui arrive. Les quelques pertes (Dupree, Nelson) ne seront pas préjudiciables à l’équipe. Le but sera donc simple, marquer quelques points et tenir le plus longtemps possible. Je re-présente mes excuses aux supporters des Steelers pour mon pronostique peu flatteur et qui, je pense, est celui qui a le plus de chance d’être très loin de la réalité du terrain. C’est à l’attaque de me prouver mes torts.

Les conseils Fantasy par Fantasy Ballers

Najee Harris (RB)

On savait tous que les Steelers allaient drafter un RB, et ils ont pris Najee Harris d’Alabama pour prendre le rôle de lead back. Imposant physiquement mais capable de finesse, il a un nez pour la end zone et devrait être un 3-down back avec sa capacité pour recevoir des passes. Son ADP va sans doute monter dans les semaines qui viennent et il pourrait être le meilleur rookie en fantasy.

CLEVELAND BROWNS

Calendrier

MarcoNicoHugoCypNico M
StarMyles GarrettMyles GarrettMyles GarettNick ChubbNick Chubb
ConfirmationLa paire de TacklesBaker MayfieldHarrison BryantJedrick WillsBaker Mayfield
FlopJaedevon ClowneyOBJJeremiah Owusu-KoramoahJOKOdell Beckham Jr
RookieJeremiah Owusu-KoramoahJOKTommy TogiaiGreg Newsome IIGreg Newsome II
Prono12W-5L11W-6L12W-5L10W-7L12W-5L

Nico M

Dirigé par le coach de l’année, Kevin Stefanski, les Browns semblent enfin avoir retrouvé le chemin de la victoire après des années de misères. Grâce à une fiche de 11-5, ils ont mis terme à une série 18 ans sans qualification aux playoffs. Ils doivent en grande en partie leur succès à un groupe solide et homogène, un excellent jeu au sol (mené par Nick Chubb) et surtout à un Baker Mayfield qui a enfin été à la hauteur des attentes. Dans une unité offensive quasi-identique, Mayfield se devra d’ailleurs de confirmer ses bonnes performances. En revanche, le doute semble toujours planner autour d’Odell Beckham Jr qui, malgré l’absence de 9 matchs, peine toujours à retrouver son meilleur niveau. Côté défense, Cleveland devrait encore gravir les échelons avec des ajouts notables à toutes les positions dont la signature de Jadeveon Clowney au poste de Edge ou encore le repêchage (26ème choix) du CB Greg Newsome II. Dans ces conditions, les Browns sont des aspirants légitimes à la tête de l’AFC Nord, et peut-être plus…

Hugo

Dirigés pour la première fois depuis 30 ans par un front office compétent, les Browns se présentent cette année auréolés de leur première victoire en playoffs du millénaire. Les Marrons de Cleveland comptent bien surfer sur la vague et franchir encore un nouveau cap. Pour cela, Baker Mayfield devra confirmer sa bonne première saison sous les ordres de Kevin Stefanski. Aidé d’un schéma QB friendly, d’un jeu de course ultra-dominant et de la meilleure OL de la ligue, le duo espère également profiter du retour d’Odell Beckham Jr. Muette depuis son transfert dans l’Ohio, la superstar doit redresser le cap et apporter le renfort nécessaire à cette équipe pour rivaliser avec les grosses cylindrées de l’AFC. Si Stefanski arrive à remettre OBJ à l’endroit, difficile de trouver le moindre défaut à cette escouade offensive, tant que Mayfield se met à la hauteur.

La plus grosse star des Marrons reste cependant un défenseur en la personne de Myles Garett. Le pass rusher s’est petit à petit installé à la table des plus grands défenseurs de la ligue et risque de mettre son nom dans la conversation du DPOY 2021. Epaulé de Jadeveon Clowney, Malik Jackson ou Andrew Billings, le DE aura la responsabilité d’assurer la pression sur le passeur pendant que la secondary reliftée prend forme derrière. Le rookie Greg Newsome est prometteur, le presque rookie Grant Delpit aussi… Et John Johnson est une star. De quoi assurer un joli renfort pour l’excellent Denzel Ward. Il faudra peut-être un peu de temps pour que tout ce beau monde se mette au diapason, mais si c’est le cas, tous à couvert!

Les Ravens, les Browns, les Browns, les Ravens… Deux des meilleurs rosters de la ligue dans une seule division. La différence se fera sûrement sur leur double confrontation, dont un Sunday Night Football qui donne déjà des frissons !

Les conseils Fantasy par Fantasy Ballers

Odell Beckham Jr. (WR)

Odell a beaucoup à prouver cette saison après avoir été dépassé par Jarvis Landry en 2019 puis blessé en 2020. Rashard Higgins et Baker Mayfield ont bien joué en son absence, et les Browns peuvent économiser $15m en cap space si ils release ou tradent Beckham. Il devrait être complètement prêt pour le camp d’entraînement et les Browns espèreront un bon retour sur investissement en le gardant. Il a le potentiel pour être un starter Fantasy toutes les semaines, a un prix réduit.

Laisser un commentaire

%d bloggers like this: