NHL Sport US

Profil – Repêchage LNH 2021 : Brandt Clarke, un futur candidat pour le Trophée Norris ?

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH se tournent vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2021. L’évènement est prévu pour le 23 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Brandt Clarke

Source : Chris Tanouye/Getty Images

Date de naissance : 09 février 2003

Provenance : Barrie Colts (OHL) – Bilan 2019/2020* : 29-28-6

Position : Défenseur (#55)

Mensurations
Taille : 188 cm – Poids : 86 kg – Tir : Droit

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Tout comme le centre Mason McTavish, couvert récemment dans cette même section, Brandt Clarke a subit lui aussi les conséquences de la pandémie. Après une saison 2019-20 très prometteuse avec les Colts de Barrie, le défenseur né à Ottawa doit s’exiler en première division slovaque après l’annulation complète de la saison 2020-21 en OHL. En revanche, contrairement à McTavish, Clarke a réussi à maintenir sa réputation même de l’autre côté de l’Atlantique.

Décidément, les Devils du New-Jersey aiment recruter les grands frères des talents du repêchage 2021 de la LNH. Après Luke Hughes, petit frère de Jack des Devils et Quinn des Canucks, voici donc Brandt Clarke, petit frère de Graeme Clarke, 80ème choix des Devils en 2019, meneur aux buts marqués avec la filiale de New-Jersey en AHL cette saison.

Dès ses premiers pas sur des patins, Brandt Clarke est apparu comme un gagnant. Dans toutes les ligues et dans toutes les compétitions, la production de Clarke est impressionnante pour un défenseur. Passé par les Raiders de Nepean et l’équipe U14 des Sénateurs chez les juniors, Brandt Clarke rejoint les Flyers de Don Mills lors de la saison 2016-17. La saison suivante, il participe à la conquête du titre GTLH avec son équipe U15, avant de réitérer cet exploit lors de la saison 2018-19 avec les U16. Lors de cette exercice, Brandt Clarke dispute 73 matchs et cumule 113 points dont 35 buts, et est nommé dans l’équipe étoile de la GHTL.

Clarke débarque en OHL en tant que quatrième choix du repêchage prioritaire de 2019 chez les Colts de Barrie. Si Tyson Foerster garde toute l’attention sur lui avec ses 80 points en 62 matchs, Clarke, à seulement 16 ans, est largement remarqué par les dépisteurs de la LNH. Avec ses 38 points en 57 rencontres, le défenseur canadien est nommé dans la première équipe des recrues en OHL. Il mène d’ailleurs toutes les recrues du championnat au chapitre des assistances avec 32 unités. Clarke participe aussi au Défi de hockey U17 avec Canada Rouge, où il inscrit 5 buts en 6 matchs.

Avec l’annulation de la dernière saison de OHL, Brandt Clarke s’envole pour la Slovaquie et le club de première division de Nove Zamky. Son jeu s’est vraiment développé face à des adultes professionnels dans un championnat relevé. En 24 matchs, Clarke cumule 15 points, 5 buts et 10 mentions d’aide. Des statistiques très honorables pour une recrue étrangère. Il termine au 3ème rang des pointeurs de moins de 18 ans. Enfin, pour clore cette belle jeune carrière, Brandt Clarke participe à la victoire canadienne aux mondiaux juniors U18 en compagnie des talents exceptionnels que sont Shane Wright et Connor Bedard. En 7 rencontres, Brandt Clarke inscrit 7 points (2 buts, 5 passes). Avec cette performance, Clarke demeure l’espoir le plus prometteur de OHL en vue du repêchage 2021 de la LNH.

🏒 Patinage

Le jeu de Brandt Clarke se base sur un patinage exceptionnel. Pour un défenseur, il possède un premier pas explosif et une accélération puissante. Cette capacité lui permet d’esquiver les échecs avant et surtout de réaliser de grandes courses vers l’offensive comme des retours en défense. La plus grande force de son patinage réside dans son agilité. Ses changements de vitesse et direction sont impressionnants, tout comme son habilité sur les patins. On peut légitiment parler de qualité élite chez ce jeune défenseur. Les déplacements sont intelligents, notamment dans ses rotations et sur les lignes, de quoi envisager un véritable talent offensif.

Le seul défaut que nous pourrions évoquer sur son patinage concerne sa puissance, notamment dans le noyau de son corps. En renforçant le bas de son corps, il gagnera en équilibre et en stabilité sur ses patins. Un défaut loin d’être inquiétant, surtout lorsque l’on voit les progrès qu’il a réalisé lors de sa saison avec des adultes en Slovaquie.

⚔ Jeu offensif

Brandt Clarke combine son excellent patinage avec de très bonnes mains. Ces deux qualités lui permettent de remonter la rondelle à travers les zones, faisant de lui un excellent relanceur de part sa capacité à échapper à la pression adverse. Par son contrôle de ses trajectoires et de son bâton, Clarke sait diriger le jeu et créer des opportunités en attaque. C’est bien ici qui demeure sa plus grosse qualité offensive : l’orientation du jeu depuis la zone neutre combinée avec un jeu de passes élite. la faculté de Clarke à construire une attaque semble presque inestimable. Sa vision du jeu a semblé encore plus précieuse en avantage numérique où les espaces accrus lui permettent d’exploiter au maximum son patinage et ses mains agiles.

Globalement le tir de Clarke est de très bonne qualité. Son lancer et son tir du poignet sont réellement efficace, précis et puissant. Avec une libération trompeuse, Clarke possède une connexion main/œil impressionnante lui permettant d’effectuer des lancers très précis. Comme beaucoup de jeunes talents, Brandt Clarke devra renforcer le haut de son corps pour gagner en puissance sur son tir frappé et son tir sur réception. Deux types de tirs qu’il n’a pas suffisamment exploiter.

🛡 Jeu défensif

Grâce à son agilité sur les patins, Brandt Clarke est un excellent défenseur en 1v1. Avec un bâton toujours actif et une grande agressivité, Clarke perturbe les porteurs de rondelle grâce à un bon patinage arrière. Sa rapidité lui permet aussi de gagner les luttes en lignes droites pour récupérer les rondelles et sa capacité de relance fait de lui un très bon joueur de transition.

En revanche, Brandt Clarke doit vraiment renforcer musculairement son corps pour éviter d’éclater au contact trop facilement contre les bandes et devant le filet. Son instinct défensif peut aussi être améliorer, notamment dans les lectures des déplacements adverses. Clarke a grandement progressé en Slovaquie même s’il s’est montré un peu trop agressif par moment, récoltant 41 minutes de pénalités en 24 matchs.

✔️ Forces

  • Patinage élite.
  • Réussite chez les pros.
  • Agilité.
  • Jeu en transition.
  • Organisation.
  • Vision du jeu.
  • Jeu de passes.
  • Avantage numérique.
  • Tir du poignet.

Faiblesses

  • Puissance physique.
  • Instincts défensifs.
  • Tir frappé/tir sur réception.
  • Agressivité.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Top 6 // Maximum : Défenseur de concession

Projection repêchage LNH 2021 : Top 10

Avec de telles qualités de patinage, Brandt Clarke est légitiment un candidat au Top 10 du prochain repêchage, voir même du Top 5. Malheureusement pour lui, Clarke tombe dans une cuvée riche en défenseurs de haut niveau comme Owen Power, Simon Edvinsson ou Luke Hughes. C’est d’ailleurs avec ce dernier que Brandt Clarke partage le plus de similitudes, notamment dans sa projection offensive. L’avantage de Clarke est qu’il est un défenseur droit, un détail très recherché par les franchises qui pourrait le propulser dans le Top 5, voir le podium du prochain repêchage.

Franchise idéale : Choix 5 / ronde 1 / Columbus Blue Jackets. Si initialement nous avions envoyé Dylan Guenther du côté de Columbus en 5ème position, l’évolution de la situation de Seth Jones nous incite à revoir notre copie. Le défenseur de premier duo devrait partir. Dans ces conditions, avoir un talent comme Clarke disponible au 5ème rang serait une aubaine pour Columbus. De part sa position de défenseur droit, il est grandement probable de voir Clarke évoluer sur le deuxième duo aux côté de Werenski dans les années à venir. Un duo largement projetable en première ligne.

Tous les profils du repêchage 2021 par le CCS sont ici !

Mason McTavish, un marqueur né

Jesper Wallstedt, la maturité incarnée

Aatu Räty, quel destin pour l’espoir déchu finlandais ?

Luke Hughes, meilleur que ses frères?

William Eklund, le meilleur prospect international ?

Matthew Beniers, un talent complet et exemplaire

Simon Edvinsson, le géant suédois mobile

Dylan Guenther, le buteur élite capable de défendre

Owen Power, le numéro 1 incontestable ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :