NHL Sport US

Profil – Repêchage LNH 2021 : Kent Johnson, l’art du spectacle sur glace

Évènements indissociables des sports outre-Atlantique, les drafts (ou repêchages) sont les moteurs du renouvellement perpétuel des grandes ligues sportives nord-américaines. Coup de théâtre, coup du destin, déceptions, interrogations… Les drafts sont des éléments essentiels de la culture sportive en Amérique du Nord. Alors que certaines franchises de la LNH se tournent vers les Séries éliminatoires, d’autres commencent à scruter les meilleurs talents en vue du repêchage 2021. L’évènement est prévu pour le 23 juillet prochain. Le CCS se mobilise pour vous présenter les meilleurs prospects disponibles. De jeunes talents qui peuvent peut-être changer le destin d’une franchise, voir de la Ligue…

Kent Johnson

Source: Michigan Athletics

Date de naissance : 18 octobre 2002

Provenance : Université de Michigan (NCAA – Big Ten) – Bilan 2020/2021 : 15-10-1

Position : Centre (#13)

Mensurations
Taille : 185 cm – Poids : 75 kg – Tir : Gauche

Statistiques (Via Elite Prospects)

Aperçu de son parcours

Kent Johnson est le troisième nom de cette liste d’espoirs exceptionnels ayant évolué sous le chandail des Wolverines de Michigan cette saison. Un programme universitaire de très haute qualité qui tient dans ses rangs deux candidats au podium du repêchage 2021 de la LNH : Owen Power et Matthew Beniers. Une telle banque d’espoirs est à double tranchant : une belle exposition médiatique mais aussi contexte d’équipe concurrentiel pas forcément évident pour de jeunes joueurs. Et à ce jeu, Kent Johnson a réussi à se démarquer pour être candidat au Top 10 du repêchage 2021.

L’attaquant né à Port Moody, Kent Johnson apparait sur les radars des dépisteurs dès la saison 2017-18 alors qu’il vient tout juste de fêter ses 15 ans. Avec le club préparatoire de Burnaby Winter, Kent Johnson dispute 35 matchs en CCSHL et inscrit pas moins de 75 points, dont 29 buts. Alors que la saison n’est pas encore terminée, Johnson s’engage avec les Trail Smoke Eaters, club de Ligue de Hockey de Colombie Britannique (BCHL). Kent Johnson va tout simplement écrasé la ligue. Lors de sa première saison, en 2018-2019, il cumule 46 points dont 20 buts en 57 matchs pour décrocher une place dans l’équipe des recrues de la saison. Il permet aussi à son équipe d’accéder au deuxième tour des séries en inscrivant 12 points en 12 matchs. La saison suivante tourne à la démonstration. En 52 rencontres, Kent Johnson inscrit pas moins de 101 points ! Il mène la ligue en but avec 41 filets et en assistances avec 60 passes délivrées ! Naturellement, Kent Johnson remporte le titre de meilleur pointeur de BCHL, le trophée Brett Hull, mais aussi celui de MVP de la saison ! Avec de telles performances, il est naturel de le voir être approché par les universités les plus prestigieuses.

Choisissant les Wolverines de Michigan, Kent Johnson réalise une très séduisante saison malgré la présence d’espoirs élites à ses côtés. Nous vous invitons à lire nos fiches sur ses deux camarades de Michigan éligibles au repêchage de cette année : Owen Power et Matthew Beniers, pour conna^tre davantage le contexte d’équipe. Johnson, centre naturel, a été aligné sur l’aile lors de sa dernière saison avec Trail. Avec Michigan, il a alterné entre les deux postes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est Kent Johnson a connu tout un succès ! Le Canadien a inscrit 9 buts et délivré 18 passes pour un total de 27 points en 26 matchs. Kent Johnson termine 2ème de son équipe dans ces catégories et 1er parmi les joueurs de 18 ans éligibles au repêchage de la NCAA pour les assistances et les points. Point très important, Kent Johnson a également brillé en avantage numérique, terminant meilleur buteur de son équipe avec 3 réalisations.

Ne disputant que le Challenge Mondial U19 avec Canada Rouge, Kent Johnson manque d’expérience internationale, c’est un défaut qui peut lui valoir une mauvaise évaluation et une baisse au moment de la sélection. Johnson n’en demeure pas moins un talent très prometteur qui peut séduire de nombreuses franchises.

🏒 Patinage

Comme ses coéquipiers des Wolverines, Kent Johnson est un très bon patineur. Ses foulées sont fluides, bien coordonnées et il parvient très facilement à atteindre une vitesse de pointe toute à fait intéressante. Johnson est capable prendre de la vitesse dans des espaces réduits, important pour dans la zone neutre. Un premier pas explosif et des changements de vitesse dévastateurs, Kent Johnson utilise son patinage aussi bien pour dépasser son défenseur que pour récupérer la rondelle. Son agilité est également très bonne, lui permettant de naviguer aisément dans la zone neutre et derrière le filet adverse.

Si le physique est un souci récurrent pour la plupart des jeunes talents se présentant à un repêchage, dans le cas de Kent Johnson, c’est le véritable facteur X de son plein potentiel. Son cadre très léger et peut rempli, seulement 75kg. Il doit impérativement se muscler pour gagner en équilibre et resister au contact.

⚔ Jeu offensif

Voici le domaine d’excellence de Kent Johnson. L’attaquant de Michigan s’est révélé comme un formidable joueur créatif, capable d’inventer des coups impossibles et sublimes pour tromper la vigilance des gardiens adverses. Souvent spectaculaire, Johnson se mettra le public de l’équipe qui le repêche dans la poche très rapidement. Un fait non négligeable, il faut l’admettre. Intrépide, Kent Johnson est un adepte des coups « Michigan » rebaptisé « Svechnikov ». Il possède un vision du jeu très bonne, qu’il combine avec des mains agiles pour soit traverser une défense dans des espaces restreints, soit conserver la rondelle ou distribuer à des coéquipiers.

Son tir du poignet est puissant et précis. Il sait changer d’angle juste avant le tir pour tromper les gardiens. Mais encore une fois, c’est physiquement que Kent Johnson devra se développer pour améliorer son jeu. Il doit gagner en puissance pour s’offrir une plus large palette de tir efficace et pouvoir jouer des coudes dans les zones de contacts, devant le filet ou contre la bande. C’est d’ailleurs en grande partie en raison de ce manque de puissance que Johnson a été positionné à l’aile sur ces deux dernières saisons.

🛡 Jeu défensif

Si on peut penser qu’un joueur aussi fantasque ne soit pas intéressé par la défense, ce serait une erreur dans le cas de Kent Johnson. L’attaquant de Michigan a montré de très belles perspectives dans la défense sur les ailes grâce à une activité constante et son excellent patinage. Capable de soutenir la défense très bas, il aime couper les trajectoires de passes et fait preuve d’un bon sens de l’anticipation dans ce domaine. Son jeu avec le bâton est très intéressant.

Sa vitesse et sa vision font de lui un excellent contre-attaquant, capable de transformer une récupération de rondelle en opportunité de but. Encore une fois, c’est son physique qui pose problème. Kent Johnson s’est retrouvé trop souvent battu au contact contre des joueurs plus lourds/plus grands que lui. Décidemment, il faut vraiment passer du temps à la salle de musculation pour lui.

✔️ Forces

  • Créativité.
  • Technique sur tir du poignet.
  • Vision du jeu.
  • Implication défensive.
  • Vitesse.
  • Changements de vitesse.

Faiblesses

  • Physique.
  • Puissance.

Projection

Potentiel

Rôle en LNH

Minimum : Top 6 // Maximum : Attaquant étoilé

Projection repêchage LNH 2021 : Places 5 à 15

Kent Johnson n’est probablement pas prêt pour entrer en LNH dès la saison prochaine. Encore une ou deux saisons avec Michigan, un gros travail de musculation (et alimentaire), et vous retrouverez un attaquant polyvalent capable d’inscrire une grande quantité de point tout en remportant rapidement le cœur du public. A pleine puissance, il ne serait pas surprenant de le voir titiller le plateau des 70 points en saison. Même si Johnson ne parvient pas tout de suite à passer un cap physiquement, il demeure un excellent créateur qui va lui assurer une place sur les premières lignes d’une concession.

Franchise idéale : Choix 9 / ronde 1 / Vancouver Canucks. Kent Johnson de retour à la maison ? Il y a de grandes chances. Le natif de Vancouver Nord apporterait de la profondeur offensive dans cette équipe des Nucks qui dispose de temps pour laisser le jeune attaquant se développer. De plus, le côté « sexy » de Johnson pourrait bien électriser un public en manque de sensations.

Tous les profils du repêchage 2021 par le CCS sont ici !

Carson Lambos, un potentiel à confirmer ?

Brandt Clarke, un futur candidat pour le Trophée Norris ?

Mason McTavish, un marqueur né

Jesper Wallstedt, la maturité incarnée

Aatu Räty, quel destin pour l’espoir déchu finlandais ?

Luke Hughes, meilleur que ses frères?

William Eklund, le meilleur prospect international ?

Matthew Beniers, un talent complet et exemplaire

Simon Edvinsson, le géant suédois mobile

Dylan Guenther, le buteur élite capable de défendre

Owen Power, le numéro 1 incontestable?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :