A l'affiche JO 2021

JO – Tokyo : Schauffele en maîtrise décroche l’or olympique

L’américain de 27 ans a dû batailler jusqu’au bout du 18e trou du parcours de Kasumigaseki pour aller chercher le titre, mais c’est assez logiquement qu’il s’impose au vu d’une semaine maîtrisée quasi de bout en bout ! Il succède ainsi à Justin Rose et devient le deuxième américain à remporter le titre suprême après Charles Sands en 1900.

Auteur d’une carte de 67 aujourd’hui (-4), l’américain s’impose finalement à -18 total avec un coup d’avance sur le slovaque Rory Sabbatini. Avec un birdie au 17, un par lui suffisait au 18 pour devenir champion olympique. Et on peut dire qu’il ne s’est pas facilité la tâche en lâchant son drive dans les arbres à droite. Obligé de se recentrer, il doit faire wedge-putt pour gagner, ce qu’il fait d’une main de maître avec un sang-froid incroyable ! Le quadruple vainqueur sur le PGA Tour confirme ainsi son excellente forme du moment, et cette victoire pourrait lui servir de tremplin pour les prochains majeurs !

Derrière lui, c’est donc le surprenant Rory Sabbatini, 45 ans, qui vient chercher la médaille d’argent, grâce à un dimanche record. Parti avec 7 coups de retard ce matin, il signe aujourd’hui une carte de 61, soit10 sous le par (record olympique), avec pas moins de 10 birdies et 1 eagle ! Un niveau de jeu exceptionnel qui a même permis au 2e du Masters 2007 d’être co-leader lorsqu’il arrive au club house…

https://i2.wp.com/www.challenges.fr/assets/afp/2021/08/01/2cfe51fdb2b7750e4fc533c15bf82a35b80ac14b.jpg?w=780&ssl=1
Xander Schauffele avant son dernier putt décisif

Tandis que pour la médaille de bronze, ils étaient encore 7 à pouvoir en rêver à la fin du 72e trou ! Un énorme playoff s’est alors engagé avec notamment le récent vainqueur de The Open, Collin Morikawa, l’ancien numéro un mondial Rory McIlroy, ou encore le local vainqueur du Masters, le japonais Hideki Matsuyama… Mais c’est finalement le taïwanais CT Pan qui a réussi à se défaire de tous ses adversaires, avec notamment un duel final contre Morikawa au 4e trou de playoff !

Côté français, Romain Langasque se classe 35e avec un total de -7, une semaine solide avec 4 cartes sous le par, et Antoine Rozner termine lui 45e à -4. Ce n’était évidemment pas le résultat attendu pour nos bleus, mais le rendez-vous est déjà prit pour paris 2024 !

Après ce magnifique tournoi masculin qui aura tenu toutes ses promesses jusqu’au bout, nous espérons un scénario similaire chez les femmes dès jeudi, avec pourquoi pas nos françaises Perrine Delacour et Céline Boutier aux avants-postes !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :