NFL Sport US

NFL : Equipe par équipe : qui peut changer de poste ? (1/2)

Dans beaucoup d’autres sports, la polyvalence est une qualité qui devient de plus fondamentale dans le jeu. Kylian Mbappé est-il plutôt avant-centre ou ailier ? Julian Alaphilippe un grimpeur ou un puncheur? Gaël Fickou un ailier ou un centre ? La NFL ne déroge pas à cette tendance et aime les joueurs capables de brouiller les pistes et d’être de vrais couteaux suisses. Mais tout cela reste codifié. Les défenseurs restent des défenseurs, les attaquants des attaquants. Mais si cela n’étaient plus le cas, quels joueurs pourraient jouer des deux côtés du ballon? Première partie ici avec la conférence NFC.

NFC East

Dallas Cowboys

LB : Micah Parsons

Après 2 matchs, le rookie Micah Parsons est passé de Linebacker à joueur de ligne (DE) pour une réussite maximale. Dès son premier match, il a comptabilisé 1 sack et a touché 4 fois le QB adverse. Mais il pourrait tout aussi bien jouer à une autre position : RB.

En effet, au lycée, à Harrisburg, il a comptabilisé 1239 yards et 29 TD. Son coach à Penn State en université le trouvait trop lourd pour le poste et l’a replacé avec succès en LB. Micah Parsons l’a rappelé lors de sa conférence de presse avant la draft : « Ma vraie position où j’ai grandi c’est running back, donc vous pouvez me voir comme un Derrick Henry, à peu près. »

Avec ses capacités physiques, sa technicité et ce qu’il a montré, vous y croiriez vous?

New York Giants

S : Jabrill Peppers

Jabrill Peppers l’a montré en université avec Michigan.  Il a montré l’étendue de son talent en jouant QB, RB, et retourneur. Il a terminé 5ème au trophée Heisman (qui récompense le meilleur joueur universitaire). Certains recruteurs le voyaient même de préférence en RB.

Ces coaches aux Giants y croient aussi. Le coordinateur offensif des équipes spéciales Thomas McGaughey dit de lui : « Si vous le mettez en RB, je suis sûr que vous ne verrez pas de différences de niveau avec celui de sa défense ». Peppers a déjà été utilisé comme retourneur donc son entraineur sait qu’il peut aussi apporter le danger ballon en main.

Philadelphia Eagles

OT : Jordan Mailata

Un joueur de ligne offensive peut changer de poste? Il suffit d’aller regarder les meilleures actions au rugby de Jordan Mailata pour s’en persuader. Effectivement, l’australien vient de ce sport qu’il pratiquait en professionnel et ses percussions et avancées balle en mains sont impressionnantes.

Avec son poids et sa puissance, il pourrait très bien passé de l’autre côté du jeu et devenir un destructeur de ligne offensive pour aller presser les QB adverses. Sachant qu’il ne lui a fallu que 3 ans pour devenir un joueur de foot US, ça ne parait pas si irréaliste que ça.

Washington Football Team

DE : Chase Young

Chase Young remplit tout à fait son rôle de joueur de ligne défensive au point d’avoir été élu rookie défensif de l’année dernière. Mais au lycée, il jouait TE. Ses habilités ballon en main faisaient même dire de lui par son coach qu' »il pourrait jouer au basket aussi, il excellerait« .

De plus, Young a montré l’an dernier qu’il savait aussi courir quand il a recouvert un fumble pour parcourir 46 yards jusqu’à la zone d’en-but. Ron Rivera, son coach, confirme également qu’il le verrait bien en TE. Matt Hasselbeck, ancien joueur et consultant ESPN, renchérit : « Il ressemble à un running back. Si on lui dit, ok tu as un an, à quelle position es-tu capable de t’adapter? Il pourrait trouver une autre position sans problèmes. Il est si spécial.« 

NFC North

Chicago Bears

S : Eddie Jackson

Matt Nagy n’était pas loin d’utiliser Eddie Jackson en attaque l’an dernier. On pourrait le comprendre tant Jackson excelle balle en mains comme ses 6 retours pour TD en carrière le montre (Interceptions et fumbles). De plus, le défenseur jouait receveur à l’université. Avant sa dernière année, il était listé n°54 dans la catégorie WR et c’est Nick Saban à Alabama qui l’a recruté pour le placer en défense.

Detroit Lions

NT : Alim McNeill

A priori, un joueur d’1m88 et 150 kg ne peut jouer que Tackle (joueur de ligne défensive). Mais McNeill, rookie de 21 ans, était une star du baseball au lycée. Il avait un pourcentage de 35.5 % de balles tapées et a été selectionné 3 fois dans l’équipe de sa conférence. Ainsi, balle en main, il excellait en running back avec 18 TD pour une moyenne de 6.2 yards par course.

Il a donc étonné ses coéquipiers dès les premiers entrainements quand il a saisi la balle et l’a envoyé aussi proprement qu’un QB. Peut-être une bonne surprise à venir chez les courageux mais limités Lions cette saison?

Green Bay Packers

LB : Ty Summers

Le linebacker défensif des Packers était QB au lycée. Et certaines universités y croyaient suffisamment pour lui offrir une bourse à ce poste. Mais Summers a choisi un contrat plus prestigieux au poste de LB à TCU. Pourtant son profil rapide aurait pu en faire une double menace course-passe très dangereuse.

De plus, sa motivation de jouer au plus haut niveau le convint qu’il aurait pu réussir : »Je suis un gagnant. J’aurais réussi à n’importe quel poste, même non drafté« . Il précise également que son expérience en QB l’aide à lire les attaques à son poste actuel.

Minnesota Vikings

WR : Justin Jefferson

On a déjà vu les nombreux talents du sophomore Justin Jefferson à la réception. Mais il gfaut aussi se rapeller l’an dernier quand sur un trick play il a trouvé à la passe son coéquipier KJ Osborn pour 11 yard et un TD à Cincinnati. Mais le joueur de 22 ans prend aussi souvent le dos de son QB pour courir autour de la ligne . Dalvin Cook ne tarit pas d’éloges sur lui et le voit même en défense.

Je me baladais l’autre jour et il jouait au soccer dans un parc. Il est tellement talentueux qu’il pourrait jouer n’importe quel sport s’il s’y concentre. Avec son corps, son agilité et sa vitesse je le verrais bien safety également.

Dalvin Cook , RB des Vikings

NFC South

Atlanta Falcons

CB : Avery Williams

C’est ici assez facile de le choisir car même si Avery Williams a été sélectionné comme défenseur à la draft, son poste n’est pas encore totalement déterminé par son coach. Ses performances en présaison ne lui ont pas permis de briguer une place de titulaire à son poste mais il montre de grosses qualités en retour de coup de pied. Cela laisse donc la possibilité de le placer en attaque également.

Il aura des opportunités cette saison, que ce soit en défense, comme retourneur ou même en attaque. C’est un joueur vraiment unique

Arthur Smith , coach des Falcons

Carolina Panthers

S/LB : Jeremy Chinn

La vraie question est : quelle est la position de Jeremy Chinn? Il joue LB, CB, et safety à Carolina selon les besoins et configurations. Il était un défenseur star au lycée mais jouait aussi RB. A cette position, il enregistrait 6.9 yards par course. Matt Rhule aime appeler ce genre de joueur un « positionless player » (joueur sans position).

New Orléans Saints

QB : Taysom Hill

Là encore, c’est assez évident. Malgré son poste de QB, Taysom Hill enregistre depusi le début de sa carrière 14 plaquages en équipe spéciale, un punt bloqué, un punt dévié et a tenu les rôles de QB/RB/FB/TE/WR/KR. Et il ne recule jamais devant un adversaire pour lui rentrer dedans.

Son coéquipier Alvin Kamara, quand on lui a demandé s’il pourrait jouer safety avec ses qualités, a préféré mentionné Hill pour cette position. « Il aime plus plaqué que moi » a ainsi-t-il dit. Quelle surprise !

Tampa Bay Buccanneers

DT : Vita Vea

Malgré ses presque 160 kgs, Vita Vea va vite. Très vite. Une scène de training camp est passé sur les réseaux sociaux où Vita Vea rattrape son RB Ronald Jones sur une course de 50 yards.

Oh mon dieu, un mec aussi gros qui rattrape un running back. C’était incroyable à regarder, mais ça nous rappelle à quel point ce joueur est spécial.

Khalil Davis , DT des Bucs

Imaginez donc ce monstre en FB. Il y jouait au lycée et comptait 12.3 yards par course. Il a déjà réalisé 11 snaps à cette position avec les Bucs. Il a même attrapé un TD d’un Yard en 2019. Vous croyez l’attaque des champions très forte. S’il y a un doute rajoutez Vea.

NFC West

Arizona Cardinals

WR : DeAndre Hopkins

Au lycée, Hopkins était déjà une star, mais en défense. Il a enregistré 28 interceptions en dernière année. Il est donc arrivé à Clemson en CB mais de multiples blessures dans l’équipe l’ont conduit à se déplacer en receveur. Il a même eu des offres de bourses universitaires en basket ce qui confirme ses grandes habiletés. Bien évidemment, le succès qui en fait un des tout meilleurs receveurs de la ligue fait qu’il ne changera pas de position mais il a l’expérience et les capacités pour rendre service en défense sur 1 ou 2 jeux et pourquoi pas une « Ave Maria » qui ferait de lui un joueur décisif des 2 côtés du terrain.

Los Angeles Chargers

CB : Jalen Ramsey

Ce sont ses coéquipers qui voient Jalen Ramsey être capable d’évoluer à un autre poste.

Il est si athlétique et il a des appuis si déroutants qu’il pourrait jouer running back. Il m’a montré ses highlights en lycée et il était plutôt bon en attaque.

Darrell Henderson, RB

Il pourrait changer de position sans problème. Il a la taille, le poids, la vitesse. Et de bonnes mains aussi.

Robert Woods, WR

Et vous, vous le voyez où?

San Francisco 49ers

OT : Trent Williams

Williams est considéré comme un joueur unique en NFL. La combinaison de son physique et de ses capacités athlétiques lui permettrait de jouer aussi bien en ligne offensive qu’en ligne défensive. C’est l’avis du FB Kyle Juszczyk : « Tu peux l’aligner partout grâce à sa technique. Il a un tel QI foot qu’il pourrait jouer en attaque et en défense. Avec son gabarit en plus, il serait équivalent à Aaron Donald.« 

Seattle Seahawks

LB/FB : Nick Bellore

Bellore joue déjà à 2 positions pour les Seahawks. Il a commencé en LB en tant que rookie non drafté avec les Jets en 2011 mais est devenu FB avec les Lions en 2017. Les blessures que les Seahawks accumulent depuis qu’il fait partie de cette franchise font qu’il est utilisé aux 2 postes. Il doit ainsi assister aux réunions en défense et en attaque et ses changements de salles font que ses coéquipiers l’appellent « le traiteur ».

Il ne faut pas oublier qu’il joue quasiment une autre position puisqu’il est capitaine des équipes spéciales.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :