A l'affiche Hockey Sport US

Le journ’AHL: Octobre 2021 | Entre nouveautés et reconnaissances

Antichambre de la LNH, la Ligue Américaine de Hockey (ou AHL en anglais) n’est pas toujours des plus suivies par le public nord-américain et européen. Pourtant, en se voulant être une ligue de développement pour les jeunes joueurs, la AHL est un pilier important pour les succès futurs des franchises de la Ligue Nationale. Quelle permette à des recrues de connaitre leur première expérience professionnelle ou à des Européens de se familiariser le jeu nord-américain, il n’est donc pas surprenant d’y retrouver bons nombres de joueurs de talents. C’est pourquoi le CCS vous propose son journal version AHL, afin de vous faire découvrir cette ligue tout au long de la saison et de vous faire un suivi, sur une base mensuelle, des équipes et des joueurs qui y connaissent du succès.

Après deux semaines d’activité, c’est déjà l’heure de faire le bilan du mois d’Octobre dans la Ligue Américaine. Entre nouveautés mises en place, reconnaissances et jeunes joueurs qui se sont démarqués, ce début de saison a parfaitement illustré l’intérêt que suscite la AHL. Nous vous proposons ainsi un résumé de l’actualité et des faits marquants du dernier mois.

📰L’actu’AHL’ité

👩Des femmes à l’honneur

Reconnue pour son ouverture au changement, la AHL a fait un grand pas en terme d’inclusion puisqu’elle a annoncé qu’il y aura 10 femmes qui agiront à titre d’arbitre ou juge de ligne cette saison. Une grande première qui s’est concrétisée le 16 octobre dernier alors que Katie Guay était l’une des arbitres de la rencontre opposant Lehigh Valley et Wilkes-Barre/Scranton. Fait intéressant, on retrouve parmi ces pionnières, Elizabeth Mantha, soeur du joueur québécois Anthony Mantha qui évolue pour les Capitals. Nous tenions à féliciter ses femmes et le mouvement entrepris par la AHL, en espérant qu’il se propage un jour jusqu’en LNH.

Portrait des 10 femmes qui officieront dans la ligue / Crédit: AHL

👏De nouvelles figures intronisées

Comme toutes ligues qui se respectent, la AHL possède son propre Temple de la renommée. On y compte ainsi une soixantaine de membres. La ligue a annoncé que 4 nouveaux noms viendront s’y ajouter: Keith Aucoin, Nolan Baumgartner, Dave Creighton et Bill Torey. Parmi eux, Aucoin est peut-être le plus connu puisqu’il est probablement l’un des plus grand joueurs de la ligue de ces vingt dernières années. Il a entres autres remporter deux Coupes Calder (2009, 2010), un titre de MVP (2010) et a participé à six matchs des étoiles. La cérémonie d’intronisation aura lieu le 7 février prochain lors des festivités du match des étoiles qui aura lieu à Laval.

👶Soirées de premières pour les petits nouveaux

Toute nouvelle concession dans la ligue, les Abbotsford Canucks (club-école de Vancouver) ont connu plusieurs premières ces dernières semaines. Tout d’abord, ils ont joué leur toute première rencontre le 26 octobre lors d’un déplacement à Bakersfield. Ils ont ensuite gouté à leur première victoire (3-2) le lendemain face au Reign d’Ontario. Finalement, ils ont fêté de belle manière leur premier match dans leur aréna le 22 octobre dernier face à Henderson grâce à une victoire de 3-2 en prolongation.

🚨Les princip’AHL’es performances

🧑🧑🧑Performances collectives

Alors que chaque équipe a joué entre 4 et 8 parties, les Comets de l’Utica est la seule formation à terminer le mois invaincue. Certes, ils font partis des seuls à avoir joué 4 rencontres mais leurs 6 petits buts encaissés (plus faible total) expliquent parfaitement leur situation. Le plus grand nombre de victoires revient en revanche au Reign d’Ontario avec 6 victoires en 7 matchs. De leur côté, en dépit d’une fiche de 4-3-1, le Rocket de Laval se présente comme la puissance offensive avec 30 buts, soit le meilleur total de la ligue. Au niveau des unités spéciales, les Gulls de San Diego (1-4-0) sont les plus efficaces en avantage numérique (36.8%), tandis que Utica se démarque à nouveau avec une prestation sans faille (100%) à court d’un homme.

Parmi les derniers de la classe, les Phantoms de Lehigh Valley (0-5-2) n’ont pas réussi à gagner un seul match en sept occasions. Bien qu’ils possèdent de nombreux jeunes dans leur effectif, leur maigre total de 10 buts marqués reste une déception pour le moment. Ils possèdent également un avantage numérique anémique avec une efficacité de seulement 6.3%…

Retrouvez ici les classements et statistiques complètes de chaque équipe.

🧒Performances individuelles

Si de nombreux joueurs se sont démarqués, il est bon de présenter tout d’abord les traditionnels honneurs décernés officiellement par la Ligue, chaque mois. Ainsi, Andrew Poturalski (Chicago Wolves) a été élu le meilleur joueur, Filip Lindberg (Wilkes-Barre/Scranton Penguins) le meilleur gardien et Jack Quinn (Rochester Americans) la meilleure recrue. Poturalski a mérité cet honneur en finissant meilleur pointeur avec 14 points (5 buts-9 passes) en 6 matchs, alors que Lindberg a notammen dominé les siens au nombre de victoires (4). En ce qui concerne Jack Quinn, nous vous invitons à regarder les détails plus bas dans notre alignement étoile.

Comme à l’accoutumé, des joueurs ont fait l’ascenseur entre la AHL et la LNH durant tout le mois. Dans cette ligue de développement, on peut ainsi noter l’envoi de Peyton Krebs (Henderson Silver Knights) du côté de Vegas après un départ canon de 5 points en 2 matchs. Idem pour son coéquipier et défenseur Daniil Miromanov (4 points après 2 matchs) mais qui est revenu dans le club-école à la fin du mois. Parmi ceux qui ont fait le chemin inverse, on peut noter les jeunes Cole Perfetti (Manitoba Moose), Jacob Peterson (Texas Stars) et tout récemment Cole Caufield (Rocket de Laval). Ces trois noms seront donc très intéressants à suivre durant le prochain mois.

Parmi les autres joueurs qui se sont démarqués, le défenseur Lucas Carlsson (Charlotte Checkers) est celui qui possède le meilleur différentiel avec +9, alors que Kiefer Sherwood (Colorado Eagles) est actuellement le meilleur buteur de la Ligue avec 7 réalisations en autant de parties. Ce dernier est également sur une séquence d’au moins un point par match depuis le début de la saison. Du côté des gardiens, le Québécois Zachary Fucale (Hersey Bears) présente une excellente fiche de 0.96 buts encaissés après trois matchs et un pourcentage d’arrêts de 0.963.

Kiefer Sherwood / Crédit: Ashley Potts

L’AHL’ignement des jeunes étoiles

Chaque mois, nous vous proposons notre sélection de cinq joueurs qui se sont démarqués et qui compose notre équipe d’étoiles. Dans l’optique de mettre en avant la mission de développement de jeunes joueurs dans la AHL, un de nos critères de sélection est que le joueur doit avoir maximum 22 ans ou en être à sa première saison dans la Ligue.

Alexander Holtz (Utica Comets)

4 matchs — 5 Buts / 0 Passe / 5 Points

Pour sa première vrai saison en Amérique du Nord (il avait juste joué 10 matchs en AHL l’an dernier), le jeune Suédois de 19 ans n’a pas tardé à démontrer tout son talent. Reconnu pour son tir, il a déjà fait mouche 5 fois en seulement 4 parties et est l’un des acteurs principaux du début de saison parfait de Utica. Meilleur pointeur de son équipe, il est également dans le Top 5 des meilleurs buteurs de la Ligue. Avec un tel potentiel, il ne serait pas étonnant de le retrouver souvent dans notre équipe étoile ou de le voir graduer avec les Devils en LNH.

Jack Quinn (Rochester Americans)

6 matchs — 5 Buts / 5 Passes / 10 Points

Élu recrue du mois d’Octobre par la AHL, Jack Quinn est la plus grosse attraction chez les jeunes en ce début de saison. Bien qu’il évolue officiellement à l’aile droite, son maniement de rondelle fait de lui une menace offensive dans différentes situations, en témoignent ses 5 buts et 5 passes qui le placent au 4ème rang des meilleurs pointeurs de la Ligue. 8ème choix des Sabres en 2020, il est définitivement une autre belle satisfaction pour la franchise de Buffalo qui connait également un beau début de saison en LNH.

Valtteri Puustinen (Wilkes-Barre/Scranton Penguins)

7 matchs — 4 Buts / 4 Passes / 8 Points

Si les Penguins de Pittsburgh arrivent à être dans l’élite de la NHL depuis bientôt deux décennies, c’est parce qu’ils sont capables de dénicher de beaux talents malgré des choix tardifs au repêchage. Il suffit ainsi de penser à des joueurs comme Conor Sheary, Jake Guentzel ou plus récemment Drew O’Connor. Dans cette lignée, Valtteri Puustinen, choix de 7ème ronde en 2019, pourrait être cette nouvelle pépite lorsque l’on observe son intéressant début de saison.

Scott Perunovich (Springfield Thunderbirds)

6 matchs — 2 Buts / 8 Passes / 10 Points

Non loin de finir meilleur pointeur du mois avant le dernier week-end, Scott Perunovich domine actuellement les défenseurs avec son cumul de 10 points. Bien qu’il puisse paraitre étonnant de voir un joueur américain débarquer en AHL à déjà 23 ans, il prouve que sa solide expérience acquise au fil des ans en NCAA porte fruit dès ses débuts chez les professionnels. Ce double champion universitaire se présente ainsi comme un bel espoir en défense pour des Blues de Saint-Louis déjà bien nantis à ce poste.

Philip Broberg (Bakersfield Condors)

7 matchs — 0 But / 5 Passes / 5 Points

Après deux saisons chez les professionnels en Suède, l’arrivée de Philip Broberg en Amérique du Nord était attendue cette saison. Parmi les meilleurs espoirs des Oilers, notamment en défense, sa fiche de 5 points en 7 matchs est probablement un peu moins brillante que ce qu’on espérait. Néanmoins, il reste dans le groupe des meilleurs pointeurs à sa position et on peut s’attendre à ce qu’il s’améliore au fur et à mesure qu’il s’acclimate à son nouvel environnement.

Dustin Wolf (Stockton Heat)

3 matchs —Moyenne de buts alloués: 1.65 / Pourcentage d’arrêts: 0.951

Lors du Journ’AHL d’introduction, nous avions présenté Dustin Wolf comme l’une des recrues à suivre au poste de gardien. Et on peut dire qu’il répond présent jusqu’à maintenant puisqu’on le retrouve dans le Top 10 à son poste, en plus d’être la meilleure recrue (GAA et % arrêts) ayant joué plus d’un match. Il est ainsi un des membres clés du bon début de saison de Stockton qui ont fini le mois en 2ème position de la Division Pacifique et au 3ème rang au général.

Place maintenant au mois de Novembre afin de découvrir qui confirmera son bon début ou qui en profitera pour se révéler. On se retrouve donc dans un mois pour découvrir tous les principaux résultats et faits saillants de la Ligue dans le Journ’AHL du CCS.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :