NFL Sport US

NFL : Pete-stop pour Carroll aux Seahawks ?

La saison des Seattle Seahawks est d’ores et déjà un échec. On peut y voir de nombreuses raisons mais la question principale reste le coaching. Pete Carroll, à 70 ans, est le HC le plus âgé de NFL. Il est à la tête de Seattle depuis 11 ans. Il est donc logique de réfléchir à son avenir et à celui de cette franchise qui fait face à une très forte concurrence dans sa division.

Abbie Parr / Getty images

Le parcours

Les débuts

Pete Carroll entraîne depuis l’âge de 23 ans. En effet, il a commencé assistant en 1973 à l’université de Pacific. Plusieurs postes d’assistant dans différentes universités l’ont amené à un poste de coordinateur défensif et à la NFL. Après avoir été coach des defensive backs aux Bills et aux Vikings, il obtient le poste de coordinateur défensif aux Jets avant une première année en Head-Coach (1994). Après une saison mitigée, il redevient coordinateur défensif aux 49ers et retrouve un poste principal aux Patriots en 1997. Il reste 2 ans en Nouvelle Angleterre pour 1 qualification en PO et il laisse la place à Bill Belichick en 2000.

Retour en université et premiers succès

SAN FRANCISCO – DECEMBER 26: Head coach Pete Carroll of the USC Trojans celebrates after defeating the Boston College Eagles during the 2009 Emerald Bowl at AT&T Park on December 26, 2009 in San Francisco, California. (Photo by Jed Jacobsohn/Getty Images)

Le 15 décembre 2000, Pete Carroll est nommé coach principal des Trojans d’USC. Cela peut sembler être une rétrogradation mais c’est le vrai tremplin de sa carrière. Il y reste 9 ans et remporte tout avec son équipe. Champion en 2004, il a également remporté le titre de coach de l’année en 2003 et un record total de 97 victoires pour 19 défaites (83,6 %). Pete Carroll est ainsi considéré comme l’un des plus grands coaches universitaires de l’histoire et s’est ouvert les portes de la NFL avec cet accomplissement.

Seattle Seahawks

Pete Carroll est nommé Head-Coach des Seattle Seahawks début janvier 2010. Il faut reconstruire totalement cette franchise et dès la première saison, ils réalisent pas moins de 200 transactions pour refondre l’effectif. Carroll atteint tout de même les play-offs mais chute au 2nd tour. L’année 2011 est plus mitigée et avec un bilan de 7-9 la franchise ne se qualifie pas. C’est à ce moment que va avoir lieu le grand tournant.

Pete Carroll et Russell Wilson

Pour la Draft 2012, Seattle sélectionne au 3ème tour un QB considéré comme un choix risqué au vu de sa taille : Russell Wilson. Avec le tandem Wilson-Carroll, Seattle connaît la plus glorieuse période de son histoire. Il faut dire, que Pete, coach à vocation défensive, avait déjà installé sa célèbre « Legion of Boom » qui terrorise alors bon nombre de Quarterback et WR. Avec cette armada de Cornerback et safety d’un côté et un jeune QB, précis, mobile et performant dès ses premières heures, Seattle domine la ligue pendant 6 ans.

Résultats année par année en playoffs

Pete Carroll mène ainsi son équipe au Superbowl 2 années de suite (2013-2014) dont un victorieux. Son association avec Wilson permet aux Seahawks d’accéder aux playoffs tous les ans, excepté en 2017 quand la « Legion of boom » est dissoute. Mais cette fidélité entre le coach et le Quarterback commence à montrer ses failles cette année.

Pete Carroll – Russell Wilson une entente dégradée ?

Le duo a donc gagné en 8 ans 5 titres de division, 2 titres de conférence, et 1 Superbowl. Lors de la dernière intersaison, Wilson n’a pas caché son désir de partir si son équipe n’était pas construite pour gagner le Superbowl. Il est resté mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. Pour la première fois depuis 2011, ils devraient obtenir un bilan négatif à la fin de la saison. Wilson a bien sûr été blessé mais ce n’est pas la seule raison.

ESPN.com

Avec un contrat élevé (35 millions de $ l’année) se terminant en 2023 et son désir de se battre pour une nouvelle bague, ses volontés de départ pourrait bien pousser les Seahawks à chercher à l’échanger lors de la prochaine intersaison.

De plus, Wilson montre des signes d’agacement lors de chaque situation d’échec de son équipe sur le terrain. Lors des célébrations de TD, les attitudes envers son coach sont différentes d’il y a quelques années. Ce sont donc plusieurs éléments qui nous laissent à penser que la relation s’effrite et que la rupture apparaît inévitable.

Pete Carroll , un coaching dépassé ?

La défense

Le principal reproche fait à Pete Carroll est son management à l’ancienne. Toujours adepte de la défense, celle-ci a du mal a redresser la barre cette année. Malgré quelques petits progrès ces dernières semaines, elle reste très loin des standards d’une équipe de haut de tableau. La défense des Seahawks est ainsi celle qui joue le plus de jeux en NFL ( 807) et le 2ème plus haut total de yards concédés (4389).

Nombre de plays défensifs joués par équipe. Malgré sa semaine de bye passée contrairement à d’autres équipes qui ont joué 12 rencontres, les Seahawks sont en tête. source : https://www.pro-football-reference.com/years/2021/opp.htm
Nombre de sacks par équipe . source : https://www.pro-football-reference.com/years/2021/opp.htm

Un autre élément à prendre en compte, l’équipe de Pete Carroll est la 3ème équipe qui a réalisé le moins de sacks. Seuls les Detroit Lions et les Atlanta Falcons ont fait pire. Ils sont mêmes dans les 5 derniers sur la pression des QB adverses avec seulement 21 % de pressions alors que les meilleurs sont aux alentour de 30%.

Tous ces éléments font que Seattle est l’équipe qui autorise les drives les plus longs avec une moyenne de 3’18. En comparaison, les Baltimore Ravens, meilleure équipe dans ce secteur, ne subit qu’une moyenne de drive adverse de 2’20.

L’attaque

Même si la défense est finalement dans les plus faibles, l’attaque patine également et peut même être une des causes des difficultés de Seattle. Le côté conservateur de Pete Carroll est encore une fois mis en cause. En effet, les Seahawks sont l’équipe qui a réalisé le plus de 3 and out de la saison. Carroll a gardé son habitude de courir pour fixer la défense avant de passer et la perte de Chris Carson cette année lui est préjudiciable. Mais à l’heure où la majorité des équipes possèdent un secteur très fort (passe ou course), Carroll peine à sortir de son jeu équilibré.

Pourcentage de réussite en 3rd downs . source : https://www.pro-football-reference.com/years/2021/

Il en résulte qu’ils ont la pire équipe en conversion de 3ème tentative. En effet, quand vous ne gagnez pas assez sur les 2 premières, vous êtes prévisibles et vous avez des difficultés à surprendre la défense. Pete Carroll est encore en cause lorsqu’il montre son manque d’agressivité en 4ème.

Quelles équipes tentent les 4ème tentatives quand elles le devraient?

Ce graphique représente la capacité d’une équipe à aller en 4ème tentative quand il le faut pour les réussir. On constate que les équipes avec les coachs les plus âgés (Patriots, Bucanneers, Seahawks) se retrouvent aux dernières places. Si les 2 autres s’en sortent par d’autres qualités, Seattle pêche par son manque de qualité globale pour compenser ce fait.

Nombre de jeux en attaque. source : https://www.pro-football-reference.com/years/2021/

Ainsi, les Seahawks sont l’équipe qui joue le moins de jeux en attaque. Avec des drives moyens de 2’13, ils sont derniers et bien loin des 3’15 des Green Bay Packers. Ceci peut être une cause de leurs problèmes défensifs car il reviennent très vite en jeu mais c’est aussi un signe d’inefficacité. Et pourtant, avec Tyler Lockett ou DK Metcalf, on s’attend à plus de production de leur part.

Le relationnel

Pete Carroll est reconnu comme un entraîneur proche de ses joueurs. Tous les joueurs passés avec lui considèrent que c’est le meilleur qu’ils ont eu sur ce point. Il défend en toutes circonstances ses joueurs comme récemment au sujet du racisme.

Jamais avant cette année cela n’a été aussi profond et si riche. Les échanges avec nos joueurs sur la façon dont ils ont saisi cette opportunité pour nous apprendre de plus en plus profondément à quoi ressemble la vie d’un homme noir en Amérique, des hommes et des femmes noirs. Plus que jamais, il y a eu moins de peur, moins d’inquiétude. J’aime que notre environnement soit tel que les gars sont prêts à dire ce qu’ils peuvent dire et ils sont d’accord avec ça, ce que nous avons besoin d’entendre.

Pete Carroll

Dans son management des lignes, Pete Carroll perd aussi de son influence. Dans cette guerre des tranchées offensive ou défensive, il a toujours su trouver les mots pour motiver ses joueurs, mais cette année il semble avoir du mal à les mettre dans la bonne direction. Même s’il n’est pas le coach principal des lignes, il a choisi ses assistants et devrait toujours trouver les mots pour les aider.

Finalement, avec cette nouvelle génération de joueurs, Pete Carroll semble avoir du mal à se renouveler. Son départ pourrait permettre la reconstruction nécessaire aux Seahawks. Dans une division très relevée, ses jeunes joueurs ont sûrement besoin d’un nouveau discours pour s’émanciper. Plus que son âge, Carroll paie aujourd’hui son management à l’ancienne. Cela n’enlèvera rien de son immense carrière. Mais il semble que l’ère Carroll – Wilson touche à sa fin. Malgré son contrat prolongé l’an dernier jusqu’en 2025, l’usure du temps se fait sentir. Une grande décision doit être prise à la prochaine intersaison et elle pourrait le concerner.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :