A l'affiche Hockey Sport US

Le journ’AHL : Novembre 2021 | Un record et des recrues au menu

Antichambre de la LNH, la Ligue Américaine de Hockey (ou AHL en anglais) n’est pas toujours des plus suivies par le public nord-américain et européen. Pourtant, en se voulant être une ligue de développement pour les jeunes joueurs, la AHL est un pilier important pour les succès futurs des franchises de la Ligue Nationale. Quelle permette à des recrues de connaitre leur première expérience professionnelle ou à des Européens de se familiariser le jeu nord-américain, il n’est donc pas surprenant d’y retrouver bons nombres de joueurs de talents. C’est pourquoi le CCS vous propose son journal version AHL, afin de vous faire découvrir cette ligue tout au long de la saison et de vous faire un suivi, sur une base mensuelle, des équipes et des joueurs qui y connaissent du succès.

Après un mois et demi d’activité, la saison en AHL bat son plein. Et même si la campagne est encore jeune, on commence déjà à voir certaines tendances sur le plan collectif et individuel. Nous vous proposons donc de découvrir les principaux faits marquants du mois de novembre dans la Ligue Américaine.

📰L’actu’AHL’ité

🐦La 32ème équipe dévoilée

Suite à l’ajout du Kraken de Seattle en LNH, il existait un déséquilibre entre le nombre d’équipes dans les deux ligues. C’est pour cette raison que, cette saison, le Kraken et les Panthers partagent le même club-école dans la AHL, les Charlotte Checkers. Cette situation est cependant temporaire puisque Seattle possèdera son propre club-école dès la saison prochaine. Le 5 novembre dernier, le nom et logo de cette équipe ont ainsi été dévoilés : Coechela Valley Firebirds. Située à Palm Springs, dans une zone aride en Californie, l’équipe s’est inspirée du Kraken en choisissant également une créature mythique pour la représenter.

Logo des Firebirds de Coachela Valley / Crédit: AHL

🥇Nouveau record pour débuter une saison

Véritable épouvantails depuis le début de la saison, les Comets d’Utica, club-école des New Jersey Devils, ont établi un nouveau record pour démarrer une campagne. Grâce à une victoire 4-1 face aux Charlotte Checkers, le 19 novembre dernier, ils ont ainsi établi une nouvelle marque avec 12 victoires consécutives. Il s’agissait d’un record de plus de trente ans qui appartenait aux Americans de Rochester lors de la saison 1984/1985. Les Comets ont même élargi leur record à 13 avant de s’incliner pour la première et seule fois face aux Americans. Il ne battront donc pas le record des Norfolk Admirals pour la plus grande séquence de victoires consécutives (28 en 2011/2012).

Crédit: Utica Comets

💉La COVID-19 vient chambouler certains matchs

Après avoir impactée certaines équipes de la Ligue Nationale il y a quelques semaines, la AHL commence à son tour à être affectée par la COVID-19. Lors de la dernière semaine de novembre, pas moins de trois équipes ont été touchées et ont vu leurs matchs reportés: les Bakersfield Condors, le Hartford Wolf Pack et les Hershey Bears. Cette situation a déjà commencé à déborder en Décembre et est suivie de proche par la Ligue afin de limiter son impact sur le calendrier.

🚨Les princip’AHL’es performances

🧑🧑🧑Performances collectives

Après avoir mentionné leur série de victoires record, il n’est pas surprenant d’apprendre que les Comets d’Utica ont continué de survoler la Ligue durant le mois de novembre. C’est tout logiquement qu’ils trônent au sommet du classement général avec une impressionnante fiche de 15-1-0. Efficaces dans tous les secteurs de jeu, il se classent ainsi dans le Top 10 de toutes les principales statistiques d’équipe. Parmi les autres équipes en forme, on peut également nommer le Heat de Stockton (11-2-2), les Thunderbirds de Springfield (14-3-2) et les Chicago Wolves (11-4-2) que l’on retrouve au sommet de leur division respective. Du côté des unités spéciales, les Americans de Rochester (11-6-0) sont les plus efficaces en avantage numérique (26.5%) tandis que les Bruins de Providence (8-5-4) s’imposent comme la forteresse en infériorité (88.7%).

Malgré un début de mois de novembre encourageant, les Phantoms de Lehigh Valley (3-10-5) restent finalement la pire équipe de la Ligue. Ils finissent d’ailleurs le mois sur une séquence de 7 défaites consécutives. Avec le plus haut total de buts encaissés (65) sur la saison et une fiche de 3-6-1 sur leurs dix derniers matchs, le Rocket de Laval fait partie des équipes qui connaissent beaucoup de difficulté ces dernières semaines.

Retrouvez ici les classements et statistiques complètes de chaque équipe.

🧒Performances individuelles

Telle une tradition, nous débutons par les honneurs décernés par la Ligue chaque mois. Martin Frk (Ontario Reign) a ainsi été élu meilleur joueur du mois grâce à une performance de 14 points en seulement 8 matchs. Présentant deux matchs consécutifs de 4 points, il est actuellement le troisième meilleur pointeur de la Ligue et contribue grandement aux succès des siens. Du côté des gardiens, c’est Justus Annunen (Colorado Eagles) qui s’est illustré. Après un départ difficile des Eagles, le portier finlandais leur a permis de se ressaisir grâce à ses cinq victoires en huit matchs. Finalement, le titre de meilleur recrue revient à un autre Finlandais, Matias Maccelli (Tucson Roadrunners) grâce à ses 14 points en 8 matchs. Choix de 4ème ronde en 2019 par les Coyotes, il s’affiche comme une révélation de ce début de saison après avoir connu du succès dans son pays natal.

Durant le mois, on a pu voir de nombreux mouvements de joueurs entre la Ligue Américaine et la LNH. Plusieurs jeunes talents et joueurs performants ont ainsi été rappelés dans la grande Ligue : Alex Newhook (Colorado Eagles), Scott Perunovich (Springfield Thunderbirds), Cole Caufield (Rocket de Laval) et Morgan Frost (Leigh High Valley Phantoms). Parmi les joueurs qui on fait le chemin inverse, les principaux noms sont Alexander Holtz (Utica Comets), Vladimir Tkachev (Ontario Reign) et un nom inattendu, Evander Kane (San Jose Barracuda). À voir s’il acceptera cependant de s’aligner avec le club-école des Sharks.

Parmi les autres joueurs qui se sont démarqués, le défenseur Tyler Wotherspoon (Utica Comets) est celui qui possède le meilleur différentiel avec +14, alors que le gardien vétéran Keith Kinkaid (Hartford Wolf Pack) comptabilise le plus grand nombre de victoires (9). Finalement, sans être parmi les meilleurs de la Ligue, nous souhaitions souligner la belle première saison de l’espoir du Wild, Marco Rossi (15 points en 13 matchs). Très fortement touché par la COVID-19 la saison dernière, il revient de très loin et le revoir performer à ce niveau est une belle preuve de persévérance.

Marco Rossi / Crédit: Ross Bonander

L’AHL’ignement des jeunes étoiles

Chaque mois, nous vous proposons notre sélection de cinq joueurs qui se sont démarqués et qui compose notre équipe d’étoiles. Dans l’optique de mettre en avant la mission de développement de jeunes joueurs dans la AHL, un de nos critères de sélection est que le joueur doit avoir maximum 22 ans ou en être à sa première saison dans la Ligue.

Jack Quinn (Rochester Americans)

11 matchs — 6 Buts / 8 Passe / 14 Points

Déjà à l’honneur le mois passé alors qu’il avait été élu la meilleur recrue par la AHL, Jack Quinn continue son excellent début de saison. À seulement 20 ans, il est le fer de lance de l’une des meilleurs équipes de la Ligue actuellement. Mieux encore, il termine le mois de novembre en étant fin seul au premier rang des pointeurs (24 points en 17 matchs) et des buteurs (11). Il est fort à parier qu’il va continuer sur ce rythme à moins que les Sabres ne le rappelle pour faire ses grands débuts dans la LNH.

JJ Peterka (Rochester Americans)

11 matchs — 3 Buts / 8 Passes / 11 Points

Le club-école des Sabres regorge de jeunes talents et JJ Peterka est un autre symbole de leurs succès actuels. À l’instar de Quinn, le jeune Allemand en est à sa première saison en Amérique du Nord et il semble s’être parfaitement acclimaté à son nouvel environnement. À la fin novembre, Il trône ainsi au huitième rang des pointeurs avec une récolte de 18 points en 17 matchs. Repêché en deuxième ronde (32ème) par Buffalo en 2020, ses prestations pourraient lui permettre de représenter l’Allemagne aux Jeux Olympiques, malgré ses 19 ans.

Jakob Pelletier (Stockton Heat)

10 matchs — 5 Buts / 5 Passes / 10 Points

Fier capitaine des Foreurs de Val d’Or la saison dernière avec qui il a atteint la finale en LHJMQ, Jakob Pelletier semble avoir transposé son leadership chez les professionnels. Il est en effet le leader offensif d’une équipe du Heat qui est actuellement la troisième meilleure dans toute la ligue. Sa fiche de +7 démontre également que son efficacité n’est pas seulement offensive. Malgré son petit gabarit (1m75 pour 73kg), il est en train de prouver que que Calgary a bien fait de ne pas avoir eu peur de le repêcher au 26ème rang en 2019.

Ville Heinola (Manitoba Moose)

11 matchs — 1 But / 10 Passes / 11 Points

Même si techniquement Ville Heinola en est à troisième expérience en AHL, il s’agit réellement de la première saison où il y jouera pour une saison au complet (à moins d’un rappel en LNH). Il répond d’ailleurs très bien aux attentes en se hissant parmi les meilleurs pointeurs chez les défenseurs. Avec un différentiel de -2, il doit néanmoins améliorer ses présences défensives, surtout si il espère se tailler une place dans l’effectif des Jets de Winnipeg. Ces derniers l’avaient repêché au 20ème rang en 2019.

Zac Jones (Hartford Wolf Pack)

10 matchs — 3 Buts / 7 Passes / 10 Points

Après un très bref passage avec les Rangers en sortie d’université la saison passée, Zac Jones fait lui aussi ses vrais débuts chez les professionnels cette année. À l’image de son équipe d’Hartford, il connait un assez bon début de saison, sans faire de bruit. Repêché seulement au troisième tour (68ème tour) en 2019, il pourrait être un bel atout pour les Rangers de New York dans les années à venir.

Akira Schmid (Utica Comets)

5 matchs —Moyenne de buts alloués: 1.60 / Pourcentage d’arrêts: 0.947

Si les Comets de Utica connaissent une aussi bon début de saison, c’est notamment en partie grâce aux excellents performances de leurs deux gardiens de but. Parmi eux, Akira Schmid est celui qui s’illustre le plus avec des statistiques affolantes. Il est tout logiquement l’un des meilleurs gardien de la Ligue, si ce n’est le meilleur actuellement.

Place maintenant au mois de Décembre afin de découvrir qui confirmera son bon début ou qui en profitera pour se révéler. On se retrouve donc dans un mois pour découvrir tous les principaux résultats et faits saillants de la Ligue dans le Journ’AHL du CCS.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :