Hockey Hockey International LA LNH de demain

CMJ 2022 : La Suède, l’heure de la vengeance ?

Le 26 décembre prochain, les meilleurs jeunes talents du hockey mondial vont se mettre à briller pour le coup d’envoi de la 46ème édition du Championnat du Monde Junior de Hockey sur glace (CMJ). La compétition s’étend sur dix jours avec pour apogée, la rencontre pour la médaille d’or le 5 janvier 2022. Evènement indissociable des fêtes de fin d’année, le CMJ 2022 prend place dans les patinoires d’Edmonton et de Red Deer, deux villes de la province d’Alberta au Canada. Avant le début de la compétition, le Café Crème Sport se focalise sur les grandes puissances du hockey junior. Aujourd’hui, direction la Suède pour observer ses forces et ses faiblesses en vu du CMJ 2022.

Source : IIHF/CCS

La Suède aborde les Mondiaux Juniors 2022 avec un esprit vengeur. L’an passé, la Junior Crowns disposait d’un alignement dense, talentueux et désireux de poursuivre sur sa lancée de leur médaille de bronze au CMJ 2020. Avec de solides défenseurs comme Bjornfot ou Broberg et de formidables buteurs avec Holtz et Raymond, la Suède avait de quoi réussir. Mais, largement touché par la Covid-19, les joueurs n’ont pas réussi à se mettre en marche au bon moment. Résultat : la Junior Crowns essuie deux revers en poule contre les Américains et les Russes avant de s’incliner 2-3 contre la Finlande en quart de finale.

Avec cette décevante 5ème place, la Suède débarque pour régler ses comptes et retrouver son rang à l’international. Son rang ? Oui, la Suède reste la troisième nation la plus victorieuse chez les juniors et détient le record d’invincibilité avec 54 matchs de groupe sans défaite jusqu’à l’année dernière (défaite contre la Russie). Pour le CMJ 2022, les Suédois emmènent pas moins six choix de première ronde de repêchage de la LNH. Attention.

🗡️ Attaque : Densité & dangerosité

Voici la liste des attaquants suédois convoqués pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect

Les Suédois débarquent une nouvelle fois avec une belle armada offensive. Pour mener l’unité offensive, trois noms se distinguent : William Eklund (photo de couverture), Fabian Lysell et Alexander Holtz. Le centre Eklund, choix n°7 du repêchage 2021, a disputé 9 rencontres de LNH avant d’être prêté au club suédois de Djurgårdens en SHL. Il participe enfin à son premier CMJ après avoir été écarté de la liste définitive l’année dernière pour cause de Covid-19. Polyvalent, complet, briseur de jeu, Eklund sera probablement le meneur vedette de la sélection suédoise. Fabian Lysell est également un talent révolutionnaire qui peut faire la différence sur le second trio. Le choix 21 des Bruins de Boston lors du dernier repêchage réalise une grande saison en AHL avec les Giants de Vancouver.

Enfin, le troisième nom est peut-être celui le plus attendu, c’est celui d’Alexander Holtz, le 7ème choix du repêchage 2020 chez les Devils du New Jersey. L’année dernière, son duo baptisé « The Twins Terrors » avec Lucas Raymond avait impressionné les observateurs. Trop performant avec les Red Wings, Lucas Raymond ne fait pas parti du voyage suédois. Holtz a la lourde tâche d’endosser le rôle de premier buteur de la sélection et devrait être aligné sur le premier trio avec Eklund. Avec 6 matchs en LNH cette saison et 10 points dont 6 buts avec les Comets d’Utica en AHL, Holtz a tout pour briller dans ce CMJ 2022.

Source : DigLogs

Derrière ces trois noms brillants, et malgré l’absence de Lucas Raymond, la Suède possède une multitude de talents en attaque. Prenons notamment l’exemple d’Oskar Olausson, 28ème choix des Avs de Colorado en 2021, qui devrait compléter la première ligne avec Eklund et Holtz. En 22 matchs de OHL avec les Colts de Barrie, Olausson cumule 25 points dont 12 buts et 13 passes. Et ce n’est pas le seul. Les deux revenants de l’année dernière, Zion Nybeck et Theodore Niederbach auront l’expérience pour apporter du danger sur les 2ème et 3ème trio. Ajoutons aussi la présence d’Isak Rosen, 14ème choix du repêchage 2021, solide meneur de jeu en SHL chez les pros, qui peut devenir l’une des révélations du tournoi.

Évaluation du CCS : 4,5/5 ⭐

Avec une telle densité compilant expérience et jeunes talents, la Suède possède l’une des meilleurs attaques du tournoi. Eklund et Holtz auront la lourde tâche de faire oublier l’absence de Lucas Raymond, mais la profondeur de la Junior Crowns est vraiment impressionnante. Mais les Suédois le savant, il faut plus qu’une armada de talents pour franchir les étapes d’un CMJ. Il faut que chacun soit au niveau où on les attend.

🛡️ Défense : Profondeur et diversité

Voici la liste des défenseurs suédois convoqués pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect

Si lors du dernier mondial junior, la Suède possédait plusieurs revenants du CMJ 2020, cette année seul un défenseur revient de l’édition 2021. Et ce n’est pas n’importe qui : Emil Andrae enthousiaste la majorité des observateurs puisqu’il est en passe de devenir le défenseur offensif n°1 du pays. Cette saison avec HK71 en Allsvenskan, il totalise 16 points en 21 matchs. Le choix n°20 des Flyers en 2020 est un excellent créateur et un association avec un garçon comme l’attaquant Isak Rosen fait saliver les partisans suédois. Andrae sera probablement aligné avec LA vedette défensive de la sélection : Simon Edvinsson. Véritable phénomène, l’espoir (encore) des Wings devra confirmer tout son potentiel durant ce CMJ. Nous lui accordons un article détaillé pour l’occasion.

Source : Hockey News

Derrière ces deux talents presque hors-normes, la Suède détient de très bon défenseurs capables de rendre chaque duo défensif performant et intimident. Surtout, Tomas Montén possède une large gamme d’options pour son alignement avec des joueurs au profil spécifique et profondément différent. Nous retrouvons ainsi des profils plutôt orientés vers l’attaque avec une grande vitesse et une belle mobilité : c’est le cas de Joël Nystrom, choix de septième ronde des Canes en 2021, cumule 4 buts et 8 passes en SHL. Même constat pour Måns Forsfjäll. Montén peut également mettre en place des duos plus physique avec des garçons tenaces à l’image de Helge Grans (191cm/93kg), choix 20 du repêchage 2020, retranché de la liste suédoise au dernier moment en 2021, même rôle pour Leo Lööf ou Anton Olsson.

Évaluation du CCS : 4/5 ⭐

La multitude d’options que représente la liste défensive des suédois est probablement sa plus grande force dans une compétition où il faut sans cesse s’adapter à ses adversaires. Avec deux figures de proue en la personne d’Edvinsson et de Andrae, la Suède possède des leaders capables de porter l’équipe mais derrière, chaque garçon est capable d’apporter quelque chose à l’équipe : robustesse, ténacité, soutient offensif, vitesse… Bref, une défense complète et profonde.

🧱 Gardien : Solidité maximale

Voici la liste des gardiens suédois convoqués pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect
Source : The Athletic

Bien évidemment les yeux seront braqués sur Jesper Wallstedt, présenté comme le meilleur gardien suédois depuis un certain Henrik Lundqvist. Comme pour Edvinsson, un article spécial lui ai consacré. Concentrons-nous donc ici sur sa doublure, Calle Clang. Si Wallstedt connaît une mauvaise phase dans cette compétition, la Suède peut compter sur un jeune talent très prometteur lui aussi. Repêché en troisième ronde par les Penguins de Pittsburgh en 2020, Clang a été étincelant avec la sélection suédoise cette année : en 4 matchs, il enregistre un pourcentage de sauvetage de .951 et une moyenne de buts alloués de 1,20. Si Clang connaît quelques difficultés en championnat (8 matchs, .892SAV% et 2,73GAA), il reste une excellent option pour suppléer Wallstedt. La troisième option devant les cages, Jesper Vikman a largement son mot à dire pour le rôle de second gardien. Choix de cinquième ronde en 2020 chez les Golden Knights, Vikman réalise une très belle saison en WHL avec les Giants de Vancouver, il livre une fiche de 11-5-1 dont deux blanchissages.

Évaluation du CCS : 4,5/5 ⭐

Derrière Askarov, Jesper Wallstedt est probablement le gardien le plus attendu de cette génération. Probablement l’un des gardiens les plus matures à son âge, il devra confirmer lors du CMJ 2022. Les doublures ne sont peut-être pas des gardiens de premier plan mais les deux peuvent largement compenser un moment d’absence de la superstar en devenir qu’est Wallstedt.

Prédictions du CCS :
Médaille d’Argent – Prétendante à l’Or

Attaque : 4,5/5⭐ // Défense : 4/5⭐ // Gardien : 4,5/5⭐

Des stars à tous les niveaux, de la profondeur sur toutes les lignes. La Suède débarque en Alberta pour retrouver les sommets du hockey junior international. En attaque, les Suédois sont emmenés par le duo Holtz/Eklund, en défense c’est Edvinsson et Andrae qui assurent avec une belle complémentarité et devant les filets, Wallstedt demeure l’un des gardiens les plus talentueux du moment. Dans un groupe où la Russie et les Etats-Unis semblent moins effrayants que l’année passée, la Suède ne devra pas se laisser surprendre en phase de poule. Surtout, nous attendons beaucoup de leur prestation en phase éliminatoire. Sur le papier, la Suède s’impose comme la rivale numéro 1 du Canada.

Retrouvez-ici nos évaluations des équipes nationales favorites pour le CMJ 2022 :

(6 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :