Hockey Hockey International LA LNH de demain

CMJ 2022 – Trois espoirs russe à suivre : Askarov, Michkov, Yurov

Le 26 décembre prochain, les meilleurs jeunes talents du hockey mondial vont se mettre à briller pour le coup d’envoi de la 46ème édition du Championnat du Monde Junior de Hockey sur glace (CMJ). Le Café Crème Sport profite de l’occasion pour se focaliser sur trois joueurs attendus, ou non, pour chaque nation « dominante » du hockey junior mondial. Prenons la direction de la Russie pour décrypter les trois talents à suivre !

Présentation globale de l’équipe nationale de Russie pour le CMJ 2022 :
CMJ 2022 : La Russie peut-elle retrouver le podium ?

🇷🇺 Yaroslav Askarov

Crédit: Simon Eliasson

Date de naissance : 12 juin 2002 (19 ans)
Club : SKA Saint-Pétersbourg (KHL) / SKA Neva Saint-Pétersbourg (VHL) // Poste : Gardien
Repêché : Nashville Predators ( #11 Ronde 1 / 2020)
Taille : 192 cm // Poids : 80 kg
Statistiques saison en cours :
KHL : 5 matchs / Moy. Buts Alloués : 2,01 / % Arrêts : 0.904
VHL : 5 matchs / Moy. Buts Alloués : 2,20 / % Arrêts : 0.913

PARCOURS :
Voilà déjà plusieurs années que le nom de Yaroslav Askarov fascine en Russie et partout dans le monde. Présenté comme le meilleur gardien de sa génération, amené à dominer le poste de gardien en LNH et ailleurs, Askarov est un prodige russe programmé pour réussir. Bercé dans le club de Saint-Pétersbourg où il évolue depuis son plus jeune âge, Askarov grille les étapes à la vitesse de l’éclair. Repêché en 11ème position en 2020 par les Predators de Nashville, gardien sélectionné le plus haut depuis Carey Price en 2005, Askarov est vraiment spécial, et voici pourquoi. Sa mobilité est tout simplement extraordinaire, ses mouvements impressionnants surtout au niveau des jambes, sa vision est folle et ses réflexes bluffant. Bref, Askarov a tout d’un OVNI. Si nous connaissions son talent depuis ses jeunes années, la saison 2020/2021 fût une véritable confirmation. En 9 rencontres avec les adultes, Askarov sort une fiche de 5-4-0 avec seulement 1,21 buts encaissés en moyenne et un pourcentage de sauvetage vertigineux de .951. Il avait alors 18 ans.

Grâce à ces compétences élites, Askarov défend les filets de toutes les sélections jeunes de la Russie depuis 2017. Son palmarès est déjà impressionnant : du bronze en 2018 à la Coupe Hlinka Gretzky avec les U18 avant de remporter la médaille d’or au CMJ U17 cette même année. Askarov empile les médailles par suite avec deux médailles d’argent, l’une au CMJ U18 et l’autre au CMJ U20 en 2020. Sa performance majuscule à l’international est celle à la Coupe Hlinka Gretzky en 2019 : 4 matchs, 4 victoires, un seul but encaissé, .960% d’arrêt. En compétition, Askarov a disputé 31 matchs avec la Russie et affiche un bilan de 20-8-3, une moyenne de buts alloués de 2,36 et un pourcentage d’arrêt de .922%.

SAISON EN COURS :
Cette saison, Yaroslav Askarov évolue toujours sous les couleurs du SKA, naviguant entre l’équipe première et l’équipe secondaire. Blessé pendant près d’un mois en début de saison, il a retrouvé le chemin de la glace fin octobre. Askarov a ainsi disputé 5 matchs en KHL et 5 en VHL. Avec les adultes, il n’a encaissé que 2,01 buts et 2,20 en VHL pour des pourcentages de sauvetage dépassant les .900. Askarov poursuit son chemin avec sérieux.

SON OBJECTIF AUX CMJ :
L’année dernière, Askarov n’a pas réussi à porter la sélection russe, échouant au pied du podium. Il aura évidemment à cœur de faire oublier cet échec, lui qui garde les cages de la Russie au CMJ pour la troisième fois consécutive. Son expérience internationale devrait permettre à Askarov de porter la Russie dans cette compétition.

🇷🇺 Matvei Michkov

Crédit : Dicodusport

Date de naissance : 09 décembre 2004 (17 ans)
Club : SKA Saint-Pétersbourg (KHL) / (MHL) / // Poste : Attaquant
Repêché : éligible pour 2023
Taille : 178 cm // Poids : 72 kg
Statistiques saison en cours :
KHL : 13 matchs, 2 buts / 3 passes / 5 points
MHL : 11 matchs, 17 buts / 11 passes / 28 points

PARCOURS :
Qui n’a pas entendu son nom ces derniers mois ? Matvei Michkov est LA future star du hockey russe et probablement de la LNH. Le prodige, le joyaux du Kremlin vient tout juste de fêter ses 17 ans et pourtant, il fait tourner les yeux de n’importe quelle franchise de la grande ligue nord-américaine. Avec un sens du but incroyable (vraiment), le gamin natif de Perm sera assurément l’une des plus grandes attractions de ce mondial junior. Depuis son plus jeune âge, Michkov a écrasé la concurrence et l’adversité partout où il est passé. En 2019-2020, dans sa seconde saison avec les U16 du Lokomotiv, Michkov a cumulé pas moins de 70 buts en 29 parties. L’année dernière, il rejoint le club espoir du SKA Saint-Pétersbourg, même équipe que le gardien Yaroslav Askarov. En MHL, la ligue junior russe, Michkov engrange 52 points en 50 matchs et surtout 35 buts, impressionnant. Avec les séries, son total se porte à 56 points en 56 matchs, dépassant ainsi le record d’un certain Nikita Kucherov. Michkov est logiquement considéré comme le potentiel premier choix du repêchage 2023, en sérieuse concurrence avec le Canadien, Connor Bedard. Les médias s’amusent à présenter ce duo comme la relève du duo iconique Ovechkin/Crosby, rien que ça.

Au niveau international, le prodige russe ne perd pas de vitesse. Lors de la saison 2019/2020, avec les U16 russes, Michkov a inscrit 10 buts, délivré 12 passes pour un total de 22 points en seulement 11 petites rencontres. Mais le point culminant de son aventure internationale, pour le moment, demeure sa prestation stratosphérique aux Mondiaux Juniors U18 l’année dernière. C’est réellement là où Michkov a confirmé tous les espoirs que l’on pouvait placer en lui. En 7 parties, Michkov a inscrit 12 buts et délivré 4 passes pour conduire la Russie en finale, face au Canada du duo Connor Bedard/Shane Wright. Avec 12 buts, il devient le joueur russe le plus prolifique de l’histoire du tournoi et le deuxième meilleur marqueur sur une édition. Nommé MVP de la compétition, il échoue à remporter l’or face aux Canadiens mais c’est nom reste gravé dans le marbre des juniors.

SAISON EN COURS :
La conclusion de ce début de saison pour Michkov ? Trop fort pour les juniors. En MHL avec le SKA, Michkov a tourné à près de deux buts par rencontre. En toute logique, l’équipe première de Saint-Pétersbourg l’a appelé pour jouer en KHL. En 13 rencontres, il a inscrit 2 buts et délivré 3 assistances. De beaux chiffres pour un gamin de 17 ans à peine et qui reste sur la glace que 7min en moyenne par match. L’information de la saison est probablement le contrat que Michkov a signé avec son club : une prolongation jusqu’en 2026. Pour celles et ceux qui veulent le voir en LNH, il faudra être patient.

SON OBJECTIF AUX CMJ :
Tous les yeux seront braqués sur lui et sur sa rivalité avec Connor Bedard. Peu de pression sur ses épaules au regard de son âge, mais Michkov aura les lumières sur lui et il devra poursuivre sa domination pour aider l’attaque russe à trouver des solutions. On salive déjà.

🇷🇺 Danila Yurov

Date de naissance : 22 décembre 2003
Club : Mettalurg Magnitogorsk (KHL) / (MHL) // Poste : Attaquant
Repêché : éligible pour 2022
Taille : 185 cm// Poids : 81 kg
Statistiques saison en cours :
KHL : 21 matchs, 0 point
MHL : 6 matchs, 3 buts / 9 passes / 12 points

PARCOURS :
Si les projecteurs sont tournés sur Askarov et Michkov, un jeune attaquant tout aussi talentueux devra prendre ses responsabilités pour accompagner Michkov sur le front de l’attaque russe. Danila Yurov est annoncé dans le top 5 du prochain repêchage et certains le place même sur le podium, très proche de Shane Wright. Tout comme son coéquipier Michkov, Yurov a écrasé la concurrence chez les plus jeunes. Lors de sa première saison chez les espoirs du Mettalurg en 2018, Yurov a cumulé 60 points en 35 matchs dont 25 buts ! Même en U17, toujours avec le Mettalurg, le jeune Yurov a compilé 7 buts et 20 passes en 19 matchs lors de la saison 2019-2020 avant d’intégrer l’équipe junior et évoluer en MHL. Ailier bidirectionnel de grand talent, Yurov possède un sens de la passe juste assez impressionnante. Il a montré ses talents l’année dernière en MHL avec l’équipe de Stalnye Lisy (équipe junior de Magnitogorsk) en cumulant 25 points en 23 matchs dont 13 buts. Lors de cette même saison 2020-2021, Yurov a disputé ses premières rencontres chez les pros de la KHL.

A l’international, c’est surtout lors du mondial U18 que Yurov a explosé aux yeux du monde, profitant bien des des lumières accordés à Michkov. Yurov n’a pas fait que de la figuration. Il s’est démarqué en tant qu’ailier de première ligne de la Russie pour les sept matchs, à égalité au deuxième rang du tournoi avec sept assistances et au troisième rang des pointeurs avec 11 points. Ce n’est pas la première fois que Yurov montre un spectacle devant la communauté des dépisteurs de la LNH, car Yurov était parmi les meilleurs buteurs pour aider la Russie à remporter l’or au Défi mondial de hockey U17 en 2019. Il semble être un complément exemplaire pour faire briller Michkov.

SAISON EN COURS :
Cette saison, toujours avec le Mettalurg, Danila Yurov continu de s’exercer aux côtés des professionnels de la KHL. Yurov n’a pas inscrit le moindre point pour le moment mais il faut dire que son temps de jeu est très faible, tournant autour des 4 minutes. Avec plus de 40 matchs en KHL à seulement 17 ans, Yurov n’a dépassé les 10 minutes que dans deux rencontres. Mais en MHL, Yurov domine outrageusement. En 6 rencontres, il inscrit 3 buts et délivré 9 passes tout en participant à l’excellent début de saison de son club.

SON OBJECTIF AUX CMJ :
Yurov devra, comme Michkov, porter l’attaque russe pour ce tournoi. Ils l’ont déjà fait lors du mondial U18, il faut maintenant confirmer. Surtout, Yurov devra prouver aux dépisteurs de la LNH qu’il a sa place sur le podium du prochain repêchage.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :