Omnisport Sports hiver

L’hebdo sports d’hiver du CCS #4 : Le Grand Bornand, terre d’émotions pour le biathlon Français

La rédaction sports d’hiver du CCS s’est donné l’objectif de parler de tous les sports présents aux JO de 2022. Alors pour accompagner la présentation des différents sports d’hiver (biathlon, ski alpin, patinage, bobsleigh…), quoi de mieux qu’un bilan hebdomadaire des Français qui visent une qualification afin de les suivre dans leurs objectifs. Pour certains, la qualification olympique serait un moment historique car jamais réalisé. Retenez bien les noms que vous lirez chaque semaine, ils vont vous faire vibrer en février prochain !

Biathlon

Quel week-end mais quel week-end ! Dans une ambiance de folie au Grand Bornand, devant des dizaines de milliers de personnes, les biathlètes français ont réalisé un week-end exceptionnel : 6 podiums en 6 courses dont 2 victoires individuelles et un maillot jaune qui passera les fêtes au chaud sur les épaules d’Emilien Jacquelin !

Pour ce premier triptyque Sprint-Poursuite-Mass Start, Emilien Jacquelin nous a rappelé Martin Fourcade, notamment dans sa manière d’attaquer sur les skis et au tir sur la Mass-Start, qu’il remporte brillamment pour finir l’année. Avant ça, il avait terminé 9ème du Sprint et 7ème de la Poursuite. Grâce à sa première victoire sur le circuit (les autres étaient aux Mondiaux), il va enfin goûter au plaisir de porter le maillot jaune.

Emilien Jacquelin remporte sa première victoire en coupe du monde lors de la Mass-Start (Crédit : Getty Images)

Son premier poursuivant est français et se nomme Quentin Fillon-Maillet, auteur d’un week-end presque sans faute. Quatrième du Sprint, il s’est imposé en patron sur la Poursuite avant de terminer 2ème au forceps de la Mass-Start, sur laquelle il portait le maillot jaune. Il portera le maillot rouge sur la prochaine Poursuite.

Quentin Fillon-Maillet a remporté la poursuite, sa 2ème victoire de la saison (Crédit : AFP/Olivier Chassignole)

Derrière les deux leaders, les autres bleus ont connu des fortunes diverses. Simon Desthieux a fini 13ème du Sprint, 17ème de la Poursuite et 23ème de la Mass-Start, en délicatesse sur le tir. Fabien Claude a suivi la tendance inverse : 40ème du Sprint, il effectue la remontée du jour sur la Poursuite (14ème) avant de finir 14ème de la Mass-Start. Pour Antonin Guigonnat, ce sont respectivement les 22ème, 23ème et 16ème place, auxquelles il faut ajouter cette très belle vidéo inside des supporters du Grand Bo. Enfin, Eric Perrot n’a pas pu se qualifier pour la Poursuite, terminant 68ème du Sprint.

Chez les femmes, le Grand Bornand a marqué la renaissance de Julia Simon, devant un public qui l’a transcendé dans des courses à confrontations qui lui vont si bien. Treizième du Sprint, elle est remontée en 2ème place sur la Poursuite, avant d’aller chercher cette même 2ème place sur la Mass-Start. Julia est de retour aux affaires !

Julia Simon a terminé deux fois derrière Elvira Oeberg (Crédit : Le Dauphiné Libéré)

Anais Bescond a vécu un week-end en deux temps. Elle apporte le premier podium du week-end avec sa 2ème place sur le Sprint, puis va chercher la 6ème place de la Poursuite. Malade, elle a dû déclarer forfait pour la Mass-Start. Justine Braisaz-Bouchet a vécu un week-end à son image : intouchable sur les skis (meilleur temps de la Poursuite et de la Mass-Start), son tir l’a pénalisé, avec 13 fautes sur 50 balles tirées. Résultat : 31ème du Sprint, 17ème de la Poursuite et 15ème de la Mass-Start.

Week-end également contrasté pour Anaïs Chevalier-Bouchet, moins en forme sur les skis et un peu en délicatesse sur le tir. Elle termine 25ème du Sprint, remonte à la 14ème place sur la Poursuite et finit 14ème de la Mass-Start. Les deux dernières françaises, Chloé Chevalier et Caroline Colombo, n’ont pu disputer que le Sprint, qu’elles terminent respectivement aux 64ème et 93ème place.

L’état des lieux des français après 4 semaines de compétition

Prochain rendez-vous : du 6 au 9 Janvier à Oberhof (Allemagne) chez les femmes et les hommes.

Ski nordique

Les spécialistes du Sprint avaient rendez-vous ce week-end à Dresden pour un week-end qui leur était dédié, et la France s’est une nouvelle fois distinguée. Lucas Chanavat a obtenu son premier podium de l’hiver en finissant 3ème du Sprint, où Richard Jouve a échoué en demi-finales. Ce duo est ensuite allé chercher la 5ème place du Team Sprint, jouant la victoire jusqu’au sprint final. L’équipe de France II, composée de Renaud Jay et Arnaud Chautemps, a terminé 8ème. Ces deux derniers ont respectivement été éliminés en quarts de finale et en séries lors du Sprint individuel.

Chez les femmes, les résultats sont encourageants. Lena Quintin a obtenu sa première demi-finale de l’hiver mais est encore trop courte pour aller chercher la finale. Avec Flora Dolci, elles ont obtenu la 8ème place du team Sprint.

Prochain rendez-vous : le Tour de Ski du 28 Décembre au 4 Janvier pour les femmes et les hommes, à Lenzerheide (Suisse), Oberstdorf (Allemagne) et Val di Fiemme (Italie)

L’état des lieux des français après 4 semaines de compétition

Saut à ski

Chez les femmes, les deux épreuves de Ramsau (sur des tremplins HS 98) ont permis de confirmer la bonne période de Joséphine Pagnier. Qualifiée 13ème le jeudi, elle obtient une bonne 24ème place le jour suivant. Elle était malheureusement la seule française en lice vendredi puisque Océane Avocat Gros et Julia Clair, respectivement 43ème et 44ème des qualifications, n’ont pas intégré le top 40.

Joséphine Pagnier a obtenu un nouveau top 25 (Crédit : Est républicain)

Chez les hommes, grosse désillusion puisqu’aucun français n’a intégré le top 50 des qualifications, synonyme de participations aux deux épreuves HS 140 du week-end. Alessandro Batby est à la pire des positions, 51ème. Mathis Contamine est plus loin, 61ème. Le saut à ski français est malheureusement condamné à jouer la qualification pour les épreuves du week-end, ni plus ni moins, faute de moyens pour développer ce sport.

Prochain rendez-vous : pour les hommes, la traditionnelle tournée des 4 tremplins du 28 Décembre au 6 Janvier avec des passages à Oberstdorf et Garmish (Allemagne) puis Innsbruck et Bischofshofen (Autriche).
Non intégrées, les femmes participeront à la première édition du Silverster Tournament du 31 Décembre au 1er Janvier à Ljubno (Slovénie).

L’état des lieux des français ayant marqué des points en coupe du monde (aucun ne l’ont fait chez les hommes)

Combiné nordique

Chez les femmes, week-end en demi-teinte de Lena Brocard à Ramsau. Dix-huitième après le saut, elle n’a pas pu combler son retour et termine la partie de ski de fond à la même position.

Chez les hommes, il y avait 5 français présents sur le pont, ou le tremplin. Laurent Muhlethaler s’est une nouvelle fois montré comme le meilleur bleu, avec deux top 20. Dix-neuvième samedi, il termine même 15ème de l’épreuve du dimanche. Les autres français sont plus loin : Gaël Blondeau termine 28ème puis 37ème, Antoine Gérard 32ème puis 34ème, Matteo Baud 34ème puis 30ème, et Edgar Vallet 41ème puis 40ème pour ses premières épreuves en coupe du monde à 21 ans.

L’état des lieux des français sur le classement de la coupe du monde de combiné nordique

Prochain rendez-vous : du 6 au 9 Janvier à Val di Fiemme (Italie) pour les femmes et les hommes.

Ski Alpin

Les dames de la vitesse était une nouvelle fois sur le pont ce week-end, sur la OK de Val d’Isère. Et c’est l’italienne Sofia Goggia qui a (encore), remporté les deux courses, elle porte déjà son total de victoires à 5 depuis le début de la saison ! 14e de la descente et 17e du super-G, Laura Gauche confirme sa bonne forme dans ce début de saison. Mais les plus belles performances nous viennent de Romane Miradoli et Camille Cerutti, qui se classent 10e et 11e du super-G. Meilleure performance en carrière pour Cerutti, qui s’offre un beau cadeau, à 3 jours de son 23e anniversaire.

Les hommes était eux en Italie, à Val Gardena d’abord pour la vitesse, et sur la gran risa d’Alta Badia pour deux géants. Sur la Saslong, c’est Johan Clarey, 40 ans, qui signe le meilleur résultat bleu avec une 6e place sur la descente, remportée par l’américain Bryce Bennett. Il échoue à 16 petits centièmes du podium. Derrière, Maxence Muzaton termine 20e, et Nils Allègre 29e, après avoir été le meilleur français la veille sur le super G avec une 15e place. En géant, les français ont finalement été loin du compte, à commencer par le tenant du gros globe de cristal, Alexis Pinturault. 15e dimanche, et 18e hier, Pinturault n’a jamais été en mesure de rivaliser avec les meilleurs, et notamment son rival Marco Odermatt, de quoi inquiéter à quelques semaines du début des Jeux. De son côté, le champion du monde en titre Mathieu Faivre avait démarrer tambour battant en remportant la première manche dimanche, avant de s’écrouler en deuxième (16e). Belle réaction dans on deuxième run hier, qui lui permet d’accrocher la 9e place.

Prochain rendez-vous : dès aujourd’hui à Courchevel pour les femmes avec deux géants de prévus, et mercredi pour les hommes avec un slalom en nocturne à Madonna di Campiglio.

Ski acrobatique

Le ski de bosses était de retour en France ce week-end, sur la piste de l’Alpe d’Huez ! Perrine Laffont, très attendue à domicile, a sans doute vécu un des plus mauvais moments de sa jeune carrière. Victime d’une chute vendredi lors de son run finale, la française met quelques instants avant de se relever, sonnée, et de saluer les supporters tricolores. Les examens révéleront finalement une commotion cérébrale qui l’empêchera de courir le lendemain sur l’épreuve en duel… Week-end tout aussi délicat chez les hommes, Sacha Theocharis se classe 14e de l’épreuve classique, pendant que le leader de cette équipe de France masculine, Benjamin Cavet, ne parvenait pas à se qualifier pour la finale. Il se reprendra le lendemain en terminant 9e des duels, toujours loin de ses attentes.

En skicross, un français peut en cacher un autre ! Térence Tchiknavorian, victorieux à Val Thorens le week-end dernier, et à nouveau sur le podium en début de semaine à Arosa, s’est montré un peu plus en retrait avec une 9e place comme meilleure résultat sur les deux courses. C’est Bastien Midol qui a dominé ce week-end italien à Innichen ! Deuxième samedi, il a fait encore mieux dimanche en s’imposant, face à 3 suisses en finale, sa 5e victoire en Coupe du Monde ! Il revient à 40 points de son compatriote au général… Week-end plus contrasté chez les femmes, et notamment pour Marielle Berger Sabbatel. 4e samedi, la française a été victime d’une grosse chute en demi-finale dimanche, et n’a pas pu finir la compétition. L’inquiétude est de mise quant à l’état de son genou gauche, à un mois et demi des JO…

L’ensemble des classements des disciplines liées au ski acrobatique

Prochain rendez-vous : du 30 décembre au 1er janvier à Calgary (CAN) pour du halfpipe.

Snowboard

Vainqueur de la petite finale en snowboard cross à Cervinia (ITA), Chloe Trespeuch termine 5e et meilleure française ce week-end ! Elle pointe à la 4e place du classement général. Deuxième française qualifiée, Alexia Queyrel prend une 11e place finale, elle égale sa meilleure performance en Coupe du Monde. Manon Petit Lenoir, 17e, était la première non qualifiée pour la phase finale de la compétition.

Chez les garçons, Merlin Surget, 4e des qualifications, n’a pu faire mieux qu’une 25e place après avoir terminé 4e de son huitième de finale. Quentin Sodogas termine juste devant à la 24e position, également éliminé dès les 1/8.

Prochain rendez-vous : Du 29 décembre au 2 janvier à Calgary (CAN) pour du slopestyle.

Patinage artistique

Cette semaine, il n’y avait pas de compétition internationale en patinage artistique pour les français. Mais les championnats de France se déroulaient à Cergy-Pontoise. Au cours de ceux-ci, les favoris ont tenu leur rang. Le binôme Gabriella Papadakis & Guillaume Cizeron s’est imposé en danse sur glace pour la septième fois. De son côté Kévin Aymoz a gagné chez les hommes pour la cinquième fois consécutive. La championne de France en titre Léa Serna a également conservé son titre samedi avec un total de 181,01 points. En couple, c’est le duo composé de Camille & Pavel Kovalev qui l’a emporté.

Kevin Aymoz lors des Championnats de France de patinage artistique (E. Garnier/L’Équipe)

A noter que les danseurs sur glace ont battu leur record du monde du programme court lors de celui-ci d’environ 4 points. Même s’il ne faut pas prendre en compte une compétition nationale comme référence, cela montre qu’ils sont sur la très bonne voie pour les Jeux en février. Et ce n’est pas la chute de Gabriella sur le programme long qui les a privés de leur titre tant ils sont au-dessus de la concurrence. De plus, l’annulation de la finale du Grand Prix qui devait avoir lieu la semaine dernière leur a servi à faire quelques modifications et améliorations à leurs programmes.

Kevin Aymoz de son côté vit un début de saison compliqué. Il n’était pas dit qu’il allait réussir à conserver son titre. Son programme long qui lui a permis de devancer son concurrent Adam Siao Him Fa qui menait de 8 points suite au court l’a montré sous son meilleur jour.

L’ensemble des podiums des championnats de France de patinage artistique

Prochain rendez-vous : du 10 au 16 janvier à Tallinn (Estonie) pour les championnats d’Europe

Short-track

Comme pour le patinage artistique, les championnats de France de Short-track se déroulaient ce week-end. Chez les femmes, Tifany Huot-Marchand n’a rien laissé à ses concurrentes. Elle est sacrée championne de France en 500, 1000 et 1500m.

Chez les hommes, Sébastien Lepape s’impose sur les deux distances les plus longues (1000 et 1500m). Quentin Fercoq de son côté est champion de France du 500m.

Suite à l’annulation des championnats d’Europe (et des championnats des Quatre Continents), il n’y a plus de compétition internationale avant les Jeux Olympiques de Pékin en février. Les nombreux athlètes ont concouru pour la dernière fois à l’international lors de la coupe du monde à Dordrecht (Pays-Bas) fin novembre.

Prochain rendez-vous : le 5 février pour les Jeux Olympiques à Pékin (Chine)

Handiski

Seuls les skieurs alpins concouraient ce week-end. Chez les femmes, Marie Bochet fait 4ème des deux premiers slaloms géants du week-end. Par la suite, elle prend la 3ème place de celui de dimanche. Seul point noir, elle est disqualifiée en slalom. Arthur Bauchet continue sur sa belle dynamique et fait 2ème du premier slalom géant avant de remporter les deux suivants puis l’épreuve de slalom. Jordan Broisin réalise une belle première course (6ème) mais ne parvient pas à finir sa deuxième descente samedi. Il est dans le top 10 du dernier géant (7ème) mais échoue sur le slalom. Oscar Burnham est aux portes du top 10 sur la première course (11ème) et prend la 5ème place sur la seconde et rentre de nouveau dans le top-10 sur la troisième (10). Il s’adjuge une nouvelle fois la 5ème place, en slalom cette fois. Jules Segers, dont vous pouvez retrouver l’interview que nous avions réalisée de lui l’année dernière ici, fait 20ème, puis 16ème. Il ne parvient pas à finir les deux courses suivantes. Quant à Manoel Bourdenx il est disqualifié sur le premier et troisième géant et prend la 12ème place du second. Il est quatorzième du slalom.

En catégorie assis, Victor Pierrel réalise trois top 10 (8, 9 & 8) puis un top-5 en slalom en prenant la 5ème place. Son compatriote Lou Braz-Dagand est 11ème du premier mais ne finit malheureusement pas le premier des deux géants du samedi, comme ce sera également le cas pour le 3ème Géant. Il est 9ème du slalom.

Dans la catégorie malvoyant, Hyacinthe Deleplace et son guide Maxime Jourdan finissent 3ème, 5ème, puis 4ème. Comme beaucoup d’autres français, ils buttent sur le slalom qu’ils ne finissent pas.

Classement de la coupe du monde en alpin suite aux courses de ce week-end

Prochain rendez-vous : Pour tout le handisport (snowboard, alpin & nordique), rendez-vous du 8 au 21 janvier à Lillehammer (Norvège) pour les 1ers championnats du monde de handiski avec toutes les disciplines regroupées de l’histoire !

Bobsleigh

Romain Heinrich réalise un très bon week-end, en bob à 2 comme à 4. En effet, il va chercher deux top 10 avec ses coéquipiers. Il termine 8ème en bob à 2 ce qui le fait remonter 11ème au général de la Coupe du Monde. Même performance en bob à 4. Ils terminent 8ème ce qui leur permet de remonter en 16ème position au général.

Prochain rendez-vous : Sigulda en Lettonie, deux manches de bob à 2 le 01 et 02 janvier

Skeleton

Agathe Bessard se rapproche du top 20 ! Après sa 22ème place sur la piste d’Altenberg le 3 décembre, elle fait mieux et termine 21ème. Elle loupe le top 20 et le 2ème run pour seulement 14 centièmes. Elle est toujours 24ème du classement général, 4ème junior.

Prochain rendez-vous : Sigulda en Lettonie le 31/12

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :