Hockey Hockey International LA LNH de demain

CMJ 2022 : La Finlande, en route pour le Bronze ?

Le dimanche 26 décembre 2021, les meilleurs jeunes talents du hockey mondial vont se mettre à briller pour le coup d’envoi de la 46ème édition du Championnat du monde junior de hockey sur glace (CMJ). La compétition s’étend sur dix jours avec, pour apogée, la rencontre pour la médaille d’or le mercredi 5 janvier 2022. Évènement indissociable des fêtes de fin d’année, le CMJ 2022 prend place dans les patinoires d’Edmonton et de Red Deer, deux villes de la province de l’Alberta au Canada. Avant le début de la compétition, le Café Crème Sport se focalise sur les grandes puissances du hockey junior. Aujourd’hui, direction la Finlande pour observer ses forces et ses faiblesses en vu du CMJ 2022.

Source : IIHF/CCS

Tout comme les Etats-Unis et le Canada, la Finlande a remporté trois médailles d’or aux Mondiaux Juniors sur les neuf dernières années. Au CMJ 2021 à Edmonton, la Finlande est apparue avec une nouvelle liste talentueuse et surprenante lui permettant de remporter sa 7ème médaille de bronze de la compétition. Après avoir terminé à la 3ème place du groupe B derrière le Canada et les Etats-Unis, les Finlandais ont dépassé la Suède (3-2) avant de s’incliner en demi contre les USA. Dans le match pour la 3ème place, portée par deux buts de l’excellent Anton Lundell, la Finlande a giflé la Russie 4-1.

Comme chaque année, la Finlande revient pour une médaille grâce à une identité défensive solide et une éthique de travail irréprochable. Cette-fois ci, la ligne bleue et le poste de gardien semblent toujours talentueux, mais c’est en attaque que la Finlande arrive avec davantage de certitudes et peut-être plus de talents.

🗡️ Attaque : Jeunesse et danger(s)

Voici la liste des attaquants finlandais convoqués pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect

Les Jeunes Lions, surnom donné à la sélection junior de la Finlande, débarquent avec du mordant au CMJ 2022. Bien que le patron finlandais du dernier CMJ, Anton Lundell, ne soit pas éligible pour cette année, la Finlande dispose de deux stars en puissance : Joakim Kemell et Brad Lambert. Entre un buteur exceptionnel et un centre bidirectionnel, ces deux talents éligibles et projetés dans le Top 5 du repêchage 2022 de la LNH constituent deux grosses menaces offensives. En raison de la popularité croissante, le CCS vous propose un article consacré aux espoirs finlandais à suivre cette année au CMJ. Derrière ces deux pépites, la liste de l’entraîneur en chef Antti Pennanen demeure dense et talentueuse. Peut-être plus que l’année dernière. Un groupe d’attaquants de 19 ans se détache, avec à sa tête, l’espoir des Maple Leafs de Toronto, choix 59 du repêchage 2020 : Roni Hirvonen.

Crédit : The Hockey News

Roni Hirvonen entame sa troisième année avec les professionnels de la Liiga. Puissant, agressif et bon buteur, il tourne déjà 16 points en 28 matchs avec son club de HIFK. Surtout, l’espoir des Leafs réalise une saison internationale avec 12 buts en 11 matchs avec sa sélection cette année. En 2021, Hirvonen a cumulé 6 points en 7 rencontres au CMJ 2021. Il devrait sans nul doute être le premier centre de l’équipe des Jeunes Lions finlandais. Il sera bien entouré avec notamment les deux espoirs des Kings de Los Angeles : Samuel Helenius (#59 repêchage 2021) et Kasper Simontaival (#66 repêchage 2020). Le premier apportera sa puissance naturelle du haut de ses 1 mètre 99 alors que second essayera de faire parler ses instincts de buteur. Pour le reste de la liste offensive, mentionnons les noms de Robby Jävertie, espoir des Sens d’Ottawa, et surtout l’espoir des Canes, Ville Koivunen auteur de 19 points en 30 matchs en première division finlandaise cette saison.

Évaluation du CCS : 3,5/5 ⭐

Si les yeux des dépisteurs seront braqués sur la sensation Kemell et sur Brad Lembert, la Finlande dispose d’une belle profondeur offensive qui pourrait s’avérer redoutable. S’il faudra se méfier des Tchèques en poules, nul doute que les Jeunes Lions atteignent une nouvelle fois la phase éliminatoire. Face aux Suédois, Américains ou Russes, nous verrons alors si les Finlandais ont gagné en densité sur les lignes offensives pour rêver d’une nouvelle médaille. En revanche, nous accordons ici la note de 3,5 et non 4, car beaucoup de responsabilités pèseront sur les jeunes épaules de Kemell et Lambert, ce dernier ne sortant pas d’un grand début de saison.

🛡️ Défense : La solidité comme tradition

Voici la liste des défenseurs finlandais convoqués pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect

Et c’est le retour du meilleur défenseur du CMJ 2021 ! Topi Niemelä est une puissance montante du hockey internationale qui brille avec les adultes en Liiga cette saison. Encore une fois, il mènera la ligne bleue finlandaise avec talent et nous l’ajoutons logiquement dans notre article dédié aux trois espoirs finlandais à suivre au CMJ 2022. Niemelä sera bien accompagné par plusieurs revenants de l’équipe médaillée de bronze l’année dernière. On note notamment le retour de Kasper Puutio, Ruben Rafkin et Eemile Viro. Trois joueurs de devoir qui n’ont peut-être pas le talent de Niemelä mais dont la discipline et l’efficacité défensive seront précieuses à la Finlande face à la jeunesse des concurrents.

Crédit : Seattle Kraken Twitter

Si Puutio et Viro ont plutôt un style défensif, Rafkin a montré dans ses jeunes années qu’il pouvait lui aussi créer des jeux pour les autres et même marquer par moment. Seul non-repêché de ce quatuor défensif finlandais, Rafkin a eu l’occasion de compiler 31 points en 59 matchs de OHL lors de la saison 2019-2020. De même, l’année suivante, en Liiga, il a 16 points avec les adultes en 48 rencontres. Pour la dernière ligne, les minutes devraient être partagées. Mais notons tout de même la présence du choix de 4ème ronde en 2021 du Kraken de Seattle, Ville Ottavainen. Ce gabarit massif, 193cm pour 91kg, pourrait bien devenir l’une des révélations du tournoi côté finlandais lui qui a totalisé 4 buts et 5 passes en 30 matchs pour sa première saison chez les adultes. De même, Aleksi Heimosalmi, choix 44 des Canes en 2021, peut réitérer sa performance au CMJ U18 de l’an passé avec 8 points en 7 matchs.

Évaluation du CCS : 4/5 ⭐

Rien qu’avec la présence de Niemelä, la Finlande possède déjà un atout fantastique pour ce CMJ. Derrière, peu de stars, mais de la densité physique et de l’expérience. Comme nous vous l’annoncions en introduction, c’est la discipline qui fait la force des Jeunes Lions. Cette année encore, la défense finlandaise sera difficile à pénétrer.

🧱 Gardien : L’heure de Blomqvist ?

Voici la liste des gardiens finlandais pour le CMJ 2022 :

Source : Elite Prospect
Joel Blomqvist // Leijonat

On va l’avouer, on aime bien ce garçon au CCS. Joel Blomqvist n’est peut-être pas dans la lignée des Askarov, Wallstedt ou Cossa, mais il a clairement le talent pour faire la différence dans ce tournoi. Repêché en 52ème position en 2020 par les Penguins de Pittsburgh, ce gardien athlétique et sérieux réalise une saison tout bonnement exceptionnelle face aux adultes de la Liiga, première division finlandaise. En 8 rencontres, il affiche une moyenne buts alloués de 0,73 (!) et un pourcentage d’arrêt stratosphérique de .964%. Alors attention, ne prenez pas ces chiffres pour une norme. Il faut avouer que le jeune Blomqvist est peut-être en surrégime, mais cela indique tout de même son potentiel maximum. Très technique, très calme et appliqué (comme beaucoup de gardiens finlandais), Blomqvist va assurer la place de partant sans discussion possible.

Si Blomqvist vacille, Leevi Merilainen pourra prendre position. Avec les Frontenacs de Kingston il affiche de mauvaises statistiques qui ne révèlent pas son talent. Son grand cadre et son athlétisme lui donne le potentiel d’un gardien de LNH mais il faudra retrouver le sérieux et la régularité qu’il affichait dans les catégories plus jeunes.

Évaluation du CCS : 3,5/5 ⭐

Au vue des mots utilisés pour décrire Blomqvist et son second, vous trouverez peut-être dur la note attribuée au poste de gardien pour la Finlande. Mais nous devons respecter une certaine logique face aux monstres que sont Askarov, Wallstedt et dans une moindre mesure Sebastian Cossa pour le Canada. Blomqvist aura une belle défense devant lui et il devra faire de gros arrêts au bon moment s’il veut permettre aux siens de remporter une médaille.

Prédictions du CCS :
Match pour le Bronze

Attaque : 3,5/5⭐ // Défense : 4/5⭐ // Gardien : 3,5/5⭐

Encore cette année, la Finlande est la nation dont on parle peu mais qui présente une liste attrayante, dense et talentueuse. De la densité en défense, un gardien qui tient la route et une attaque complémentaire avec deux jeunes talents qui peuvent faire la différence entre une 4ème et une 1ère place lors de tournoi. Les Jeunes Lions arrivent pour gagner une nouvelle médaille mais, même constat que pour les Etats-Unis, il semble que la concurrence de la Suède et du Canada soit peut-être encore trop forte cette année.

Retrouvez-ici nos évaluations des équipes nationales favorites pour le CMJ 2022 :

CMJ 2022 : La Suède, l’heure de la vengeance ?
CMJ 2022 – Trois espoirs suédois à suivre : Wallstedt, Edvinsson, Lysell

CMJ 2022 : La Russie peut-elle retrouver le podium ?
CMJ 2022 – Trois espoirs russe à suivre : Askarov, Michkov, Yurov

CMJ 2022 : Les États-Unis, une reconquête de l’or impossible ?
CMJ 2022 – Trois espoirs américains à suivre : Sanderson, Beniers, Cooley

CMJ 2022 : Le Canada, un effectif bâti pour la victoire ?
CMJ 2022 – Trois espoirs canadiens à suivre : Wright, Power, Bedard

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :