A l'affiche NFL Sport US

Nick Bosa, défenseur le plus sous-côté de la NFL ?

Crédit : Touchdown Actu

Les discussions autour du favori pour remporter le Defensive Player of the Year cette année laissent peu de place au doute. Les noms de TJ Watt et de Myles Garrett, tous deux excellents depuis le début de la saison, reviennent sans cesse. Les autres « pass rusher » de la NFL sont donc moins mis en lumière tellement ces deux-là évoluent sur une autre planète. Pourtant, certains joueurs sortent du lot. C’est le cas de Nick Bosa. On en parle peu, mais le 2e choix du 1er tour de la draft en 2019 est en train d’exploser et fait partie des acteurs majeurs de la bonne deuxième partie de saison des 49ers.

Le retour en forme des 49ers

Sous une météo capricieuse d’octobre, caractéristique de la région de la baie de San Francisco, les 49ers s’inclinent 30 à 18 contre les Colts d’Indianapolis pour un bilan de 2 victoires et 4 défaites. Avec une défense aux abonnés absents, un Jimmy Garropolo inconsistant qui lance 2 interceptions et de nombreux blessés (Kittle, Mostert, Verret, Greenlaw pour ne citer qu’eux), la saison 2021 des 49ers semblait se diriger dangereusement vers celle de 2020. La déception pour les fans des niners était énorme, mais aussi pour de nombreux observateurs en NFL, qui voyaient les rouges et or parmi les favoris en NFC cette année. Depuis, force est de constater que la tendance s’est inversée et hormis un faux pas contre les Cardinals à domicile, les 49ers ont petit à petit retrouvés les bases de leur jeu qui les ont menés au Superbowl en 2019. Un jeu au sol conquérant, le retour en grande forme de George Kittle et surtout une défense bien plus agressive qu’en début de saison. Et en parlant de défense, comment ne pas citer Nick Bosa.

Des statistiques impressionnantes …

Pour sa troisième année dans la ligue, l’ancien d’Ohio State a fait un retour fracassant après une année 2020 quasiment blanche, marquée par une blessure au genou. Après la semaine 15 et le match contre les Falcons, Nick Bosa a déjà réalisé près de 15 sacks, 4e en NFL. Il domine aussi de la ligue en « tackle for loss » (1er), tout en se classant parmi les leaders des « pass rusher » au niveau des fumbles forcés (4ème) et pour les « QB hits » (2ème). Bien que ses statistiques parlent pour lui, ce qui est encore plus impressionnant est sa capacité à réaliser des sacks à des moments critiques d’un match. Prenons deux exemples. En semaine 14 contre les Bengals, alors que les deux équipes sont en prolongation, Joe Burrow enchaine les passes complétées et les Bengals jouent un 3&3 dans la moitié de terrain des niners. Une transformation de ce 3e essai pourrait s’avérer fatale pour les niners. À ce moment critique d’un match déjà très indécis, Nick Bosa réussi à se défaire de deux joueurs pour sacker son ancien coéquipier à l’université et ainsi forcer le Field Goal. On connait la suite…

Lors de la prolongation contre les Bengals, Nick Bosa est l’auteur d’une action décisive. Crédit : NFL Game Pass

Lors du dernier match contre Atlanta, la présence de Bosa se faisait sentir puisque Matt Ryan se retrouvait sous pression à de nombreuses reprises. Dans le 3e quart temps, Nick Bosa sacke le quarterback vétéran, tout en forçant un fumble recouvert par Fred Warner dans la moitié de terrain des Falcons.  Ce turnover essentiel scellera la victoire des niners avec un touchdown quelques minutes après. Les Falcons ne reviendront plus au score.

En vidéo le fumble forcé par Nick Bosa, recouvert par le linebacker Fred Warner. Crédit : NFL Game Pass

“If you were to go into a lab and create a pass rusher, Nick Bosa would walk out.”

Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à être impressionés par les performances de Bosa, au vue des commentaires récents du joueur de ligne offensive Trent Williams, comparant Nick Bosa au pass rusher parfait. Élu Defensive Rookie of the Year en 2019 avec neufs sacks et 1 interception, Nick Bosa s’est parfaitement intégré dans la superbe ligne défensive des niners, qui comptait déjà à l’époque Arik Armstead, Dee Ford ou encore Deforest Buckner. Deux ans plus tard, Bosa n’est plus le rookie prometteur mais s’impose comme un des meilleurs pass rushers de la NFL et comme une pièce maitresse de la défense de San Francisco. Il est d’ailleurs selectionné auprès de ses coéquipiers Deebo Samuel, Trent Williams, George Kittle et Kyle Juszczyk au Pro Bowl 2022. Son omniprésence dans les tranchées et sa capacité à se faire un chemin pour sacker le quarterback ou à plaquer les coureurs adverses vont être primordiale au rendement de cette défense, qui connait quelques lacunes dans le champ arrière. S’il continue à ce rythme, il pourrait déjà dépasser le record de sacks de la franchise (19.5) détenu par Aldon Smith.

Bien que cet honneur revienne souvent à des quarterbacks, Nick Bosa est dans l’équation pour le Comeback Player of the Year tellement son impact sur la défense des niners est important, surtout après sa grave blessure de l’an dernier. Comme mentionné plus haut dans cet article, il va être difficile de détrôner Watt et Garrett pour la course au titre de défenseur de l’année, mais qu’importe, Bosa réalise une excellente saison dans l’ombre des projecteurs. Les 49ers affrontent les Titans et leur ligne offensive en perte de vitesse ainsi que les Texans en semaine 18, qui comptent une des pires lignes offensives de la ligue au niveau de la protection de passe. Une occasion pour Bosa de se rapprocher du record de franchise et d’aider son équipe à assurer sa place en Play-offs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :