A l'affiche Hockey Sport US

Le journ’AHL : Décembre 2021 | Pas de répit malgré la pandémie

Antichambre de la LNH, la Ligue Américaine de Hockey (ou AHL en anglais) n’est pas toujours des plus suivies par le public nord-américain et européen. Pourtant, en se voulant être une ligue de développement pour les jeunes joueurs, la AHL est un pilier important pour les succès futurs des franchises de la Ligue Nationale. Quelle permette à des recrues de connaitre leur première expérience professionnelle ou à des Européens de se familiariser le jeu nord-américain, il n’est donc pas surprenant d’y retrouver bons nombres de joueurs de talents. C’est pourquoi le CCS vous propose son journal version AHL, afin de vous faire découvrir cette ligue tout au long de la saison et de vous faire un suivi, sur une base mensuelle, des équipes et des joueurs qui y connaissent du succès.

Tout comme les principales ligues nord-américaines, la AHL n’échappe pas à la nouvelle déferlante de la COVID-19. Victime directe ou collatérale (rappel de nombreux joueurs dans la LNH), la Ligue a dû reporter ou annuler plusieurs dizaines de matchs à ce jour. Néanmoins, la saison n’a pas réellement été mise en « pause » et de nombreux affrontements ont eu lieu en décembre. Voici donc ce qu’il faut retenir de ce dernier mois d’activité.

📰L’actu’AHL’ité

Le Match des Étoiles annulé

Pour une deuxième année consécutive, le Match des Étoiles de la AHL n’aura pas lieu. C’est donc une nouvelle désillusion pour Laval qui devait accueillir l’évènement le 6 et 7 février prochain. Mais dans les conditions actuelles, il s’agissait probablement de la meilleur décision à prendre pour les organisateurs et la Ligue. Scott Howson, président de la AHL, a néanmoins réitéré sa confiance envers Laval pour organiser la classique « bientôt ».

À l’image de la AHL, le Match des Étoiles est souvent une belle vitrine pour découvrir de futurs jeunes prometteurs dans la LNH. À titre d’exemple, les dernières éditions avaient pu mettre en valeur des joueurs comme Alex Nedeljkovic, Drake Batherson, Vitek Vanecek ou encore Jonathan Marchessault.

Crédit: AHL

🙍‍♂️Dre Barone, premier arbitre ouvertement homosexuel en AHL

Une fois n’est pas coutume, la AHL est synonyme d’ouverture et d’inclusion. C’est ainsi que Andrea Barone est devenu le premier arbitre ouvertement homosexuel a officié dans la AHL, lors du match entre le Moose du Manitoba et le Rocker de Laval le 8 décembre dernier. Après plusieurs années à arbitrer dans la ECHL (le niveau en dessous la Ligue Américaine), Barone a obtenu une chance pleinement méritée et se rapproche un peu plus de la LNH.

Pour mieux découvre le parcours de Andrea Barone, nous vous invitons à lire ce papier très intéressant publié par le New York Times en 2018.

Crédit: AHL

🚨Collin Delia devient le 16ème gardien à inscrire un but en AHL

Le 17 décembre dernier, le gardien des Rockford IceHogs, Collin Delia, a ajouté son nom dans les archives de la AHL, en devenant le 16ème gardien à y inscrire un but. Un fait à la fois rare mais aussi insolite puisque Delia n’a pas volontairement réaliser cet exploit. En effet, c’est plutôt un joueur adversaire qui a envoyé le but dans ses propres cages mais, comme Delia était le dernier de son équipe à avoir touché à la rondelle, c’est lui qui a été crédité du but.

Parmi les derniers gardiens a avoir réalisé cette prouesse, on retrouve des noms comme ceux de Tristan Jarry (14 novembre 2018) et Alex Nedeljkovic (10 mars 2018). On souhaite donc à Collin Delia de connaitre une suite de carrière similaire à ces deux gardiens établis dans la LNH maintenant.

🚨Les princip’AHL’es performances

🧑🧑🧑Performances collectives

Toujours aussi solide, notamment en défense, les Utica Comets (18-1-3) continuent de trôner au sommet de la Ligue, suivis de prêt par le Stockton Heat (18-3-3). Ceci étant dit, ce sont les Wolves de Chicago qui ont écrasé la concurrence durant le mois de décembre avec une fiche parfaite de 9 victoires en autant de parties. Mieux encore, ils sont présentement une séquence de 12 victoires consécutives, les plaçant ainsi en tête de la Division Centrale en 3ème position au général. Non loin derrière malgré un petit ralentissement, les Springfield Thunderbirds occupent toujours la première place dans la Division Atlantique. En ce qui concerne les unités spéciales, le Stockton Heat justifie sa place parmi l’élite de la Ligue avec un excellent taux d’efficacité de 90,7% en désavantage numérique, suivis par le Moose et le Wild (87,1% chacun). Du côté de l’avantage numérique, les Rochester Americans continuent d’être les meilleurs avec une efficacité améliorée de 27,9%.

L’équipe qui manque d’efficacité en revanche, c’est celle des Penguins de Wilkes-Barre/Scranton avec leur pauvre fiche de 9,8% lorsqu’ils ont l’avantage d’un homme. Ces derniers pointent également au 26ème rang (sur 31) en infériorité numérique (78,9%), illustrant ainsi pourquoi ils sont parmi les équipes le plus en péril ce dernier mois. Ils ne sont pourtant pas dernier de leur division puisque les Bridgeport Islanders font pire avec une fiche de 10-16-4 qui les place au bas fond de la Ligue.

Retrouvez ici les classements et statistiques complètes de chaque équipe.

🧒Performances individuelles

Telle une tradition, nous débutons par les honneurs décernés par la Ligue chaque mois. À l’imagine de son équipe, Josh Leivo (Chicago Wolves) a été étincelant et a été élu meilleur joueur du mois grâce à une performance de 14 points en seulement 6 matchs. Il a notamment réalisé une séquence de cinq matchs avec au moins un point, incluant un match de 5 points (2 buts, 3 passes) face aux Texas Stars le 9 décembre. Du côté des gardiens, c’est Dustin Wolf (Stockton Heat) qui s’est illustré. Parmi les meilleurs gardiens depuis le début de saison, il obtient enfin une belle reconnaissance en ayant encaissé seulement 10 buts en 7 parties. Retrouvez d’autres détails dans notre alignement étoile. Finalement, le titre de meilleur recrue revient à Cole Schwindt (Charlotte Checkers) grâce à ses 10 points en 8 matchs. Sans être une recrue phare dans la Ligue, le jeune ontarien de 20 ans est une belle révélation de ce mois décembre et il intègre logiquement notre alignement étoile.

Dans le contexte chaotique actuel, il est difficile d’énumérer les principaux mouvements de joueur entre AHL et LNH. En effet, on observe chaque jour plusieurs dizaines de transactions dont le but est principalement de palier à des cas de COVID plutôt que de récompenser les performances des joueurs. Ceci étant dit, on peut tout de même noter le rappel de la recrue du mois de novembre, Matias Maccelli (Tucson Roadrunners), par les Coyotes. Autre fait intéressant, rappelé par les Blues depuis la mi-novembre, Scott Perunovich (Springfield Thunderbirds) demeure toujours le meilleur défenseur de la AHL avec sa récolte de 20 points en 12 matchs.

Parmi les autres joueurs qui se sont démarqués, on retrouve un autre joueur des Chicago Wolves, Andrew Poturalski. Il termine le mois de décembre au sommet des pointeurs de la Ligue. Déjà élu meilleur joueur du mois d’octobre et deux fois meilleur joueur de la semaine, il retrouve ainsi son trône grâce à une récolte de 11 points en 6 matchs en décembre. Avec 10 points en autant de parties, Scott Reedy (San Jose Barracuda) s’invite parmi les meilleurs recrues de la Ligue. Grâce à ses 23 matchs, il se place ainsi au 4ème rang des pointeurs chez les jeunes et au 15ème rang au général. Une belle prestation pour ce choix de 4ème ronde des Sharks en 2017. Devant le filet, on est obligé de parler à nouveau des Wolves puisque le duo formé par Alex Lyon et Eetu Makiniemi (recrue) a tout simplement été impérial. Ils n’ont enregistré aucune défaite, incluant deux blanchissages pour le premier et un pour le deuxième.

Andrew Poturalski / Crédit: Ross Dettman

L’AHL’ignement des jeunes étoiles

Chaque mois, nous vous proposons notre sélection de cinq joueurs qui se sont démarqués et qui compose notre équipe d’étoiles. Dans l’optique de mettre en avant la mission de développement de jeunes joueurs dans la AHL, un de nos critères de sélection est que le joueur doit avoir maximum 22 ans ou en être à sa première saison dans la Ligue.

Marco Rossi (Iowa Wild)

7 matchs — 4 Buts / 3 Passes / 7 Points

Sans faire de bruit, Marco Rossi semble trouver son rythme et s’impose comme l’un des meilleurs attaquants du dernier mois. Il est d’ailleurs sur une séquence de cinq matchs consécutifs avec au moins un point. 9ème choix du Minnesota en 2020, le jeune autrichien est ainsi en train de confirmer son potentiel dès sa première saison chez les professionnels. Voir Rossi performer à ce niveau est d’autant plus remarquable qu’il a fortement été atteint par la COVID-19 il y a un an.

Cole Schwindt (Charlotte Checkers)

8 matchs — 2 Buts / 8 Passes / 10 Points

Après un début de saison ordinaire (8 points en 19 matchs), Cole Schwindt vient de connaitre un excellent mois de décembre. Bien qu’il soit qu’un choix de 3ème ronde (2019) des Panthers, il pourrait ajouter un peu plus de profondeur à la formation floridienne s’il continue à performer de la sorte. Avec un différentiel de +16, il démontre également un profil défensif intéressant et se place au 3ème rang de la ligue à ce chapitre.

Jakob Pelletier (Stockton Heat)

9 matchs — 3 Buts / 7 Passes / 10 Points

Pour un deuxième mois consécutif, le Québécois Jakob Pelletier se retrouve dans notre alignement. Un honneur tout mérité pour celui qui trône au 6ème rang des marqueurs de la Ligue au tournant de l’année 2022. Ses 27 points en 24 matchs le placent également en tête chez les recrues. Efficace dans les deux sens de la patinoire (différentiel de +15), il continue ainsi à être un acteur principal des succès du Heat, actuel 2ème au classement général.

Reilly Walsh (Utica Comets)

6 matchs — 2 Buts / 4 Passes / 6 Points

Âgé de 22 ans, cet espoir des Devils (3ème ronde en 2017) en est uniquement à sa deuxième saison professionnelle. Après trois saisons avec l’Université d’Harvard en NCAA, il a rejoint la Ligue Américaine l’an dernier, pour une récolte de 15 points en 33 matchs. En seulement 22 matchs cette saison, il s’est déjà amélioré avec 17 points, le plaçant ainsi au 7ème rang chez les défenseurs.

Justin Barron (Colorado Eagles)

6 matchs — 1 But / 3 Passes / 4 Points

Loin d’être parmi les meilleurs à son poste jusqu’à maintenant, Justin Barron a réalisé néanmoins l’une des bonnes performances chez les défenseurs recrues en décembre. Repêché au 20ème rang en 2020 par l’Avalanche et membre de Team Canada Junior lors des CMJ 2021, Barron possède un potentiel qu’il se doit de développer. Il sera donc intéressant de voir s’il pourra poursuivre sa séquence du dernier mois.

Dustin Wolf (Stockton Heat)

7 matchs —Moyenne de buts alloués: 1.40 / Pourcentage d’arrêts: 0.951

Parmi les recrues attendues en début de saison, Dustin Wolf continue de briller parmi les meilleurs gardiens de la ligue. En plus de statistiques de très haut niveau, il se classe premier au nombre de victoires avec un total de 14, en 16 matchs! Il est d’ailleurs sur une séquence de 9 victoires consécutives dont 7 en décembre. S’il maintient ce niveau, Wolf pourrait ainsi amener le Heat très loin cette saison.

Place maintenant au mois de Janvier en espérant que le rythme de la saison retrouve un cours normal. On se retrouve donc dans un mois pour découvrir tous les principaux résultats et faits saillants de la Ligue dans le Journ’AHL du CCS.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :