Omnisport Ski nordique Sports hiver

Les enseignements du Tour de Ski 2021-2022

Pas de repos pour les braves fondeurs du circuit pendant les fêtes. Pendant une semaine, ils ont participé aux 6 étapes du très réputé Tour de Ski, compétition dans la Coupe du Monde qui a désigné ses vainqueurs pour la 16ème édition en milieu de semaine. Le CCS fait le point sur les principaux enseignements du Tour de Ski 2021-2022, entre favoris intouchables, surprises et résultats des français.

Le format du Tour de Ski 21-22

Le Tour de Ski comportait cette année 6 épreuves très variées aussi bien en styles libre que classique. Les fondeurs ont débuté par un Sprint en style libre (prônant la technique du pas de patineur ou skating) suivi d’une Poursuite en style classique de 15 km chez les hommes et 10 km chez les femmes, deux épreuves qui auront lieu à Lenzerheide en Suisse. Deux jours plus tard, ils ont effectué une Mass-Start sur les mêmes distances en style libre suivi d’un autre Sprint en style classique, deux épreuves pratiquées en Allemagne à Oberstdorf. Une nouvelle Mass-Start, en style classique cette fois, prenait place à Val di Fiemme en Italie, toujours de 15 km chez les hommes et 10 km chez les femmes. Enfin, le Tour de Ski s’est achevé le 4 Janvier avec la montée de Val di Fiemme, piste de ski alpin à remonter pendant 10 km en style libre, une épreuve très physique où les corps sont très fatigués.

Le programme du Tour de Ski 2021-2022
Le programme du Tour de Ski 2021-2022 (Crédit : Wikipédia)

Les temps de chaque épreuve sont additionnés à un temps général qui donne le vainqueur final. Sur les Sprint, des secondes de bonification sont accordées aux meilleurs Sprinteurs, afin d’augmenter l’influence de cette épreuve, où les temps sont bien plus courts que sur l’Individuel ou la Mass-Start.

Johannes Høsflot Klæbo intouchable

Le classement final du Tour de Ski chez les hommes (Crédit : site officiel de la FIS )

Le norvégien était annoncé grandissime favori devant le russe Bolshunov (au début de saison mitigé) et il a répondu présent. Klaebo remporte 4 des 6 étapes, son moins bon résultat est une 5ème place sur la montée finale, et il termine donc largement devant le russe avec plus de 2 minutes d’avance. Il remporte son deuxième Tour de ski après celui de la saison 2018-2019. Derrière Bolshunov, le finlandais Livo Niskanen complète le podium avec plus de 3 minutes de retard. Le finlandais remporte notamment la 2ème étape, le 15 km classique, alors que la montée de Val di Fiemme est remportée par un autre norvégien : Sjur Rothe.

Le norvégien Klaebo a survolé le Tour de Ski
Le norvégien Klaebo a survolé le Tour de Ski qu’il remporte pour la deuxième fois (Crédit : Modica/NordicFocus)

La surprise Natalia Nepryaeva

Le classement final du Tour de Ski chez les femmes (Crédit : site officiel de la FIS )

En l’absence de Therese Johaug, qui préférait se focaliser sur les JO, on s’attendait à voir la suédoise Frida Karlsson (impériale sur les Sprints depuis le début de saison) ou la tenante du titre américaine Jessica Diggins. Il n’en est rien, et à la surprise générale c’est la russe Natalia Nepryaeva qui l’emporte. Avant le Tour de ski, elle ne comptait qu’une victoire en coupe du monde. Sur cette édition, elle a remporté le 1,5km Sprint classique et le 10 km classique, et est restée dans le top 8 des autres épreuves. Elle termine devant la suédoise Ebba Andersson (2ème sur deux épreuves) et la norvégienne Heidi Weng, vainqueur de la montée finale de Val di Fiemme.

La russe Nepryaeva remporte à la surprise générale son premier Tour de Ski
La russe Nepryaeva remporte à la surprise générale son premier Tour de Ski (Crédit : Le Dauphiné Libéré / Peter Schneider)

L’incident Karlsson – Diggins

C’est un fait de course qui a fait couler beaucoup d’encre et mis en péril les chances de victoire des deux favorites Frida Karlsson et Jessica Diggins. Lors de la 4ème étape, le Sprint en style classique, la suédoise et l’américaine étaient à la lutte dans leur série des Quarts de finale. Jessica Diggins est finalement tombée, se blessant au coude et hypothéquant ses chances de qualification. Elle est alors leader du Tour de Ski après ses victoires sur les étapes 1 et 3. Touchée physiquement et mentalement, elle marque le pas sur les deux dernières épreuves et termine 8ème au général. Pour Frida Karlsson c’est pire. Reconnu coupable de la chute de Diggins, elle écope de plusieurs minutes de pénalité qui la rétrogradent au 43ème rang après 4 épreuves. Elle décide donc d’abandonner avant les deux dernières étapes.

Un Tour de ski contrasté chez les Bleus

Difficile d’aller chercher un nouveau podium final quand Maurice Manificat, deuxième l’an dernier, est obligé de déclarer forfait sur blessure. De fait, la France n’a pas pu placer de skieur dans le top 10 du classement général chez les femmes comme chez les hommes. Il y a tout de même des motifs de satisfaction à un mois des JO puisque les Bleus sont allés chercher 3 podiums.

Sur le Sprint libre, derrière l’intouchable Klaebo, Richard Jouve et Lucas Chanavat ont obtenu un magnifique double podium, qui fait monter le compteur à 5 podiums pour les sprinteurs français. La principale chance de médaille aux Jeux est ici. Du côté du classement général chez les hommes, le meilleur français est Hugo Lapalus, qui termine 15ème à 6 minutes 20 du vainqueur. Il a notamment obtenu deux top 10 avec la 8ème place sur les deux Mass-Start, aussi bien en style libre que classique. Clément Parisse termine 22ème finale avec notamment la 7ème place de la Mass-Start en style classique. Le dernier français classé est Martin Collet, 40ème.

Richard Jouve et Lucas Chanavat sur le podium du sprint libre à Lenzerheide
Richard Jouve (à gauche) et Lucas Chanavat (à droite) obtiennent un super double podium sur le Sprint libre (Crédit : Le Dauphiné Libéré / Peter Schneider)

Chez les femmes, Delphine Claude, malgré sa déception globale, repart du Tour de Ski avec un podium, celui de la dernière montée de Val di Fiemme qu’elle termine à la troisième place. Ce deuxième podium en carrière lui permet d’accrocher une belle 11ème place au classement général, à 4 minutes 49 de Nepryaeva. Les deux autres françaises classées sont Coralie Bentz et Flora Dolci, respectivement 29ème et 34ème. Sur le premier Sprint, Lena Quintin atteint les quarts de finale.

Delphine Claudel finit sur le podium lors de la dernière épreuve du tour de ski 2022, la montée de Val di Fiemme
Delphine Claudel obtient son deuxième podium en carrière sur la montée de Val di Fiemme (Crédit : France Bleu)

A l’approche des JO de Pékin, le Tour de Ski a pu apporter quelques enseignements pour ceux qui y ont participé. Chez les hommes, la tendance est claire, le norvégien Klaebo pourrait faire une rasia historique lors des Jeux, alors que les français ont de réelles chances de médailles, notamment sur les épreuves de Sprint. Chez les femmes, tout semble beaucoup plus ouvert, entre athlètes en rodage, qui ont fait l’impasse ou de potentielles surprises. Les chances de médaille française féminine semblent minces et reposent sur Delphine Claudel.

Pour retrouver notre guide complet du ski de fond à l’approche des Jeux, c’est par ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :