Site icon Café Crème Sport

Giga Chikadze : Du Glory à la ceinture -66 kg à l’UFC ?

Publicités

Giga Chikadze est un combattant qui a brillé au Glory. Il est ce qu’on appelle un transfuge : c’est-à-dire qu’il était déjà professionnel avec une carrière dans une autre discipline (en l’occurrence le kickboxing).

Ce n’est d’ailleurs pas le premier combattant du Glory qui fait carrière à l’UFC. Certains, avec plus ou moins de succès, parmi lesquels l’actuel champion des -84 kg, Israel Adesanya, son ancien rival Alex Pereira (qui vient de signer à l’UFC et remporté son premier combat), Gokhan Saki (en -93 kg), qui lui a connu malheureusement moins de succès, ou encore un certain Cédric Doumbé qui vient de faire sa transition vers le MMA et qui est tout proche d’une signature à l’UFC.

Une transition progressive du kickboxing vers le MMA

Le 23 décembre 2017, Giga Chikadze faisait son dernier combat en kickboxing au Glory alors qu’il avait déjà cinq combats en MMA (fiche de quatre victoires pour une défaite). Il a combattu simultanément dans les deux disciplines entre 2015 et 2017.

Lorsqu’il a signé pour un combat au fameux Dana White’s Contender Series, le Géorgien s’est concentré à 100 % sur une carrière en MMA dans le but de signer dans la plus grande organisation : l’UFC.

Son bagage très solide en pied poing lui a permis de figurer parmi l’élite des -65 kg au Glory, ayant combattu par deux fois (en 2016 et 2017) en finale du tournoi. Malheureusement il s’est incliné à chaque fois. Il n’en reste pas moins qu’il a quitté le circuit du Glory avec un gros tableau de chasse avec des victoires sur deux anciens champions Kevin VanNostrand et Serhyi Adamshuk, mais aussi sur le Français Victor Pinto. Comment oublier ce liver kick (coup de pied au foie) qui fut à la fois spectaculaire et violent !

Ce palmarès lui a permis de se classer numéro 3 mondial des -65 kg en kickboxing avant de faire sa transition vers le MMA. Il a rejoint la célèbre académie du Kings MMA où d’anciens champions et grands noms du MMA sont passés ou ont été formés : Wanderlei Silva, Fabricio Werdum, Rafael Dos Anjos, Cris Cyborg, Mauricio Shogun Rua, Lyoto Machida ou encore Beneil Dariush (possible prétendant à la ceinture de l’UFC en 2022 dans la catégorie poids légers).

Invaincu à l’UFC

Malgré des débuts timides lors de son entrée à l’UFC, avec des victoires par décision partagée sur Brandon Davis et Jamall Emmers, Giga Chikadze monte en puissance. Il adapte de mieux en mieux son arsenal technique en striking et ses déplacements. Le Géorgien gagne en efficacité à chaque combat, jusqu’à obtenir, sur ses trois dernières victoires, la finalisation par TKO et le bonus de Performance of the night !

Son arme principale est sa jambe gauche. Il vise principalement deux niveaux : le foie et la tête. C’est notamment de cette façon qu’il gagne ses combats, que ce soit en MMA ou en kickboxing où il a signé des KO impressionnants.

Capable de combattre très facilement en droitier ou en gaucher, Il sait répondre à la pression par l’agression. Et ce, grâce à son arsenal technique varié d’attaques très explosives : les poings, les genoux, le clinch.

Sa dernière victime est le célèbre Edson Barboza pourtant combattant reconnu très bon en pied poing et aussi très expérimenté. Giga Chikadze a obtenu le TKO au troisième round après un combat maitrisé du début à la fin.

En pieds poings, il est techniquement au dessus de n’importe qui dans la catégorie. Une hypothétique opposition dans le futur avec Max Holloway, qui possède une des meilleurs boxe de l’UFC, serait très alléchante.

Un duel déterminant face à Calvin Kattar

Le samedi 15 janvier 2022, pour le premier événement de l’année et le deuxième main event pour Giga Chikadze, ce sera le test qui fera office de baptême du feu. Il affrontera Calvin Kattar, extrêmement résistant et durable. On peut donc s’attendre à une guerre qui peut durer cinq round tant les facultés d’encaisseur de son adversaire sont impressionnantes : En presque 30 combats au cours de sa carrière, il n’a jamais été mis KO. Ce sera aussi l’occasion pour le Géorgien de mettre en lumière ses capacités de résilience et de prouver au monde entier qu’il est légitime pour un title shot contre le redoutable Alexander Volkanovski. Lui qui semble indétrônable.

Dimanche 16 janvier 2022 à 4 h, heure française, vous pourrez suivre le combat entre Giga Chikadze vs Calvin Kattar en main event de l’UFC on ESPN à Las Vegas.
En cas de victoire, Giga Chikadze intégrera le top 5 de la catégorie des -66 kg et sera à une victoire maximum d’un combat pour le titre et pourquoi pas devenir champion de l’UFC en 2022. Même si la tâche s’annonce très difficile tant le niveau du top 3 (Volkanovski, Holloway et Ortega) est d’un niveau stratosphérique.

Quitter la version mobile