Non classé

MLB : Les jeunes joueurs à suivre en 2022 [2/2]

En 2021, derrière toutes les immenses stars de la planète baseball, la MLB a vu naître des joueurs exceptionnels. Ces joueurs ont explosé aux yeux de tous, et forcément en 2022 ces petites pépites seront encore plus attendues. Seront-ils au rendez-vous ?

Brandon Marsh, la confirmation dans l’attaque des Angels

Les Angels ne sont pas forcément à la recherche d’un nouveau gros frappeur avec un effectif déjà composé de joueurs comme Mike Trout, Shohei Ohtani ou encore Anthony Rendon. Pourtant, le joueur de champ centre a débuté l’été dernier dans la grande ligue. Il est annoncé comme l’un des batteurs les plus attendus pour relancer la franchise de Los Angeles. Il a commencé l’année en Triple A avec la franchise affiliée des Angels. Entre des problèmes à l’épaule et le décès de son père, Marsh n’est pas dans sa meilleure forme. À son retour, il joue 16 matchs avant de devoir s’écarter des stades pour une inflammation à l’épaule. Un nouveau mois hors du jeu mais il revient définitivement en forme. Il se fait remarquer avec un passage au bâton convaincant avec 13 coups sûrs en 36 passages sur le marbre. Le deuxième tour de 2016 a frappé 2HR de quoi donne envie aux entraîneurs de le promouvoir en MLB. 

Une surprise pour le joueur qui a l’occasion de se faire une place dans une équipe touchée par les blessures et qui a déjà abandonné tout espoir de qualification pour les playoffs. Pour son premier match, il termine avec un 0/4 sur le marbre mais Joe Maddon a aimé ce qu’il a vu du joueur :  » J’ai beaucoup aimé son swing. Il n’a pas été testé dans le champ extérieur. Vous avez vu à quel point il a couru jusqu’à la première base. Calme, même s’il ne l’était probablement pas. J’ai aimé sa façon de bouger  » ( Joe Maddon ). Alors qu’on pouvait penser que le joueur quitte l’équipe au retour des blessés, il a su convaincre au fur et à mesure des matchs. Il termine finalement la saison avec 70 matchs disputés et des statistiques honorables avec 2HR, 19RBI et une moyenne au bâton intéressante de .254. Une place offerte en l’absence de Mike Trout qui lui a permis de gagner en expérience dans la grande ligue. 

Brandon Marsh, la révélation des Angels ( Paul Sancya / Associated Press )

Il n’a cessé de monter en puissance au bâton en augmentant sa moyenne au fur et à mesure, devenant une arme offensive redoutable. Les tragédies qui ont touché le frappeur en début d’année, l’ont probablement forgé. Il a cette volonté de progresser, de devenir un meilleur joueur pour rendre hommage à son père. Évoluant au même poste que Trout, il peut néanmoins espérer avoir une place de titulaire avec une défense plutôt bonne tandis que le MVP de la franchise a besoin de prendre soin de son corps après les blessures accumulées. Des signes de progression durant la fin de saison qui ont forcément motivé le management à le conserver. Il est probable aussi que certaines franchises ont vu le potentiel du joueur au grand jour et il peut faire l’objet d’échanges pour récupérer un joueur plus expérimenté ou un lanceur. 

Reste à savoir le choix de la franchise à la fin du Lockout. Quoi qu’il en soit, le frappeur est attendu pour confirmer ses bonnes prestations. Il est un précieux atout offensif et défensif. Il peut devenir un lieutenant derrière les cadres de l’équipe. 

Adley Rutschman, le numéro 1 de la MLB tant attendu par Orioles

Les Orioles sont en reconstruction depuis plusieurs saisons. Encore dans une période de transition en montant les joueurs de leurs différentes équipes affiliées, ils espèrent pouvoir se mêler rapidement à la lutte pour les playoffs. En attendant, l’objectif est de faire progresser les jeunes. Un nom revient en tête pour cette saison : Adley Rutschman. Le premier choix de la draft 2019 est promis à un grand avenir depuis ses années collège. Le catcher n’a cessé de confirmer tout l’étendu de son talent dans la Farm system de la franchise de Baltimore. Il faut dire que ses statistiques en Double A et Triple A sont impressionnantes. En 123 matchs joués entre les deux divisions, il termine  avec une moyenne au bâton de .285 avec 23 HR et 75 RBI. Sa promotion le 10 août en Triple A n’a fait que confirmer sa maturité et sa force au bâton. En seulement 43 matchs, il termine avec une moyenne de .312 sur le marbre, 5HR et 20 RBI. 

Parmi tous les joueurs ayant joué ayant pour les franchises affiliées dans les ligues mineures, il présente le meilleur ratio au niveau des walk avec 14.5 et il est le joueur qui s’est fait le moins éliminé par strikeout. Le catcher fait peur aux lanceurs adverses et il est certain que cette saison a définitivement semé le doute dans l’esprit des entraîneurs pour la saison prochaine. Il est encore jeune mais il fait preuve d’une grande maturité. Le passage en MLB n’est pas forcément une réussite pour tous les joueurs et il revient au staff de choisir le moment pour lancer un jeune dans les meilleures conditions. Annoncé à la première place des 100 meilleurs prospects de la ligue, il est forcément attendu et la pression est sur lui. Les Orioles ont énormément investi sur Rutschman. 

Adley Rutschman, le prospect numéro 1 en liste pour débuter en MLB ( Steven Goldburg )

Néanmoins le joueur semble surnager dans les ligues mineures et les Orioles ne jouent pas encore les playoffs. Le catcher a déjà eu l’occasion de côtoyer les entraîneurs et les vétérans lors d’un camp alternatif en 2020 en raison de l’annulation de la saison dans les ligues mineures. Une solide expérience qui peut peser sur une promotion dès cette année. Tout porte à croire que le catcher tant attendu débarque dans la grande ligue. Il est probablement l’un des jeunes les plus attendus. Adley Rutschman arrive pour ramener cette franchise vers les sommets. 

Oneil Cruz, l’autre frappeur vedette des Pirates pour construire en MLB  

Les Pirates sont toujours dans cette optique de former des jeunes joueurs. Au début d’une reconstruction, la franchise de Ben Cherington est à la recherche de frappeurs et lanceurs prometteurs. Aucun joueur n’est assuré de sa place dans l’effectif et un échange peut vite arriver. Reynolds, Hayes semblent être les deux joueurs protégés par le management de la franchise de Pittsburgh. Néanmoins, un autre joueur a montré le bout de son nez en fin de saison. Il s’agit d’Oneil Cruz. 

Annoncé comme le troisième prospect dans la Farm system des Pirates, il est classé 52ème dans la ligue. Sa dernière saison semble être le tournant de sa carrière. Joueur en Double A, il monte en septembre en Triple A pour jouer six matchs. Sur les six rencontres, il passe 21 fois sur le marbre pour 5HR et une moyenne au bâton de .524. C’est probablement cette semaine qui a donné envie aux entraîneurs de lui donner sa chance dans cette fin de saison propice au développement pour les Pirates. Il joue deux rencontres contre les Reds. Lors de la première partie, il frappe deux coups sûrs. Le lendemain, il frappe son premier HR en MLB. Une véritable sensation laissant entrevoir beaucoup d’espoirs en lui. 

Sa présence dans l’équipe régulière des Pirates n’est pas certaine. Selon plusieurs observateurs, il est attendu pour continuer sa progression en Triple A. En fonction de l’évolution de la saison, il peut espérer revenir affronter les meilleurs lanceurs du continent. Il doit encore travailler sur sa frappe. Il est trop souvent éliminé par un strikeout. Sur ses deux matchs contre la franchise de Cincinnati, Oneil Cruz a été strikeout 4 fois sur 9 passages sur le marbre. Un axe de progression pour être moins vulnérable lors des lancers adverses. Pour la puissance au bâton, le shortstop a ce qu’il faut avec un coup sûr frappé à 189 km/h pour ses débuts. C’est la frappe la plus puissante pour un joueur des Pirates depuis au moins 2015. 

Oneil Cruz, le leader offensif attendu des Pirates ( CHARLES LECLAIRE, USA TODAY SPORTS )

Défensivement, sa grande taille et son agilité peuvent lui permettre de récupérer les frappes plus facilement. Il doit encore progresser dans ce domaine et un changement de positionnement peut-être envisagé par les Pirates. Il reste tout de même un joueur qui a impressionné en fin de saison dernière. Les fans de la franchise de Pittsburgh ont peut-être trouvé un nouvel emblème pour les prochaines années. 

Mark Vientos, l’alternative offensive des Mets

Derrière les gros noms ramenés du côté des Mets en recherche d’un retour en playoffs, un joueur est l’objet de nombreuses convoitises. Mark Vientos est annoncé comme un joueur prometteur et il pourrait avoir un rôle à jouer dans ce retour au premier plan de la franchise New Yorkaise. Le deuxième tour de la draft 2017 a impressionné tout au long de son parcours dans les ligues mineures. Il s’est définitivement affirmé l’an dernier en Triple A avec 83 matchs joués pour 25 HR et 63 RBI. Une moyenne au bâton de .281 ce qui reste intéressant dans cette ligue. 

Contrairement aux autres joueurs cités dans cet article, il ne fait pas partie du Top100 des prospects de Baseball America. Toutefois, il a été mentionné dans les 15 joueurs qui ont manqué de peu ce classement. Cette liste reste un avis d’un groupe d’analystes et il ne présage en rien de la carrière d’un joueur. Si on élargit celle-ci, il fait partie des 115 meilleurs prospects. La question est de savoir l’objectif des Mets. L’équipe veut remporter rapidement les World Séries. Elle a déjà montré qu’elle n’hésite pas à échanger des jeunes pour des joueurs confirmés. Elle offre aussi de gros contrats comme cet été à Max Scherzer. Certains observateurs pensent que Vientos pourraient être sacrifiés après le lockout ou en cours de saison pour aller chercher d’autres joueurs. 

Mark Vientos, la surprise des Mets ( Ed Delany/MMO )

À l’origine shortstop, il n’a pas joué à cette position depuis 2017 passant en joueur de troisième base. Un poste que les Mets sont plus enclins à offrir à Brett Baty. La concurrence s’annonce rude entre les deux joueurs mais Vientos mérite sa place s’il continue ses bonnes performances dans les ligues mineures. Dans le cas contraire, si la franchise de New York souhaite jouer rapidement le titre, il est possible qu’il fasse l’objet d’un échange pour le plus grand bonheur d’une franchise en reconstruction. Il pourrait alors découvrir la MLB. 

Julio Rodriguez, le frappeur pour lancer la reconstruction des Mariners  

Il est numéro 2 des prospects derrière Adley Rutschmann. Le joueur de champ extérieur fait aussi l’objet d’une grande effervescence autour de lui. Il faut dire que sa dernière saison porte à croire que le joueur des Mariners est prêt à découvrir la MLB. Il a disputé 74 matchs dans les ligues mineures entre la High-A et la Double A. Sur cette année entière, il a une moyenne au bâton plutôt intéressant avec .347, 13HR et 47 RBI. Sa plus grande réussite est d’avoir été de l’équipe de République dominicaine médaillée de bronze aux deniers jeux olympiques de Tokyo. 

Il est encore jeune puisqu’il n’a que 21 ans mais il possède déjà une solide puissance au bâton. Il peut être précieux dans la reconstruction des Mariners. La franchise de Seattle possède un certain nombre de prospects dans ce top100 avec Rodriguez, George Kirby, Noelvi Marte, Matt Brash and Brandon Williamson. Il pourrait être à la tête d’une grosse équipe d’ici 4/5 ans. Sur ses qualités premières, bcp d’observateurs ont salué sa force au bâton. Puissant, il est capable facilement de sortir la ball des limites du terrain. Mais nombreux sont ceux qui ont mis en avant sa faiblesse en terme de vitesse. Une inquiétude alors que celle-ci est primordiale pour un joueur de champ extérieur. Le président Jerry Dipoto s’est montré rassurant à ce sujet. Il a progressé sur sa vitesse tout en gardant sa force de frappe. Une bonne nouvelle pour la franchise. Il a d’ailleurs battu Victor Labrada, l’un des joueurs les plus rapides des Mariners, lors d’une course de 40 yards lors d’un camp d’entraînement. 

Julio Rodriguez, l’homme de la reconstruction des Mariners ( Steph Chambers / Getty Images )

Il devient donc d’année en année plus polyvalent et peut espérer une place dans le groupe au cours de la saison.  C’est en tout cas le souhait de son président :  » Il n’y a pas grand chose ( de plus ) qu’il puisse faire sur le terrain, franchement. Il a connu une merveilleuse saison dans les ligues mineures. En ce moment, il a eu environ 1000 apparitions sur le marbre en tant que joueur de ligue mineure, ce qui, pour les joueurs de niveau élite, c’est à peu près le moment où ils arrivent sur le radar des ligues majeures. Entre 1000 et 1300, c’est quand ils commencent à apparaître. Julio est dans cette zone. Il viendra au camp des ligues majeures avec une opportunité de faire partie du club  » ( Jerry Dipoto, président de l’équipe des Mariners ).

Une présence en fonction de ses performances durant la pré-saison. Les risques d’un lockout prolongé peuvent réduire cette possibilité. Quoi qu’il arrive, s’il continue ses performances dans les ligues mineures, il aura une opportunité au cours de la saison.

Retrouvez la première partie des jeunes joueurs à suivre en 2022 :

Les jeunes joueurs à suivre en 2022 [1/2]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :