Hockey Hockey International JO Hiver 2022

J.O Pékin | Hockey féminin : Résumé Jour 1

Chaque jour du tournoi, on décerne les bons et les mauvais points. Vous pouvez également retrouver les dernières infos de Pékin. Afin de tout savoir du tournoi féminin.

📰 Résumé de la journée 📰

🇨🇿 Tchéquie 3 vs. 1 🇨🇳 Chine / Groupe B /

Source photo : IIHF.com – Tia Chen

La Tchéquie a dû se battre face à une équipe chinoise accrocheuse. Les fines gâchettes tchèques ont pourtant eu les occasions, 36 tirs ont été dirigés vers Tia Chen, la gardienne chinoise. A seulement 19 ans, Chen a tenu la baraque, concédant que 3 buts à l’une des attaques les plus performantes du hockey féminin.
Tereza Radova, Denisa Krisova et Michaela Pejalova ont réussi a percer la « muraille Chen ». De l’autre côté de la glace, Klara Pesarlova a eu à affronter 14 tirs, cédant qu’une fois en deuxième période quand Mi Le réussit à tromper la vigilance de la cerbère tchèque.

🇨🇦 Canada 12 vs. 1 🇨🇭 Suisse / Groupe A /

Source photo : IIHF.com – Ann-Renée Desbiens

Le Canada n’a pas perdu le temps face à la Suisse. Il n’a fallu que 10 minutes pour les canadiennes pour plier le match. En seconde période, les joueuses à la feuille d’érable ne lâchent pas leur étreinte sur l’équipe helvète, ajoutant encore 5 buts à leur capital.
Le long calvaire des Suisses ne s’arrête pas là, car en troisième période, la défense suisse cède encore à 4 reprises. Résultat, 12 buts encaissés ! Le but de la capitaine Suisse, Lara Stalder, met un très léger baume au cœur de ses coéquipières.
Quelques points noirs pour les canadiennes, outre le nombre de pénalités concédées (7 pénalités), c’est la sortie sur blessure de Mélodie Daoust, touchée à l’épaule.


🇸🇪 Suède 1 vs. 3 🇯🇵 Japon / Groupe B /

Source image : IIHF.com – Nana Fujimoto

Le Japon a le sourire, mais a eu chaud. Dans un match-clé pour la qualification en quarts de finale, les nipponnes ont dominées, mais se sont fait peur. La déception est grande pour les joueuses de la Tre Kronor. Déception légitime, car malgré le fait qu’elles ont été dominées sur les 3 périodes, le manque d’efficacité offensive des asiatiques, aurait pu se retourner contre elles. Malgré l’ouverture du score par Shiori Koike, étrangement seule devant le filet gardé par Emma Soderberg. Les suédoises se ruent à l’attaque, mais vont s’écraser sur Nana Fujimoto. L’expérimentée gardienne japonaise a été solide, très solide. Frustrant les attaquantes vedette de la Suède une à une. Ne cédant qu’au début de la seconde période après que Maja Nylen-Persson égalise la marque. Il faut attendre la troisième période pour que le Japon prenne enfin ascendant dans ce match. Rui Ukita vient débloquer la rencontre avec un tir laser qui s’en va nettoyer la lucarne de Soderberg, avant que Haruna Yoneymura marque en cage vide, le but qui scelle définitivement le score.

🇫🇮 Finlande 2 vs. 5 🇺🇸 USA / Groupe A /

Source image : IIHF.com – Kendall Coyne-Schofield

C’est l’affiche de cette première journée du tournoi féminin. L’affrontement entre deux équipes favorites. Un duel qui finalement a fait pschitt.
Comme leurs rivales canadiennes, les USA n’ont pas laissé le temps au doute. Menant de deux buts par le biais de leurs artificières Amanda Kessel et Alex Carpenter à la fin de la première période. Les Américaines semblent dérouler leur jeu. En seconde période, le match est plié quant la capitaine Kendall Coyne-Schofield marque à deux reprises. La Finlande semble balbutier son hockey, perdues sur la glace, subissant les contacts, il faudra une boulette de la gardienne américaine Maddie Rooney, partie jouer le palet dans l’une des zones « interdites » derrière sa cage, pour que la Finlande ouvre enfin son compteur grâce à un but en supériorité numérique de Susanna Tapani. Vexées les Américaines vont compter une cinquième but par Alex Carpenter. La Finlande sauvera la face grâce au second but de Tapani dont le but a été accepté alors que la sirène finale avait sonnée. Les arbitres ont remis le chrono au temps du but et les joueuses ont eu droit à quelques minutes de glace supplémentaire.
A noter, la sortie sur blessure de l’attaquante Brianna Decker sur blessure.

💪La perf’ du jour 💪

La performance, ou plutôt, les performances du jour sont a mettre à l’actif de Natalie Spooner et Claire Thompson qui ont été étincelantes face aux Suisses.
Avec 5 points chacune, Spooner (2 buts et 3 assists) et Thompson (1 but et 4 assists) mènent sans surprise le classement des meilleures scoreuses devant 3 autres canadiennes.

🔥 L’image du jour 🔥

Source vidéo : CBC Olympics

L’image du jour est un arrêt. Celui d’Ann-Renée Desbiens, la gardienne de l’équipe canadienne, qui vient frustrer l’attaquante suisse Lara Stalder avec un arrêt digne de ceux que nous avait gratifié, jadis, le « Dominator » Dominik Hasek.

⭐ La joueuse étoile du jour ⭐

Source image : IIHF.com – Andrea Brändli

Notre joueuse étoile du jour, va à la gardienne suisse Andrea Brändli. Certains vont se demander comment une gardienne qui a encaissé 12 buts peut être choisie ? La raison tient dans le nombre de tirs qu’elle a affronté : 70 lancers !
Sans les (nombreux) arrêts de leur gardienne, la Suisse aurait pu encaisser le double. Espérons que Brändli ait un match plus tranquille demain contre le Comité Olympique Russe.

😞 La déception du jour 😞

On aurait pu parler encore de la non-performance des Suissesses. Toutefois la vraie déception du jour vient des Finlandaises. Pour une équipe favorite, la manière dont la Leijonat s’est effondrée devant les USA pose problème. Pour une équipe que beaucoup voient comme une favorite pour la ronde des médailles, se doit de montrer rapidement un meilleur visage.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :