JO Hiver 2022

Le journal de Pékin J2 (dimanche 6 février) : Des performances historiques

Le temps des Jeux Olympiques de Pékin (4 février-20 février), le CCS se mobilise afin de vous faire un résumé des performances Françaises et Internationales de la nuit. En plus du flash quotidien, vous pourrez naviguer sur le site internet et découvrir les portraits des champions présents sur ces JO, écrits par la rédaction Sports d’Hiver du CCS. Les athlètes du cirque blanc sont à l’honneur !

Ski nordique

Tout le monde s’attendait à une razzia Norvégienne.. mais c’est la Russie et en particulier Alexander Bolshunov qui a écrasé la course. Le skieur termine avec plus d’une minute d’avance sur son compatriote Denis Spitsov. Apparu en difficulté au moment du changement de ski entre le style libre et skating, le Finlandais Livo Niskanen a finalement réussi à conserver sa place et complète un podium sans Norvégien. Premier coup de théâtre dans ces jeux olympiques !

Preuve de sa domination, l’écart de 1’11 avec son poursuivant est le plus grand écart enregistré que ce soit aux mondiaux ou aux JO. Il a littéralement assommé la concurrence, en particulier les norvégiens.

Côté français, une belle 10ème place pour Clément Parisse. Jules Lapierre termine 14ème et Maurice Magnificat 23ème. Longtemps dans le top 10, Hugo Lapalus a explosé avant d’abandonner la course.

« J’ai subi complètement dès le classiqueJ’avais une caisse de poisson rouge. Je n’arrivais pas à suivre (…) En espérant que ça réveille un peu le corps, que ça aille mieux. De toute façon, ça ne peut pas être pire. Ça ne répondait pas « 

Maurice Magnificat, Source AFP

Prochaine épreuve de fond avec le sprint homme et femme mardi 8 février. Les Norvégiens auront à coeur de réparer l’affront et montrer qu’ils sont la meilleure nation du fond.

Saut à ski

L’artiste Ryoyu Kobayashi a écrit une nouvelle ligne, la seule qui manquait, à son palmarès déjà bien fournit. Vainqueur de la tournée des quatre tremplins début janvier (il échoue de peu à faire le grand chelem avec une 5ème place lors de la dernière étape après 3 victoires sur les 3 premiers sautoirs), le sauteur Nippon a remporté l’or olympique sur l’épreuve du petit tremplin dans des conditions difficiles.

Il a assuré son titre dès le premier saut où il termine premier avec 6 points d’avance sur Peter Prevc, futur 4ème. Avec un total de 275 points, il devance l’Autrichien Manuel Fettner (270,8 pts) et le Polonais Dawid Kubacki (265,9 pts). L’Allemand Karl Geiger, leader de la Coupe du monde, en difficulté toute la semaine à l’entraînement, a fini seulement à la 15e place.

Il aura l’occasion d’aller de nouveau chercher l’or sur l’épreuve mixte demain, du grand tremplin le samedi 12 février et par équipe le lundi 14 février.

Ski Alpin

Et le vainqueur de la descente est…. LE VENT ! L’évènement du ski alpin a du être reporté à demain 5h entre les deux manches de Géant féminin. Le troisième entrainement avait déjà été annulé après le passage de 3 favoris, entrainant une vague de contestation.

Voici quelques déclarations qui décrivent la situation sur place :

« Ce matin, il y avait déjà beaucoup de vent au village, et énormément quand on est monté dans les télécabines. C’est assez impressionnant. »

Maxence Muzaton (source Le Parisien)

« Le vent est tellement bizarre. Tu l’as dans le dos, et 10 mètres plus loin à la porte suivante, il passe de face. C’est difficile à anticiper. »

Johan Clarey (source Le Parisien)

Et une dernière qui résume bien ce que sera la descente lors de ses JO :

« On sait que ça sera compliqué pour avoir les mêmes conditions pour tout le monde. Le vent va faire partie du truc. »

Maxence Muzaton (source Le Parisien)

Patinage de vitesse

Nils Van der Poel détrône la légende Néerlandaise Sven Cramer ! A 35 ans, le triple tenant du titre olympique sur 5000m, n’a pu faire mieux qu’une 9e place ici, à Pékin. Champion du monde 2021, le suédois Van der Poel s’installe lui comme le nouvel homme à battre sur cette distance. Il devance Roest et Engebraaten et offre à la Suède son deuxième titre de l’Olympiade. Le tout, en établissant un nouveau record olympique avec la marque de 6 minutes 08 secondes et 84/100e. A 25 ans, il visera le doublé 5000-10000 !

Luge

A Pyeongchang, il avait décroché l’or en relais et le bronze en individuel. L’Allemand Johannes Ludwig a cette fois-ci obtenu le plus beau des métaux sur l’épreuve individuel à Yanqing. Après les 4 manches, il devance l’Autrichien Wolfgang Kindl de 160/1000e de seconde sur le temps total. Le leader actuel de la Coupe du Monde remporte ainsi la plus belle victoire de sa carrière. Le podium est complété par l’Italien Dominik Fischnaller, qui avait échoué à 2/1000e du podium en 2018…

Ski Acrobatique

Elle était attendue par tout un peuple, Perrine Laffont a finalement échoué dans sa quête du doublé olympique, après son titre de 2018. 24 fois victorieuse en coupe du monde, triple championne du monde, et donc tenante du titre olympique, Perrine Laffont faisait une nouvelle fois figure de favori de part son statut, malgré une concurrence toujours plus féroce. Après avoir réalisé le deuxième meilleur score des qualifications, nous n’avons jamais senti Perrine en mesure d’élever suffisamment son niveau lors de la finale d’aujourd’hui. Des petites fautes inhabituelles chez elle lui coûtent même la médaille, puisqu’elle termine 4e, comme son compatriote Benjamin Cavet hier.

Peut-être la faute à une pression un peu trop importante pour la jeune ariégeoise, qui voulait vraiment aller chercher l’or. Elle a d’ailleurs rapidement déclaré qu’un « bon break » sera nécessaire, afin de se remettre de cette déconvenue avant de repartir au travail. La reine du Mont d’Olmes aura sans doute à cœur de vite gommer cette déception en allant chercher de nouveau succès !

C’est finalement l’australienne Jakara Anthony qui a été sacré championne olympique, devant Jaelin Kauf et Anastasiia Smirnova.

Snowboard Slopestyle

Journée historique pour la Nouvelle Zélande ! Zoi Sadowski-Synnott remporte la médaille d’or dans l’épreuve de snowboard slopestyle. C’est la première médaille d’or de ce pays aux jeux olympiques d’hiver !! Le jour de la fête nationale en Nouvelle-Zélande. On peut dire que la snowboardeuse de 21 ans a bien choisi son moment !

Après avoir été double championne du monde de cette discipline, elle ajoute une ligne prestigieuse à son palmarès qui devrait continuer de grandir tant le talent est immense. Avec un run qui a frôlé la perfection à 92,88 points, elle devance l’Américaine Julia Marino (87,68 points) et l’Australienne Tess Coady (84,15).

Outre son run pour l’histoire qui était exceptionnel, les images de ses concurrentes qui se jette sur elle pour célébrer restera comme un grand moment de ses JO de Pékin. MAGNIFIQUE

Programme des Français du lendemain :

2h30 et 7hSki alpin – Géant FTessa Worley, Coralie Frasse-Sombet, Clara Direz
5h30Ski Alpin – Descente HMatthieu Bailet (10), Johan Clarey (19), Blaise Giezendanner (27) et Maxence Muzaton (25)
6h30-8hSki acrobatique – Big Air HAntoine ADELISSE
10hBiathlon – Indiv FAnaïs BESCOND, Justine BRAISAZ-BOUCHET, Chloé CHEVALIER, Anaïs CHEVALIER-BOUCHET, Julia SIMON
12h30-14hShort-Track 500m F et 1000m HGwendoline DAUDET, Tifany HUOT-MARCHAND, Quentin FERCOQ, Sébastien LEPAPE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :