JO Hiver 2022

Le journal de Pékin J5 (mercredi 9 février) : la France ne manque pas d’argent

Le temps des Jeux Olympiques de Pékin (4 février-20 février), le CCS se mobilise afin de vous faire un résumé des performances Françaises et Internationales de la nuit. En plus du flash quotidien, vous pourrez naviguer sur le site internet et découvrir les portraits des champions présents sur ces JO, écrits par la rédaction Sports d’Hiver du CCS. Les athlètes du cirque blanc sont à l’honneur !

Snowboard

Une belle journée pour le snowboard cross français même si elle aurait pu être encore plus belle.. Chloé Trespeush a décroché la 5ème médaille d’argent pour l’équipe de France. Après le bronze il y a 8 ans, elle a décroché une magnifique médaille au bout d’une journée bien maîtrisée. Il n’aura pas manqué grand chose pour aller décrocher l’or, mais c’est l’Américaine Lindsey Jacobellis, 36 ans qui s’est montré la plus forte.

Le sort s’est malheureusement acharné sur la pauvre Julia Pereira de Sousa Mabileau, vice championne olympique en titre. Alors qu’elle avait tout bien fait lors de cette journée et qu’elle était en tête de sa demie-finale, l’Australienne Belle Brockhoff retombe sur la planche de la Française et la fait chuter. Pas de finale, rêve brisé pour celle qui revient de très loin. En effet, en octobre, elle est victime d’une lésion partielle du ligament croisé antérieur du genou droit à l’entrainement. Opération évitée, place au repos et elle ne prend part qu’à trois courses en Janvier pour des résultats bien loin de ses standards (20, 25 et 19ème). Elle finit 5ème de ses jeux olympiques après avoir survolé la petite finale et aura à coeur de se venger sur le team event ce samedi.

A noter également la qualification pour la finale du halfpipe de la légende américaine Shaun White, triple champion olympique de la discipline (2006, 2010, 2018). Après une chute lors de son premier run, White se devait d’assurer un run pour passer en finale. Mais assurer, l’américain ne connait pas, et sort un gros passage qui lui offre la 4e place des qualifs. Il tentera vendredi de devenir le premier athlète à remporter 4 médailles d’or dans la même discipline lors de 4 olympiades différentes. Notre seul représentant français, Liam Tourki, n’est quant à lui pas parvenu à se hisser en finale, mais aura vécu son rêve…

Ski Alpin

Vlhova (enfin) sacrée en slalom ! La médaille d’or s’était jusqu’à présent toujours refusée à elle lors des grands rendez-vous dans sa discipline de prédilection, la slovaque a conjuré le sors ce matin. Pourtant, la meilleure slalomeuse du monde actuellement, ne s’est pas facilitée la tâche en ne réalisant que le 8e temps à plus de 7/10e de l’allemande Lena Duerr. Une première manche marquée par la sortie de piste plus que précoce (après 4 piquets) de l’américaine Mikaela Shiffrin, qui après son abandon en géant lundi, réalise un terrible début de quinzaine… En deuxième manche, Vlhova, plus libéré, retrouve son ski du début de saison et réalise une grosse manche. Jusqu’au bout, les centièmes basculent du bon côté pour elle, c’est le premier titre olympique de l’histoire de la Slovaquie en ski alpin ! Liensberger et Holdener complètent ce podium de championnes. Lena Duerr, en tête après la première manche, échoue à la 4e place à 7/100e du podium… Seule française engagée, Nastasia Noens prend la 19e place, un résultat à l’image de sa saison.

Combiné nordique

Décidément, le combiné nordique aura été à part pendant ses JO. Malheureusement privés d’Eric Frenzel, double champion olympique en 2018 et de Jarl Magnus Riiber, qui domine la discipline depuis 2 saisons, les téléspectateurs ont pu se délecter d’un scénario assez incroyable. L’Allemand Johannes Rydzek, 4ème à l’issue du saut, a complètement coincé dans le dernier tour et littéralement vu ses adversaires l’absorber. Mais un Allemand pouvant en cacher un autre, c’est Vinzenz Geiger, 11ème après le saut, qui s’impose au sprint devant le Norvégien Joergen Graabak. L’Autrichien Lukas Greiderer complète le podium.

Comme dirait Gary Lineker, et même si ce n’est pas du football « …et à la fin c’est toujours l’Allemagne qui gagne. ». Depuis 2014, cette nation a remporté 7 médailles d’or sur 9 possibles (avec 2 médailles d’argent et 2 de bronzes en plus). Pour la petite histoire, les Allemands, étant considérés cas contact, ont été placé à l’isolement et ont dû adapter leurs entrainements. Le vainqueur du jour a lui été déposé par son chauffeur au snowpark ce maintenant au lieu du site de saut. Quand on vous dit qu’on ne peut les arrêter ces Allemands..

Côté Français, Antoine Gérard a été disqualifié après son saut pour combinaison décousue. La portance pouvant être améliorée par ce problème, les juges n’ont pas eu d’autre choix. 12ème après le saut, Mattéo Baud, qui s’était confié à nous, a manqué de jus en fin de ski et finit à une encourageante 18ème place pour ses premiers JO. Laurent Muhlethaler et Gaël Blondeau ont terminé respectivement 28ème et 31ème. 

« Je suis plutôt content de ce que j’ai pu faire. La course était vraiment vraiment dure. J’ai bien géré. Il me manquait un peu à la fin mais je suis vraiment pas déçu. Je suis plutôt très content de cette 18ème place »

source france 3

Ski Acrobatique

Dans l’atmosphère particulière du site de Big Air, le Norvégien Birk Ruud est devenu le premier champion olympique de la discipline, devant l’Américain Colby Stevenson et le Suédois Henrik Harlaut. Dans une finale qui à l’image de celle des femmes hier, était d’un incroyable niveau, le norvégien a dominé les débats, et s’est même offert un dernier run plaisir…

Luge

Tobias Wendl et Tobias Arlt voient triple ! Troisième médaille d’or aux jeux olympiques en luge double pour le duo Allemands. Il a suffit de 99 millièmes d’avance sur l’ensemble de deux descentes pour qu’il finissent devant un autre duo d’Allemand, Toni Eggert et Sascha Benecken (pourtant triple champions du monde en titre). Ils semblent vouloir se partager les titres selon les compétitions. Les Autrichiens, Thomas Steu et Lorenz Koller, repoussés à un demi seconde, terminent 3ème.

Short-Track

Journée difficile pour l’équipe de France. Côté masculin, Quentin Fercoq et Sébastien Lepape n’ont pas passé le cap des quarts de finale sur le 1500m. Chez les femmes, sur 1000m, Tifany Huot Marchand et Gwendoline Daudet ne sont pas parvenues à sortir des qualifications.

Programme des Français du lendemain :

2h30Patinage Artistique – libre HKevin AYMOZ, Adam SIAO HIM FA
3h30 et 7h15Ski Alpin – Combiné (descente/slalom)Alexis Pinturault (dossard 13)
4h15 et 7hSnowboard cross HLoan BOZZOLO, Léo LE BLÉ JAQUES, Merlin SURGET
8hSki de fond – 10km FDelphine CLAUDE, Flora DOLCI, Coralie BENTZ

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :