JO Hiver 2022

Le journal de Pékin J11 (mardi 15 février) : Le collectif récompensé, Quentin toujours plus grand !

Le temps des Jeux Olympiques de Pékin (4 février-20 février), le CCS se mobilise afin de vous faire un résumé des performances Françaises et Internationales de la nuit. En plus du flash quotidien, vous pourrez naviguer sur le site internet et découvrir les portraits des champions présents sur ces JO, écrits par la rédaction Sports d’Hiver du CCS. Les athlètes du cirque blanc sont à l’honneur !

Biathlon

Quelle fin de course ! Et quel retournement de situation lors de ce relais masculin 4×7,5km ! Il ne fallait pas quitter le canapé lorsque le russe Latypov possédait 1 minute d’avance alors qu’il ne lui restait plus que le tir debout a effectué. Les premiers biathlètes du Comité Olympique Russe avaient tout bien fait mais Latypov s’est effondré. Le résultat ? 4 tirs en dehors de la cible et une pioche ratée qui ont envoyé le russe à deux reprises sur l’anneau de pénalité alors que la médaille d’or lui tendait les bras.

Derrière, ils sont arrivés à trois. Quentin Fillon-Maillet, Philipp Nawrath et Vetle Christiansen. C’est le Norvégien qui a réussi le 5/5 et qui s’est envolé vers la victoire. Les Norvégiens peuvent remercier un Johannes Boe fantastique en troisième relayeur. Alors très loin lorsqu’il a pris son relais (1’47 de retard sur la Russie), le champion Olympique du Sprint a passé le relais à Christiansen à seulement 43 secondes. Côté Bleu, QFM a commis 2 fautes sur son debout et n’a pu faire mieux « qu’une » deuxième place, synonyme de médaille d’argent. C’est néanmoins une sixième médaille pour le biathlon français, la cinquième pour Quentin Fillon-Maillet alias monsieur 100% puisque c’est sa 5e breloques en autant de courses !

Fabien Claude, Emilien Jacquelin, Simon Desthieux et donc QFM obtiennent le meilleur résultat de l’histoire du biathlon français dans cette épreuve et un premier podium depuis les JO de 2006. Surtout, c’est une première médaille pour les trois premiers cités, qui vivaient jusqu’ici des Jeux Olympiques délicats. Latypov a néanmoins réussi à conserver la troisième place pour remporter la médaille de Bronze, une maigre consolation quand on repense à la minute d’avance dont il disposait avant le dernier tour. Pour ces messieurs, le dernier rendez-vous aura lieu vendredi pour la Mass-Start, afin de terminer ces JO de Pékin en apothéose avec la course des Rois.

Combiné nordique

Quelle course sensationnelle ! On s’attendait au sacre du revenant Jarl Magnus Riiber, ralenti par la covid-19, c’est finalement c’est un autre norvégien, Joergen Graabak, qui s’impose dans un scénario assez fou. Pourtant, tout avait bien commencé pour Jarl Magnus Riiber qui a écrasé le concours de saut. Sa marque à 142 mètres très bien notée lui offrait 44 secondes d’avance sur ses premiers poursuivants sur les 10 kilomètres de fond. C’est sans compter sur une erreur grossière à la fin du premier tour de 2,5 kilomètres : Riiber s’est trompé de chemin, empruntant le virage du final au lieu du circuit principal !

Résultat des courses, il perd plus de 30 secondes sur ses poursuivants et prend un coup sur la tête. Resté dans le groupe de tête, il finit par craquer dans la dernière boucle et termine 8ème. L’honneur norvégien reste sauf puisque Joergen Graabak et Jens Luraas Oftebro offre un doublé à la nation nordique dans un finish de folie. Ils ont rattrapé en fin de tour le trio de tête Watabe/Faisst/Greiderer. Le japonais Akito Watabe conserve le bronze jusqu’au bout. Pour Joergen c’est une seconde médaille à Pékin, après l’argent sur l’épreuve du tremplin normal.

Côté français, il n’y a pas à rougir des performances des tricolores qui, avec beaucoup moins de moyens et une équipe jeune, viennent chercher trois top 30. Antoine Gérard est le meilleur bleu en terminant 14ème, suivi du jeune Matteo Baud que nous avions interviewé qui finit 21ème. Laurent Muhlethaler termine 26ème alors que Gael Blondeau finit 40ème. Un bel apprentissage pour le suite.

Ski Alpin

Après des résultats bien en deçà de ses attentes jusqu’au mois de janvier, la suissesse Corinne Suter a retrouvé son ski au meilleur des moments. Vainqueur de la descente de Garmisch juste avant les Jeux, en l’absence de Sofia Goggia et Lara Gut, Suter retrouve la confiance. Aujourd’hui en Chine, la championne du monde en titre de la descente a confirmé son statut, et par la même occasion qu’elle était une femme des grands rendez-vous ! A 27 ans, elle décroche son premier titre olympique grâce à une grande glisse. Trois semaines tout juste après son impressionnante chute à Cortina qui lui avait bien fragilisé le genou, la meilleure descendeuse du monde et championne olympique en titre, Sofia Goggia, est parvenue à décrocher une magnifique médaille d’argent. Une performance incroyable après des semaines passées dans le flou, à se reposer, et à se questionner sur la possibilité de défendre son titre… Nadia Delago, une autre italienne, décroche le bronze et confirme l’excellente forme de la squadra ! Côté françaises, Laura Gauche réalise la plus belle descente de sa saison en terminant 10e ! Petite déception pour Romane Miradoli, 13e, qui est capable de se rapprocher des meilleures mondiales. Les deux autres tricolores Tiffany Gauthier et Camille Cerutti n’ont pas terminé, cette dernière à même été victime d’une chute glaçante, ses cris de douleur raisonnant dans tout le canyon… Les examens ont révélé une rupture du ligament croisé antérieur et d’une lésion au ménisque interne du genou droit, nous souhaitons à Camille un prompt rétablissement.

Patinage de vitesse

C’était jour de poursuite par équipe en patinage de vitesse ! Et à ce jeux là, ce sont les canadiennes qui se sont montrées les plus performantes. Blondin, Maltais et Weidemann ont survolé la grande finale en s’imposant avec plus de 11s d’avance sur les japonaises, tout en signant un nouveau record olympique en 2’53 »44. Les néerlandaises décrochent le bronze.

Chez les garçons, les champions olympiques en titre norvégiens ont conservé leur bien en dominant la Russie en finale. Les Etats-Unis se parent de bronze !

Bobsleigh

L’Allemagne en force ! En bob à 2 masculin, les allemands ont tout simplement réalisé un triplé historique en plaçant leurs 3 paires au 3 premières places. C’est la première fois dans l’histoire du bobsleigh qu’une nation parvient à réaliser un triplé ! En tête dès la première manche, Francesco Friedrich s’octroie un troisième titre olympique, accompagné de Thorsten Margis. Derrière suivent Lochner/Bauer et Hafer/Sommer. L’Allemagne poursuit sa domination presque sans partage à Yanqing, puisqu’elle a désormais remporté 7 titres sur 8 décernés en bob, luge et skeleton ! Notre équipage français composé de Romain Heinrich et Dorian Hauterville se classe 12e à 3s 05/100e de la tête.

Ski Acrobatique

En lice pour un nouveau podium après son titre de vice-championne olympique en Big Air, Tess Ledeux n’est pas parvenue à rééditer sa performance en slopestyle. Diminuée par des douleurs au dos et par une maladie qu’elle traine depuis quelques jours, la française n’abordait pas cette finale dans les meilleures conditions. Résultat, une 7e place. A 20 ans, la plagnarde repart de Pékin avec une breloque en argent, et va pouvoir profiter d’un repos bien mérité !

Bronzée en Bir Air, la suissesse Mathilde Gremaud décroche l’or, devant Eileen Gu, championne olympique du Big Air, et Kelly Sildaru !

Snowboard

Les finales de Big Air se tenaient cette nuit ! Chez les femmes, c’est l’autrichienne Gasser qui s’impose devant la néo-zélandaise Sadowski Synnott et la japonaise Murase. Seule française en lice, Lucile Lefevre n’a pu défendre ses chances à cause d’un genou trop douloureux. Lors des qualifs hier, elle a fait ses adieux à la compétition en s’offrant un dernier run « plaisir »…

Chez les hommes, le chinois Yiming Su devient champion olympique à 17 ans, devant le norvégien Roisland et le canadien vainqueur en slopestyle Maxence Parrot !

Programme des Français du lendemain :

3h15 – Ski alpin – Slalom H 1e manche – Alexis Pinturault / Clément Noël
8h15 – Ski de fond – Team Sprint – Mélissa Gal / Hugo Lapalus , Lena Quintin / Richard Jouve
8h45 – Biathlon – Relais F – Anaïs Bescond / Anaïs Chevalier Bouchet / Justine Braisaz Bouchet / JuliaSimon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :