Hockey Hockey International JO Hiver 2022

J.O Pékin | Hockey féminin : Résumé finale

C’est une des rivalités les plus intenses du hockey féminin international, et on peut dire que le Canada et les USA ont mis le feu sur la glace du Wukesong Sports Centre de Pékin. A la fin, c’est une joie absolue pour le Canada et une immense tristesse pour les Américaines.

📰 Résumé du match 📰

🇨🇦 Canada 3 vs. 2 USA 🇺🇸

Dès la deuxième minute du match, les USA se procurent la première action dangereuse. Hannah Brandt voit son tir à bout portant, percuter le poteau droit d’Ann-Renée Desbiens. Cependant c’est le seul tir des USA, avant 11 minutes.
A la 7ème minute, Natalie Spooner pense avoir ouvert le score, quand elle pousse dans le filet d’Alex Cavallini, sur un rebond laissé sur le tir de Mélodie Daoust. Mais l’entraineur américain Joel Johnson challenge le but, qui est logiquement refusé pour une position de hors-jeu de Sarah Nurse, au départ de l’action.
Nurse, qui se rachètera quelques secondes plus tard, en déviant un tir de Claire Thompson dans le filet US (1-0 Canada). A 15:02, Marie-Philip Poulin double la mise. Elle chipe le palet en zone défensive à Kelley Pannek, se tourne devant le but et surprend Cavallini avec un tir qui se glisse du coté du bouclier (2-0 Canada).
La journée des américaines, va de mal en pis. La capitaine Kendall Coyne Schofield prend une pénalité pour retard de jeu après avoir fait passer le palet au dessus de la vitre. En fin de première période, Joel Johnson raccourcit son banc, ne comptant que sur ses 2 meilleures lignes pour revenir dans le match. A la dernière minute, Grace Zumwinkle tente de tromper Desbiens, mais la gardienne canadienne reste solide.

En deuxième période, le Canada revient à la charge. Brianne Jenner a l’occasion d’aggraver le score, mais elle est reprise in-extremis par Lee Stecklein et voit son tir passer au dessus du filet américain. Puis c’est Sarah Fillier qui, en 2 contre 1, trouve Spooner, mais Cavallini fait l’arrêt.
A 9:08, Poulin compte son deuxième but de la soirée. Profitant d’un échec-avant efficace de Nurse, Poulin tire dans un angle très fermé, le palet heurte la jambière droite de Cavallini et entre dans le filet (3-0 Canada).
Les américaines tentent désespérément de réduire le score. La tentative d’Abby Roque ne fait pas mouche. L’entraineur US va même jusqu’à donner sa chance à Caroline Harvey (qui n’a plus rejoué depuis la défaite lors du premier match entre les deux équipes). Mais la jeune défenseure de 19 ans n’a pas plus de réussite.
Avec 1:25 à faire dans la période, Hilary Knight arrive enfin à trouver la faille. En infériorité numérique, la superstar américaine reprend son propre rebond et réduit la marque (3-1 Canada).

En troisième période, les vétérans US mettent la pression. Alex Carpenter décoche un tir puissant qui va heurter le poteau de Desbiens. Puis Knight va tenter du revers, mais Desbiens veille.
Avec 3 minutes à faire dans le match, Johnson sort sa gardienne. Le match devient encore plus tendu quand à moins de 2 minutes à faire, Poulin est envoyée en prison pour avoir fait trébucher Cayla Barnes en zone neutre.
Les USA tentent une dernière poussée, à 13 secondes de la fin, Desbiens perd sa crosse et Amanda Kessel claque le palet, de façon rageuse, dans le filet canadien (3-2 Canada).
Le comeback américain n’a pas lieu. A la sirène finale, les Canadiennes jettent leur équipement et célèbrent leur victoire. Pour les Etats-Unis, la déception et les larmes sont à la hauteur de cette défaite.

Source : Twitter @iihfhockey

💪 La perf’ du jour 💪

On en avait parlé dans un précédant article. Ca y est les records sont tombés lors de cette finale.

Sarah Nurse devient la meilleure pointeuse de l’histoire du tournoi olympique féminin (18 points) effaçant des tablettes la légende Hayley Wickenheiser.
Nurse devient également la meilleure passeuse de l’histoire du tournoi olympique avec 13 passes. Record anciennement détenu par Wickenheiser.

Hilary Knight est devenue la joueuse US à avoir joué le plus grand nombre de matchs du tournoi olympique. (22 matchs joués) dépassant Jenny Potter et Angela Ruggiero (21).

Marie-Philip Poulin est devenue la première joueuse à avoir compté au moins un but en finale des J.O sur 4 olympiades. Cet authentique exploit n’a jamais été réussi par un joueur ou une joueuse dans l’histoire.

⭐ Nos joueuses étoiles de la finale ⭐

⭐Marie-Philip Poulin

Source : IIHF.com

Toujours là, toujours présente. l’exceptionnelle Marie-Philip Poulin assoit un peu plus sa place au Temple de la Renommée. La « Captain Clutch » a, une fois de plus, été magistrale face aux Etats-Unis. Ses deux buts offrent la médaille d’or aux siennes.

⭐⭐Sarah Nurse

Source : IIHF.com

Puissante, déterminée, et incroyablement efficace, Sarah Nurse a montré toutes les qualités de son jeu lors de cette finale. La nouvelle meilleure pointeuse de l’histoire à su mettre les siennes sur les bons rails après avoir vu le but de Spooner refusé.

⭐⭐⭐Hilary Knight

Source : IIHF.com

Nous ne savons pas si cette finale olympique n’est pas la dernière pour Hilary Knight, mais une chose est sûr, quelle joueuse ! Elle a sonnée la révolte pour les USA avec son but en fin de deuxième période. Sa présence sur la glace est telle qu’on est sur le bord de nos sièges quand elle a le palet dans la crosse.

La MVP du tournoi : Brianne Jenner

Source : ANDRE RINGUETTE / HHOF-IIHF IMAGES

Brianne Jenner a mené l’offensive de feu des canadiennes. Avec ses 9 buts et ses 14 points, elle a été une des nombreuses armes fatales de l’escouade offensive. Son talent devant le filet est indéniable, mais également sa force de caractère en a fait une des leader moral du Canada.

L’équipe étoile du tournoi

Gardienne : Klara Peslarova 🇨🇿
Défenseure: Claire Thompson 🇨🇦
Défenseure: Jenni Hiirikoski 🇫🇮
Ailière : Sarah Nurse 🇨🇦
Centre : Marie-Philip Poulin 🇨🇦
Ailière : Brianne Jenner 🇨🇦

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :