MLB Sport US

[1/30] Preview MLB: Cleveland Guardians, nouveau nom, nouvelle ère?

La saison démarre avec un temps de retard mais après de longues négociations, les parties se sont mis d’accord pour une convention, permettant le lancement des hostilités. Pendant les entraînements du printemps, les franchises risquent de réaliser les derniers mouvements pour compléter leur effectif. Une période assez courte pour se mettre en place. Jusqu’à l’opening day, la rédaction du CCS vous propose une fiche sur chaque équipe. Aujourd’hui, les Guardians de Cleveland à la recherche d’un nouveau cycle.

L’histoire des Guardians:

Anciennement les Indians de Cleveland, l’équipe voit le jour en 1900 dans la ville de Cleveland. Depuis plus d’un siècle, elle n’a jamais changé de ville pour le plus grand bonheur des fans qui ont pu admirer les 9 titres de divisions de la franchise (1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2001, 2007, 2016, 2017) et les World Series de l’histoire de la franchise en 1920 et 1948.

Depuis son siècle d’existence, les Guardians de Cleveland ont connu 14 Hall of Famers, dont l’un des plus grands lanceurs de l’histoire de la MLB, Cy Young.

Intersaison: Les Guardians, une équipe en chantier !

Jusque-là, l’intersaison fut relativement calme pour les fans des Guardians. Le plus grand mouvement de l’intersaison a été l’annonce du nouveau nom et du nouveau logo de la franchise. Après une saison 2021 décevante (80-82) et une 2ème place de la division, les fans de Cleveland rêvent de jours meilleurs. Ils risquent de devoir attendre car le calme plat au niveau des mouvements d’intersaison a de quoi inquiéter les fans. Les trous et absences de cette franchise ne manquent pourtant pas, mais les patrons voient les choses autrement.

Souvent annoncé dans des échanges, certains des plus gros joueurs de la franchise (Reyes, Bieber, Ramirez) pourraient poser leurs valises loin de l’Ohio. Cette année ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour les Guardians. Une nouvelle reconstruction, qui malgré l’énorme qualité de certains joueurs, manque cruellement de talents à de nombreux postes clefs. Même si la rotation ne devrait pas bouger, les cas de Ramirez et Reyes sont en suspens pour renouveler un effectif en perte de vitesse.

Shane Bieber, le lanceur star de cette équipe (Source d’image:Getty)

Un oeil sur l’effectif: De la qualité au lancer, mais c’est tout…

A Cleveland, le roster déborde de talents au lancer. La franchise a une rotation très intéressante avec des lanceurs tels que Bieber, Plesac, McKenzie et Civale, 4 starters qui ont leur place dans n’importe quelle franchise de la MLB. Shane Bieber a la stature d’un CY Young que peu de joueurs peuvent se vanter de posséder. Triston McKenzie, bien qu’irrégulier encore pour son jeune âge, reste un lanceur extrêmement talentueux et qui représente l’avenir de la ligue et des Guardians. Zach Plesac, après une saison 2020 à moins de 3.00 ERA, reste un joueur de qualité surtout pour un lanceur numéro 3.

Le bullpen semble déjà plus léger pour les Guardians avec la seule présence de James Karinchak comme releveur de qualité. Le bullpen est l’un des axes d’améliorations pour la franchise qui manque cruellement de nombre et de talents. Trop souvent le bullpen a été mis en échec sur la saison 2021, et la saison 2022 ne risque pas de changer au vu du manque de mouvements à l’intersaison.

C’est le chantier le plus important des Guardians : l’infield et l’outfield. Si on enlève les talentueux José Ramirez (3B) et Franmil Reyes (OF), l’effectif des Guardians n’a pas fière allure. La médiocrité de cet effectif a coûté de nombreuses wins. Cet effectif qui n’est pas taillé pour aller chercher les PO, avec une grande fébrilité et qui risque encore de s’affaiblir si l’un de ses 2 batteurs stars part. Les besoins sont nombreux et à quasi tous les postes, la reconstruction ne fait que débuter à Cleveland et ça pourrait être long pour les fans.

Le joueur à suivre de la rédaction: Triston Mckenzie

Le joueur à suivre sur les Guardians cette année sera incontestablement Triston McKenzie, le jeune lanceur partant de cette équipe. Il rentre dans une année charnière de sa carrière. En effet le lanceur débute sa 3ème saison dans la grande ligue. Après une 1ère année de bonne qualité, il va falloir élever à nouveau son niveau pour espérer se faire un nom parmi les plus grands la ligue et prendre une place encore plus importante dans la rotation des Guardians de Cleveland.

Triston Mckenzie à l’heure de la confirmation (Joe Sargent/MLB Photos via Getty Images)

Le pronostic de la rédaction:

La saison sera longue pour Cleveland. L’absence de mouvements à l’intersaison a considérablement pénalisé cette équipe. Il faudra redoubler d’efforts pour éviter une humiliante dernière place de la division face aux Twins, Royals ou encore Tigers. Cette lutte ne fait pas rêver les fans, mais c’est le début d’un nouveau cycle, le début d’une nouvelle ère, celle des GUARDIANS.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :